Bourse de Paris : les ours déchaînés

Bourse de Paris : les ours déchaînés

La première étape douloureuse. Les marchés financiers ont cédé hier, comme en témoigne la chute du Nasdaq de plus de 4 % aux États-Unis. L’indice boursier planétaire de référence, le S&P500, est entré dans un marché baissier, ou un marché baissier pour les anglo-saxons qui associent l’ours à la chute (d’où les petites plantes colorées plantées dans l’illustration). Cela signifie qu’il a perdu plus de 20 % depuis son dernier pic, une situation qui ne s’est produite que 19 fois en 140 ans. Un marché baissier typique dure 289 jours et entraîne une baisse de 37,3 %, selon les données de Bank of America. Ce sont des moyennes, bien sûr. Vous trouverez ici un petit vocabulaire précis sur l’automne. Allez, j’empile tous les mots que vous ne lirez pas encore : chute, chute, crash, capitulation, rouge, incertitude, stagnation, stagflation, marché baissier, marché baissier, crash, chute.

Pour lutter contre la récession environnante, j’ai demandé à mon équipe de trouver des fusions de sociétés cotées répondant à toutes sortes de logiques… mais strictement en dehors des logiques financières. Voici mes suggestions à la fin de cette consultation.

Je propose de commencer par fusionner Pernod Ricard et Veolia, en faisant la moyenne d’un tome du premier tome à trois tomes du second. La synergie est évidente et il nous semble que la sécurisation des ressources en eau revêt une grande importance pour le spécialiste des spiritueux.

Il nous semble également approprié d’acheter Orange by Apple pour former Fruit Inc, une société rafraîchissante avant cette semaine chaude en Europe. L’inverse aurait pu être un peu plus ambitieux car la capitalisation de 30 milliards de dollars de l’opérateur national français paraît encore un peu plus légère par rapport aux 2219 milliards de dollars de la Californie. Mais pendant ce temps, Orange est en hausse de 15% cette année alors qu’Apple a perdu 24%. Encore 11 ans à ce rythme et Orange pourra mordre dans la pomme, si mes calculs du matin sont corrects.

Les Hellènes de l’équipe ont proposé de créer une nouvelle société d’Hermès, Hera et Cronos. Sachant que le premier est le gendre du second, et qu’il est la fille du troisième, cette comparaison est logique. Eh bien, il est clair qu’Hermès fabrique les sacs en cuir, et Hera vend Energy et Cronos Cannabis. Mais rétablir des conglomérats serait tout à fait décadent à une époque où ils sont devenus obsolètes.

Certains analystes de Zonborsi ont un flair artistique, et il est tout à fait logique qu’ils répandent la rumeur de négociations entre Léonard et Vinci. Une manière de régler le vieux contentieux franco-italien sur l’héritage du maître de la Toscane, mort en France où François 1il est Il a été installé pour fonctionner.

Pour rester dans le domaine historique, le rapprochement entre Athos et Aramis semble opportun, même si l’on ne peut pas trouver un troisième larron pour réparer les forces qu’Alexandre Dumas a apportées à la Maison d’Artagnan. Ce matin, Atos a confirmé son projet de scission en deux entités. Les dirigeants n’ont pas eu assez d’humour pour baptiser la nouvelle entité Porthos. Ce serait Evidian, tant pis.

Nous avons aussi pensé à combiner Spie, Bénéteau, Pandora, Box ou encore Safran et Currys. Je vous épargne les autres, mais on est loin du non-sens complet au bord du lac d’Annecy, donc il pourrait y avoir l’épisode deux.

Dans les nouvelles d’aujourd’hui, les bons résultats trimestriels d’Oracle hier soir, qui ont permis à la une de sortir de la séance à Wall Street, ont noté le marasme du secteur technologique. Le groupe de Larry Ellison cartonne dans ce secteur dont nous décrivions hier les contours. En Europe, Atos confirme d’importantes perturbations et Air France-KLM finalise une augmentation de capital pour confirmer l’arrivée de CMA CGM avec 9% du tour de table. Actif risqué par excellence, les crypto-monnaies plongent vers leurs plus bas récents. Les financiers attendent la publication à 14 h 30 des prix à la production du mois de mai aux États-Unis, après les pluies froides d’inflation de vendredi dernier. Elle aura vraisemblablement un impact sur les rendements obligataires, qui ont pris une pente haussière hier et recommencent à inverser les courbes, avec des maturités de 2 et 5 ans meilleures que 10 ans. Une inversion des prix sur 2 ans et 10 ans est un signe avant-coureur classique de difficultés économiques, comme l’explique cet article.

Ce matin dans la région Asie-Pacifique, le Nikkei 225 du Japon est en baisse de 1,75% et le Hang Seng de Hong Kong est en baisse de 0,68%. L’Australie conduit le prix le plus lourd de la session avec l’ASX200 en baisse de 4,25% au moment de la rédaction, légèrement en retard sur l’ensemble de ses actions, mais surtout en termes de matériaux de base et d’énergie, et ce n’est pas nécessairement mon intuition quand vous voyez le force incroyable du pétrole, qui reste stable, fortement autour de 120 $ le baril. Le CAC 40 progresse de 0,7% à 6.064 points à l’ouverture.

Caractéristiques économiques d’aujourd’hui

Plusieurs statistiques “macro” aujourd’hui, dont la principale est l’enquête ZEW sur les financiers allemands et la production industrielle dans la zone euro (11h00), avant le PPI américain en mai. Tout le macro journal est ici.

L’euro se négocie à 1,0418 dollar américain. L’once d’or tombe à 1 824 $. Le pétrole reste étonnamment résistant, avec le Brent de la mer du Nord à 122,20 $ le baril et le WTI à 120,93 $. Le rendement de la dette américaine à 10 ans s’est accéléré à 3,35 % tandis que celui de la dette à 5 ans a augmenté à 3,49 %. Bitcoin chute encore à 22 000 $.

Changements majeurs dans les recommandations

  • Adidas : HSBC passe du buy au hold en visant 200€.
  • AstraZeneca : UBS passe de l’achat au neutre, visant 10 100 Gbps.
  • Avanza : Barclays commence le suivi en cas d’insuffisance pondérale avec un objectif de 195 SEK.
  • Pression Burckhardt : le Credit Suisse continue de surperformer avec un objectif de cours ramené de 570 à 530 francs suisses.
  • Compagnie Financière Richemont : Goldman Sachs reste du côté acheteur avec un objectif de cours en baisse de 146 à CHF 126.
  • Enagas : Berenberg passe de la vente à la détention, visant 22 EUR.
  • Jessina : Deutsche Bank a abaissé son objectif de cours de 137 à 115 euros.
  • Givaudan : Bernstein passe de sous-performant à sous-performant le marché en visant 3 100 CHF.
  • Hanover Rock : HSBC passe de la détention à l’achat, visant 173 €.
  • Hermès : Goldman Sachs vend toujours avec un objectif ramené de 1245 à 980 EUR.
  • Icade : Deutsche Bank baisse son objectif de cours de 74 € à 50 €.
  • JCDecaux : Citigroup a abaissé son objectif de cours de 25 à 17,50 euros.
  • Kering : Goldman Sachs reste long avec un objectif ramené de 795 à 640 euros.
  • LVMH : Goldman Sachs reste long, avec un objectif ramené de 765 à 675 EUR.
  • Michelin : JP Morgan passe du neutre au maigre en visant 110 €.
  • Nokia : Citigroup passe de neutre à achat, objectif 6,50 euros.
  • Nordnet : Barclays commence à suivre le gain de poids en ciblant 180 SEK.
  • Banque Raiffeisen : Société Générale passe du buy au hold avec un objectif de 12,80 €.
  • ReNeuron : Liberum commence à suivre les achats en ciblant 80 Gbps.
  • RWE : AlphaValue passe de la réduction à la capitalisation en visant 47,70 €.
  • Notation : HSBC passe de buy à hold, visant 27 €.
  • Swiss Re : HSBC passe de l’achat à la conservation en ciblant 90 CHF.
  • Swatch Group: Goldman Sachs reste long avec un objectif de cours en baisse de 350 à 300 francs suisses.
  • Verbund : Société Générale passe de holding à long avec un objectif de 107,30 €.
  • YouGov : Liberum commence l’achat de suivi en ciblant 1 500 Go.
  • Wizz Air : HSBC passe de la foudre à la conservation, avec un objectif de 2 200 GBp. Berenberg passe de l’attente à l’achat, visant 3300 GBp.

en France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • TotalEnergies s’associe à l’Indien Adani pour l’hydrogène vert.
  • Le nouveau PDG d’Atos, Rudolf Belmer, quitte le navire. Le groupe vendra les actions restantes de Worldline et se divisera en deux entités cotées, avec une division qualitative et une autre
  • Valeo Stellantis équipera le radar du véhicule autonome LiDAR.
  • Le Trésor augmente la taxe sur la valeur ajoutée pour certaines offres de Canal + (Vivendi) de 10 à 20 %. Le groupe étudie l’asile et comment le transmettre aux participants.
  • Air France-KLM a réalisé une levée de fonds de 2,256 milliards d’euros à 1,17 € par action. CMA CGM détient 9% du capital social.
  • Ipsos dévoile son plan stratégique à moyen terme.
  • Technicolor deviendra Vantiva au troisième trimestre 2022.
  • Euronext annonce l’acquisition des activités technologiques des marchés de capitaux de Nexi pour 57 millions d’euros.
  • Rubis et NRJ Group séparent leurs résultats.
  • Atos, Ipsos et Technicolor organisent des journées investisseurs.
  • Valbiotis obtient des résultats positifs dans la deuxième étape avec TOTUM-070 dans la lutte contre le cholestérol.
  • Eurobio obtient BMD.
  • Amoéba sort de nouveaux OCA.

Dans le monde

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Oracle a bondi de 15% hors de la session après ses résultats trimestriels.
  • MicroStrategy s’effondre de 25%, sa perte sous-jacente en Bitcoin sera d’environ 1 milliard de dollars.
  • Go-Ahead sera acheté pour 648 millions de livres sterling, soit 1 500 livres sterling par action, dividendes compris.
  • Elon Musk proposera une session de questions-réponses aux employés de Twitter pour la première fois depuis le lancement de l’appel d’offres.
  • Telecom Italia remporte un appel d’offres gouvernemental d’une valeur de 725 millions d’euros pour le déploiement de la 5G.
  • Google, Microsoft et d’autres géants de la technologie rejoindront le nouveau code de l’UE pour lutter contre la désinformation.
  • Coty réaffirme les prévisions révisées du BPA pour 2022.
  • Zalando domine Highsnobiety.
  • Entain acquiert BetCity pour 850 millions d’euros.
  • La chaîne britannique ITV achète le produit d’histoire naturelle Plimsoll.
  • Hochdorf reporte le paiement optionnel des intérêts de la voiture hybride perpétuelle.
  • Pfizer, MorphoSys et Incyte collaborent pour étudier une gamme de médicaments pour traiter le lymphome.
  • Google peut autoriser les publicités tierces sur YouTube pour satisfaire l’Union européenne.
  • Amazon prévoit de tester la livraison par drone en Californie cette année.
  • Ferrari nomme Carla Leoni au poste de PDG de la marque.
  • GSW détaille ses revenus.
  • Principales publications de la journée : Ferguson, Ashted, Fraport, Colroit… L’agenda complet est ici.

Conférences

Leave a Reply

Your email address will not be published.