Amber Heard déplore que Johnny Depp ait “poussé” des témoins lors de leur procès

Amber Heard déplore que Johnny Depp ait “poussé” des témoins lors de leur procès

Son discours était prévisible. Dans un extrait d’une interview diffusée mardi et mercredi sur NBC, l’actrice américaine Amber Heard est revenue sur son dernier procès contre Johnny Depp, ordonnant 10 millions de dollars de dommages et intérêts à son ex-mari pour diffamation. Elle a notamment dénoncé la haine des réseaux sociaux et les témoignages “d’employés rémunérés” de Johnny Depp.

Ainsi Amber Heard a affirmé qu’elle n’avait pas pris “personnellement” la décision du jury. Comment ont-ils pu arriver à une décision, et comment n’en sont-ils pas arrivés à cette conclusion ? je me suis émerveillé. Et d’ajouter : “Pendant trois semaines, ils se sont assis et ont écouté les témoignages incessants d’employés rémunérés (par Johnny Depp), et, vers la fin, de personnes au hasard”, a-t-elle déclaré.

“Je ne les blâme pas, en fait je comprends que c’est un personnage sympathique, les gens pensent qu’ils savent, c’est un grand acteur”, a expliqué Amber Heard. Et lorsque le journaliste qui l’interrogeait suggérait aux jurés de ne pas tenir compte de ces éléments, elle répondait : “Comment ont-ils pu, après avoir entendu pendant trois semaines que je ne suis pas fiable, croire un mot qui est sorti de ma bouche ?”

Dénonce “la haine et le vitriol” sur Internet

Au terme de six semaines de discussions, les sept jurés du tribunal américain de Fairfax ont conclu le 1er juin que l’ancien couple s’était diffamé par voie de presse. Mais ils ont donné plus de 10 millions de dollars à la star de “Pirates des Caraïbes”, contre seulement 2 millions de dollars pour la star d'”Aquaman”.

Le procès très médiatisé, retransmis en direct à la télévision, a révélé la vie privée terne des deux stars hollywoodiennes, déclenchant une avalanche de messages dégradants à l’adresse de l’actrice de 36 ans sur les réseaux sociaux, ce qu’Amber Heard a dénoncé.

“Je pense que les gens ordinaires ne sont pas au courant de cette “campagne de diffamation” et je ne la prends pas personnellement”, a-t-elle déclaré dans une interview à NBC, sa première depuis le procès. Elle a ajouté : “Mais même une personne qui est sûre que je mérite cette haine et ce vitriol, même si elle pense que je suis une menteuse, ne peut pas me regarder dans les yeux et me dire qu’elle pense que le traitement a été juste sur les réseaux sociaux. “

Johnny Depp poursuivait son ex-femme pour diffamation, qui se décrivait dans une chronique du Washington Post en 2018 comme une “personnalité publique qui représente la violence domestique”, sans nommer son ex-mari. Il réclamait 50 millions de dollars de dommages et intérêts, affirmant que la plateforme avait détruit sa carrière et sa réputation. Amber Heard contre-attaque et demande un doublé. Selon son avocate, Eileen Breedhoft, l’actrice va faire appel du jugement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.