Bordeaux rétrogradé en National : la DNCG a officialisé sa décision ce mardi 14 juin 2022

Bordeaux rétrogradé en National : la DNCG a officialisé sa décision ce mardi 14 juin 2022

Choc. Vingt-quatre jours après avoir officialisé sa relégation sportive en deuxième division, Bordeaux venait d’être rétrogradé administrativement par la DNCG en National, après avoir étudié de près ses comptes mardi. Début juin, RMC Sport et Sud ouest Il a révélé que le déficit du dernier club au premier échelon à l’issue de la saison 2021-22 s’élevait à environ 40 millions d’euros. Le président des Girondins, Gérard Lopez, va faire appel de cette décision, a indiqué Girondin Formation dans un communiqué.

Le club a offert une garantie de réengagement du plus grand actionnaire (Gérard Lopez) Jusqu’à 10 millions d’euros, un accord avec les créanciers du club, ainsi que des offres de vente de certains joueurs, dont le montant cumulé dépasse les objectifs fixés par la Commission.Girondin de Bordeaux a relevé, estimant que la décision de la DNCG étaitcruel“.

Ligue 2 française

Rencontre décisive : Bordeaux joue son avenir face à la DNCG

Hier à 10:09

Déjà en janvier, le directeur général adjoint des Girondins de Bordeaux, Thomas Jacimier, n’avait pas encore fait des histoires sur la situation financière du club. “Bordeaux n’a pas survécu à la relégation au deuxième niveauIl a déclaré lors d’une conférence de presse. Nous ne nous cacherons pas. Aujourd’hui, pour les Girondins, il n’y a pas de modèle, pas de vie en L2. Les revenus des droits TV en L2 ne permettent pas au club d’y rester. “

Sauver le club est mon objectif et l’est toujours

Sauver le club est mon objectif et l’est toujoursDe son côté, Gérard Lopez a tiré avant de s’imposer lors de la dernière journée à Brest (4-2). Désormais, les Girondins FC vont devoir rapidement trouver de l’argent pour sauver leur place en deuxième division. Ainsi, les joueurs de grande valeur peuvent trouver Comme Sekou Mara, Ui-jo Hwang, Rémi Oudin ou Mbaye Niang. De plus, le transfert d’Aurélien Tchouaméni au Real Madrid rapporterait 11 millions d’euros à son club d’entraîneurs, sans compter les potentielles mannes financières liées au potentiel de Jules Conde. Depuis le club de Séville, le chemin sera long pour sauver l’un des monuments du football français.
Par ailleurs, la DNCG n’a pris aucune mesure contre le LOSC, Saint-Etienne, Caen, Amiens et le Red Star. Après son passage en L2, Annecy verra sa paie encadrée.

Ligue 2 française

Vers le départ de Metz vers Antonity ?

06/07/2022 à 10:36

Ligue 2 française

Vers le statu quo à Bordeaux : Guion doit rester sur le banc

03/06/2022 à 17h10

Leave a Reply

Your email address will not be published.