Bactérie E. coli à Buitoni : retirée de la vente, des pizzas retrouvées jusqu’à présent dans les supermarchés parisiens

Bactérie E. coli à Buitoni : retirée de la vente, des pizzas retrouvées jusqu’à présent dans les supermarchés parisiens

Il ne devrait plus être à vendre. Cependant, selon les informations de RMC, la pizza Buitoni Fraich-Up sera toujours disponible pour les clients des supermarchés parisiens. Ces plats ont été retirés de la vente il y a trois mois, soupçonnés d’avoir causé des maladies graves à des dizaines d’enfants.

Selon l’enquête de RMC, certains de ces produits étaient vendus lundi matin dans plusieurs supermarchés parisiens. A propos de la radio, le gérant de l’une d’entre elles après l’achat des journalistes a commenté : “Normalement, il est interdit de vendre. Je n’ai pas assez de place au sous-sol, c’est pourquoi je l’ai laissé là. Mais je désactive le code-barres et supprimera immédiatement le reste des étagères.

Selon le média, l’un des magasins qui continue de vendre des pizzas concernées par le rappel d’un produit depuis le 18 mars est situé “tout près des Champs Elysées”, et l’autre est “au coeur de Paris”.

“Nous ne savons pas combien de pizzas ont été vendues.”

“C’est inadmissible, c’est incompréhensible”, m’a protesté Richard Legrand, qui défend les quinze familles des victimes de cette affaire. Là, on est encore dans une zone touristique. Il est fort possible que quelqu’un vienne, en achète, et tomber malade. On ne sait pas combien de pizzas ont été vendues. Des contrôles nationaux doivent être effectués.”

Cette pizza pitoni, contaminée par la bactérie Escherichia coli, est soupçonnée d’avoir causé la mort de deux enfants. Fin mai, une information judiciaire spéciale a été ouverte pour meurtre avec préméditation, blessures involontaires et mise sur le marché d’un produit constituant une menace pour la santé et mettant en danger autrui, selon la même source.

vidéo. “Buitoni m’a fait reculer de 10 ans”: Priscilla a perdu son fils, Nolan, à E. coli

Le 18 mars, Nestlé a annoncé le rappel d’une pizza de la gamme Fraîch’Up commercialisée depuis juin 2021, après avoir été informée de la présence de bactéries dans la pâte d’un produit. Les inspections avaient signalé “la présence de rongeurs” et “un manque d’entretien et de nettoyage des zones de fabrication, d’entreposage et des allées”. Des carences qui pourraient être causées par la présence de bactéries pathogènes dans les produits qui sont alors commercialisés.

“Ils ont fait une grosse erreur”

Dans un communiqué, Franprix a accusé les gérants des magasins parisiens de ne pas “respecter la procédure” concernant le rappel et “contourner les mesures de sécurité applicables”. “Ils ont commis une grave erreur que nous condamnons fermement”, souligne encore la pancarte.

Elle a confirmé qu’elle prendrait “des sanctions proportionnées à la gravité de la situation” et qu’elle avait déployé un “système de vérification visuelle dans 100% des magasins”, qui serait “revérifié dans les 48 heures” pour s’assurer que la procédure de rappel est hautement respecté.

a déclaré Franprix, qui fait partie du groupe Casino avec des marques telles que Géant, Monoprix ou Vival. Ou Naturalia : “Dans les cas où des magasins sont identifiés, la marchandise doit être immédiatement détruite et des sanctions infligées aux gérants.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.