Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l’épisode 1207 du mardi 14 juin 2022 [SPOILERS] Série d’actualités télévisées

Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l’épisode 1207 du mardi 14 juin 2022 [SPOILERS] Série d’actualités télévisées

Dans le prochain épisode de Tomorrow Is Ours… Alors que Stanislas complote pour kidnapper Leo, Bart a besoin d’être rassuré. Nour et Cédric mettent fin à leur histoire.

Attention, les paragraphes suivants contiennent des spoilers pour l’épisode de demain de Notre Roi lundi soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas !

Mardi 14 juin Demain nous appartient…

Stanislas envisage de vaincre le lion

Sébastien appelle sa fille pour la convaincre de porter plainte contre Stanislas. Ce dernier, qui avait entendu la fin de leur conversation, en profita pour lui promettre qu’il ne lui ferait plus jamais de mal. Après s’être excusé auprès d’elle pour la violence avec elle, le capitaine a admis qu’il ne l’avait pas rencontrée par hasard. En fait, il savait très bien qu’un brillant avocat pourrait lui confier la garde de Leo. S’il avait l’intention de la manipuler, cela lui ferait penser que leur rencontre avait tout changé. Comme elle a du mal à y croire, Stanislas nous assure qu’il l’aime et se dit prêt à changer par amour pour elle.

Pendant ce temps, Audrey essaie de comprendre ce que Léo veut pour son anniversaire. Quand il répond qu’il aimerait rencontrer son père, elle promet de voir ce qu’elle peut faire.

De son côté, Sarah a pu identifier la personne qui a effectué le virement sur le compte bancaire de Stanislas. C’est sûr Yannick Derin, un jeune entrepreneur spécialisé dans le e-commerce. Ne pouvant le joindre, la policière attend qu’il la rappelle pour comprendre la raison de l’argent. Sébastien raconte à Sarah que Raphaël lui a avoué que Stanislas avait levé la main sur elle mais qu’elle a refusé de porter plainte. Face à son calvaire, la jeune femme lui a assuré que tout n’était pas perdu et Sébastien l’a sincèrement remerciée pour sa participation à cette enquête.

Plus tard, Audrey rencontre Sophie et lui dit ensuite de demander Leo. Bien qu’elle exclut de connaître son père, la mère de famille craint que cela ne nuise à son profil. Puis l’avocat lui fait comprendre qu’accepter cette rencontre serait pour elle le meilleur moyen de prouver sa bonne volonté. Selon elle, Audrey doit démontrer qu’elle fait passer l’intérêt supérieur de l’enfant avant toute autre considération. Donc, aider Leo à connaître son passé serait positif pour son profil d’adoption.

Non loin de là, Raphaël s’excuse auprès de Chloé d’être une personne différente ces derniers temps. Très émue, l’avocate révèle que Stanislas s’est montré violent à plusieurs reprises à son égard. Bien qu’elle se rende compte qu’elle devrait le quitter, elle ne le peut malheureusement pas. Toujours aussi amoureuse de lui, elle veut donner une chance à leur histoire, sûre qu’il finira par changer. Bien qu’elle se rende compte que sa fille est en danger, elle demande à Chloé de la ramener chez elle pendant un moment, mais Camille n’a pas l’intention de laisser sa mère seule avec un homme dangereux.

L’après-midi, Audrey et Léo rendent visite à Raphaël et Stanislas. Ne lui faites pas confiance, Audrey assiste à leur rendez-vous. Comme le courant passe bien avec son fils, Stanislas a fait comprendre plus tard à Raphaël qu’il souhaitait avoir la garde exclusive de Léo. Pour ce faire, l’avocat lui a conseillé d’aller voir le ratatiné pour montrer qu’il souhaitait trouver un foyer stable et équilibré pour son fils. Cependant, Stanislas le prend mal et l’attrape violemment à la gorge. Heureusement, Camille rentre chez elle à ce moment-là, incitant Stanislas à aller prendre l’air pour se vider l’esprit. Raphaël a eu peur, puis s’est emparé d’un couteau de cuisine qu’elle cachait dans sa veste.

Dans la soirée, Audrey a annoncé à ses enfants que Stanislas avait sorti le merveilleux jeu d’un papa parfait. Sachant pertinemment qu’il fera tout pour obtenir ce qu’il veut, Audrey craint que la tutelle ne lui soit arrachée. Pour Jordan, cela n’arriverait jamais et il jure qu’ils ne laisseront pas cela arriver.

parallèle, Yannick D.Irène Il appelle Stanislas car il veut savoir pourquoi la police essaie de le contacter au sujet du virement bancaire. Stanislas détermine alors qu’il n’y a pas d’explication car il lui a vendu un bateau en parfait état. Après la fin de l’appel, le capitaine a trouvé un homme dans le port et lui a dit qu’il souhaitait poursuivre son voyage vers Tanger. Le départ était donc prévu pour le lendemain soir. Stanislas n’a pas l’intention de le laisser seul car il compte emmener son fils avec lui.

Bart a besoin de réassurance

Roxanne est au milieu de la période d’ovulation. Un peu nerveux, Bart se demande s’il devra faire l’amour à son ami pour avoir ce bébé, mais ce dernier lui assure aussitôt qu’il ne le fera pas.

Ensuite, Bart rejoint sa mère à l’hôpital pour lui annoncer la bonne nouvelle. Sachant qu’elle s’inquiète pour lui, le jeune homme veut la rassurer et s’assurer qu’il ne fera pas oublier Louise à cet enfant. Selon lui, ce projet est utile pour Sarah et Roxanne mais aussi pour lui. Lorsque Marianne arrive, Bart révèle qu’il sera le père de l’enfant de Sarah et Roxanne. Une publicité que le Dr Delcourt ne voit pas d’un très bon œil car elle a peur que ses amis s’en servent. Bien qu’elle pense que c’est une mauvaise idée, elle souhaite toujours le bonheur pour son petit-fils.

À la fin de la journée, Bart se confie à Sarah sur ses inquiétudes en tant que futur parent. En effet, il se rend compte qu’aux yeux de la loi, il ne sera pas officiellement le père de leur enfant. Par conséquent, il a peur de ne pas avoir de droits sur l’enfant si les choses tournent mal entre eux. Alors Sarah lui a promis qu’elle ne priverait jamais leur enfant de son père.

Noor et Cédric finissent leur histoire

Après avoir passé un excellent week-end de Noël avec ses enfants, Cédric donne rendez-vous à Noor. Bien qu’il n’ait pas eu de nouvelles d’elle depuis deux jours, la jeune femme a accepté de le voir dans la journée pour arranger les choses.

Chez The Spoon, je lui demande plus tard s’il passe du temps de qualité avec ses enfants. L’infirmière répond oui et détermine ensuite qu’il en a besoin. Il faut dire qu’Angie, Lillian et Jahia lui ont rendu la vie difficile depuis qu’il était chez l’infirmière. Ce week-end a donc été pour lui l’occasion de se reconnecter. Si elle comprend, Noor en revanche pense qu’ils ne peuvent pas continuer comme ça. Alors que l’infirmière aimerait leur donner une seconde chance, la fillette Bidar n’y croit malheureusement pas. C’est pourquoi j’ai décidé de mettre un terme à leur histoire avant qu’ils ne se détestent.

Leave a Reply

Your email address will not be published.