C’est fini : Ariane 6 restera plate en 2022

C’est fini : Ariane 6 restera plate en 2022

Ariane 6 ne sera pas lancée pour la première fois en 2022. Le patron de l’Agence spatiale européenne a indiqué que la nouvelle fusée européenne effectuera son premier vol en 2023.

Cette année est terminée pour Ariane 6. Le vol inaugural de la nouvelle fusée européenne, qui remplacera Ariane 5 dans la prochaine décennie, ne peut pas avoir lieu comme prévu à l’automne 2022 depuis le Centre spatial guyanais. En fait, l’avènement du prochain lanceur Europe a de nouveau été retardé. Encore après 2020, 2021 et 2022.

Josef Schbacher, qui dirige l’Agence spatiale européenne depuis l’année dernière, était chargé de répandre la mauvaise nouvelle le lundi 13 juin 2022, sur la BBC, sur HARDtalk. C’est la première fois qu’un responsable de l’ESA évoque officiellement un lancement en 2023, sans parler de son directeur général. Puis l’Agence spatiale européenne l’a confirmé.

P120C
Test 2020 du booster Ariane 6 // Source : Agence Spatiale Européenne

Un autre élément inquiétant se dessine : on ne sait pas exactement quand Ariane 6 pourra décoller en 2023. Josef Aschbacher n’a même pas fourni de fenêtre approximative pour ce premier tir. L’Europe devra donc continuer à miser sur l’Ariane 5 en attendant, un missile fiable, mais obsolète et coûteux.

Pour plus

Thémis // Source : ArianeGroup

Les examens d’Ariane 6 se poursuivent

En début d’année, deux étages d’Ariane 6 sont arrivés en Guyane française après une croisière de deux semaines. Arianegroup, qui est responsable de la construction d’Ariane 6, notait en janvier que « Rez-de-chaussée et étage Bientôt, ils ont participé aux tests combinés sur la rampe de lancement, mais ceux-ci prennent du temps.

La dernière mise à jour du sujet remonte précisément au 13 juin. L’Agence spatiale européenne a annoncé que Les systèmes de séparation frigorifique d’Ariane 6 ont passé avec succès des tests majeurs “. Cependant, le missile n’a pas encore été déployé sur le pas de tir, ce qui lui aurait permis de mettre en œuvre certains points sensibles, au niveau des moteurs et des réservoirs notamment.

Ariane 6
Pas de tir d’Ariane 6 en Guyane française. // Source : ESA-S. Corvaja

L’Agence spatiale européenne n’a pas communiqué sur les raisons de ce retard massif du lancement d’Ariane 6. Le site de la nouvelle fusée sur le vieux continent a déjà subi d’importantes perturbations en 2020 et 2021 en raison de l’épidémie de Covid-19.

Ariane 6 est un missile avec une hauteur maximale de 70 mètres, l’Ariane 5 a une hauteur maximale de 55 mètres. Il est conçu en deux versions : Ariane 62 et 64. Quelle est la différence ? Le nombre de boosters utilisés. Deux pour l’un et quatre pour l’autre. Ils supportent la poussée principale, le moteur-fusée Vulcain 2, selon le profil de chaque mission.

Contrairement au Falcon 9 de SpaceX, Ariane 6 n’est pas réutilisable. Mais il a d’autres arguments pour avancer : son étage supérieur peut manœuvrer en orbite, grâce à sa capacité à se rallumer. Il partage également des pièces avec le Vega-C, un autre missile européen, ce qui permet des économies d’échelle. Enfin, il est conçu pour être plus compétitif sur le marché des satellites. Mais cela ne s’applique qu’au missile opérationnel.

Pour plus

Ariane 6 // Source : ESA

Voir le monde depuis l’espace

Leave a Reply

Your email address will not be published.