Andrew Wiggins, champion du Game 5, Golden State remporte le titre !

Andrew Wiggins, champion du Game 5, Golden State remporte le titre !

Les guerriers avaient peur. Après un début de match sérieux, ils ont vu les Celtics fondre sur eux au troisième quart-temps. Cependant, ils ont su inverser la tendance en dominant le dernier quart-temps grâce au duo Andrew Wiggins – Klay Thompson. Les Celtics ont perdu 18 balles contre la défense de Golden State et ont perdu leur deuxième match consécutif pour la première fois en séries éliminatoires. Ils n’auront pas le droit à l’erreur dans la nuit de jeudi à vendredi, devant leur public.

Les Warriors ont donné le ton dès les premières minutes grâce à une défense physique et attentionnée qui a donné à Boston 2/9 aux tirs. Tour à tour, les coéquipiers de Draymond Green l’utilisent comme pivot pour aller chercher des paniers faciles et marquer les 10 premiers points sur la raquette (14-4). Golden State continue son outsider, et malgré l’embarras de Stephen Curry, ils ont une avance de 16 points (24-8). Enlève 6 points consécutifs à Jayson Tatum et limite la prise de décision des Dubs pour permettre aux Celtics de limiter les dégâts (27-16).

Malgré un tir primé de Jordan Ball, les Warriors jouent comme leur sixième homme, c’est-à-dire en se précipitant. Ils ont complètement perdu le fil offensivement contre le mur noir des Celtics, et Marcus Smart en a profité pour tirer 8-0 ramenant Boston dans le match (32-26). Cependant, les Celtics se sont trompés de coche en ratant leurs douze premiers tirs primés, permettant à Golden State de rester devant grâce à six points consécutifs d’Andrew Wiggins (43-32). Limité à seulement trois tentatives de loin en première mi-temps, Stephen Curry a ensuite attaqué le circuit avec succès alors que Boston perdait trois ballons dans les deux dernières minutes (51-39).

Boston revient au troisième quart… puis s’effondre

Malgré leur avance de 12 points, les Warriors ont joué avec le feu dans les 15 dernières minutes de la première mi-temps. Ils finissent par se brûler en rentrant des vestiaires. Ils ont commencé le troisième quart-temps avec une erreur et ont perdu un ballon et ont enfreint 24 secondes et une erreur offensive. En revanche, Jason Tatum a marqué trois trois points consécutifs, puis Marcus Smart et Al Horford l’ont imité en terminant le match 19-4 donnant l’avantage à Boston (58-55) !

Puis les Warriors, et Stephen Curry en particulier, ont abusé du tir à 3 points, mais Boston a pris trois chances de faire le trou en perdant le plus de ballons possible. Puis Klay Thompson trouve la cible au meilleur moment. Il a décoché deux flèches à distance, et Jordan Bull l’a imité dès son retour sur le terrain, dont un improbable tir à la cloche, et les Warriors sont sortis de cette tempête d’un point (75-74) !

Les Celtics tentent de relancer la machine mais ils ont entamé le dernier quart-temps avec quatre tirs manqués et un ballon perdu que Klay Thompson transforme en triple pointeur pour lancer 7-0 Dubs ! Puis Marcus Smart écope d’une faute technique et d’une faute offensive, se faisant corner à deux reprises par Jordan Bull, et le jeune guerrier frappe la marque dans le dos pour mettre Boston à -11 (85-74) ! Stephen Curry et Klay Thompson ratent de nombreuses occasions de mettre la tête des Celtics sous l’eau, mais ce dernier rate coup franc après lancer franc, échouant à relever les deux genoux.

En guise de symbole, Andrew Wiggins et Clay Thompson viennent terminer le travail, bien épaulés par Stephen Curry qui rassure à proximité du circuit. Les Warriors honorent leur contrat et se rendent à Boston jeudi avec une chance de remporter le titre !

Ce qu’il faut retenir

– Un 24-8 qui donne le ton. Après chaque défaite en séries éliminatoires, les Celtics ont répondu en prenant le taureau par les cornes. On les a vus faire ça à Milwaukee dans le Game 6 et à Miami dans les Game 5 et 7. C’est souvent Marcus Smart et Jalen Brown qui les font démarrer du bon pied. Ce soir, les deux joueurs n’ont pas réussi à éviter les Tsunami Warriors. Derrière l’agressivité offensive et défensive de Draymond Green et Andrew Wiggins, Golden State a dominé le match. Ils ont acculé le duo Smart-Brown à 2/11 aux tirs, tout en attaquant la défense de Boston avec de nombreux leurres pour se frayer un chemin jusqu’à 14 points dans la clé pour prendre la tête.

Le titre à 3 points en berne des deux côtés en première mi-temps. Après quatre matchs, les Celtics étaient à 42% des 3 points, cinq points de pourcentage de plus que la moyenne des séries éliminatoires. On peut s’attendre à un retour de bâton et c’est arrivé en première mi-temps. Ils ont raté leurs 12 premiers tirs à 3 points, un nouveau record de match de la finale de la NBA, et étaient de retour dans les vestiaires le 15/03. Les Warriors n’ont pas fait beaucoup mieux avec 3/17, mais surtout le total clair (0/3) de Stephen Curry. Les Celtics ont annoncé après le match 4 qu’ils n’étaient pas satisfaits du volume de tir à longue distance du double MVP, qui a tenté 14 tirs à 3 points. Ils ont répondu en allant en haut des écrans pour couper des images de Stephen Curry.

Celtics double face. Boston est revenu dans le match avec 19-4 dont 6/6 sur 3 lancers pour débuter le troisième quart-temps. Alors qu’ils menaient de cinq points et que les Warriors se balançaient au basket, les Celtics perdaient des balles pour garder Golden State dans le match. Ce mauvais clip se poursuit au début du quatrième trimestre. Les balles manquées rapportent cash et c’est l’histoire de ce match (et même des séries éliminatoires) pour les Celtics. Ils ont récolté 22 points sur 18 balles perdues et ont également raté 10 lancers francs.

Le siège Golden State fait la différence. Avec 15 points du deuxième Gary Payton et 14 de Jordan Poole, les remplaçants de Golden State ont marqué 27 points pour seulement 10 pour les Celtics, dont 6 en “garbage time”. Chaque fois que Jordan Bull remporte un duel à distance contre Derek White, les Warriors ont gagné.

toupies/balançoires

^ Andrew Wiggins. Les guerriers de M. Klein ont encore frappé ! Il a terminé le match avec 24 points et 13 rebonds à égalité avec Jason Tatum comme le plus remarquable. Statistiques mises à part, le Canadien a marqué des points importants tout au long du match alors que Stephen Curry a eu du mal avec son tir.

^ Argile Thompson. Trois ans après s’être blessé au genou lors du sixième match de la finale contre Toronto, il était présent à ses meilleurs moments. Avec les Warriors en difficulté au troisième quart, le Splash Brother a marqué deux trois points qui ont changé la donne. Il a marqué 16 points sur 21 en seconde période.

✅ Vert Draymond. 8 points, 8 rebonds, 7 passes décisives, le solide ailier s’est montré plus agressif ce soir et il l’a montré. Il a donné le ton en première mi-temps et s’est montré têtu en défense. Il a tout de même commis 6 fautes mais son impact a été précieux.

✅ ⛔Jason Tatum. La star des Celtics a répondu après sa mauvaise performance dans le match 4, terminant le match avec 27 points à 50% de tir et 10 rebonds. Visiblement épuisé (ballons aériens, se perdre aux lancers francs…), il n’a malheureusement pas pu empêcher son équipe de sombrer dans le dernier quart-temps.

^ Stephen Curry. Extraordinaire lors du Game 4, le double MVP n’a jamais su trouver son rythme face à la défense bien supérieure de Boston. Il a marqué 16 points au prix de 7/22 aux tirs, dont 0/9 sur 3 lancers. Il s’agissait de la première série éliminatoire de sa carrière au cours de laquelle il n’a pas marqué de tir extérieur, mettant fin à une séquence de 132 matchs. Cependant, il a réalisé 8 passes décisives contre les dangers de la défense bostonienne.

^ Jaylène Brown. La deuxième star de Boston a marqué 18 points sur 5/18 tirs et n’a jamais été en mesure d’imprimer son empreinte sur le match, se perdant aux mains et aux aides de Golden State.

ce qui suit

Jeu 6 : Du jeudi soir au vendredi à Boston.

État d’or / 104 coups rebondir
joueurs minute coups 3 parties LF une Docteur J DP Le pied Int bébé je +/- points Evaluation
Dr.. vert 35 3/6 0/2 2/2 1 sept 8 sept 6 1 2 0 +11 8 19
O.Porter Jr. 15e 1/3 0/2 0/0 0 2 2 0 2 0 0 1 +6 2 3
A. Wiggins 43 23/12 0/6 2/3 1 1 2 13 2 2 2 0 1 +12 26 32
Angoissant 37 7/22 0/9 2/3 0 3 3 8 2 1 1 0 +15 16 11
K Thomson 40 7/14 5/11 2/2 0 3 3 2 4 2 1 0 +13 21 20
N.Bjelica 5 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 -9 0 1
J. Kuminga 1 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -6 0 -1
A.Iguodala 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 2 0 0 0 0 -4 0 2
J. Toscano Anderson 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 2 0 0 0 -6 0 0
K.Looney 17 1/2 0/0 0/0 1 3 4 3 5 0 1 0 +12 2 sept
de lee 1 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -6 0 -1
G. Payton II 26 6/8 1/3 2/2 1 4 5 0 3 3 0 0 +16 15e 21
J. Paul 14 4/8 3/6 3/3 0 0 0 0 1 0 1 0 +2 14 9
M Mode 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -6 0 0
le total 41/88 9/40 13/15 4 35 39 24 28 9 6 2 104 1 2 3
Boston / 94 coups rebondir
joueurs minute coups 3 parties LF une Docteur J DP Le pied Int bébé je +/- points Evaluation
J. Tatum 44 10/20 5/9 2/6 0 dix dix 4 3 0 4 0 -13 27 23
une. Horford 33 3/6 2/3 1/2 1 8 9 1 1 0 2 0 -19 9 13
R Williams III 30 4/5 0/0 2/2 3 5 8 2 2 0 0 0 +11 dix 19
M. intelligent 40 7/15 3/6 3/4 0 3 3 2 4 0 4 0 -9 20 1 2
J.Brown 44 5/18 0/5 8/10 3 6 9 4 2 1 5 0 -19 18 1 2
Williams 16 1/2 0/1 1/1 0 3 3 1 3 0 2 2 -18 3 6
L. Kornet 1 1/1 1/1 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 +6 3 4
J Morgan 1 0/0 0/0 0/0 1 1 2 0 0 0 0 0 +6 0 2
S Hauser 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 +6 0 1
une. forgeron 1 0/1 0/1 3/4 1 0 1 0 0 0 0 0 +6 3 2
Dr.. blanche 21 0/4 0/3 1/2 0 1 1 3 1 1 0 0 -13 1 1
P.Pritchard 5 0/3 0/3 0/0 0 1 1 0 0 0 1 0 0 0 -3
n.m. stoskas 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +6 0 0
31/75 11/32 21/31 8 39 47 18 16 2 18 2 94 91

Leave a Reply

Your email address will not be published.