Famille, jardinage, bricolage (faites-le vous-même)… Le crédit d’impôt instantané étendu à 1,8 million de personnes

Famille, jardinage, bricolage (faites-le vous-même)… Le crédit d’impôt instantané étendu à 1,8 million de personnes

Inutile de verser une caution en début d’année ou d’attendre le règlement du solde en été. La réduction de redevance de 50 % est versée sans délai à partir de mardi aux ménages utilisant une entreprise de prestation de services à la personne.

Article de

publié

Modernisation

temps de lecture : 1 minute.

Si vous êtes client d’une entreprise de services à la personne (autre que la garde d’enfants), vous n’avez plus à attendre le remboursement de vos frais. Depuis le mardi 14 juin, le crédit d’impôt immédiat — déjà en place pour les particuliers employeurs en janvier — a été étendu à 1,8 million de personnes. Produits ménagers, jardinage, bricolage (bricolage)… C’est pour 8000 entreprises, associations ou plateformes de services à domicile. Cette avancée immédiate devait entrer en vigueur le 14 avril mais a été retardée de deux mois en raison de difficultés techniques et informatiques.

Désormais, les prestataires ou mandataires auxquels vous faites appel vous inscriront sur le site de l’Urssaf afin que vous puissiez bénéficier de cette fonctionnalité. En bref : pas besoin de déposer en début d’année et pas besoin d’attendre pour rembourser le solde en été. Vous recevez tout instantanément, la moitié du montant que vous payez à l’organisation. Il s’agit de la deuxième étape de la fusée, puisque 8,7 millions de particuliers utilisant directement des jardiniers ou des femmes de ménage ont bénéficié de ce dispositif depuis janvier. Sauf que le dispositif était un peu ennuyeux, il fallait souscrire à l’option Cesu+ et accepter que l’Etat prenne le salaire du salarié.

Le crédit d’impôt immédiat sera étendu l’an prochain à certains allocataires de l’Allocation personnelle d’autonomie. Enfin, en 2024, le dispositif prendra en charge les assujettis qui font appel à Pajemploi pour la garde d’enfants. Avec cette réforme, le gouvernement espère que la simplification des procédures réduira le recours au travail non déclaré. L’objectif est de créer des emplois et d’augmenter le pouvoir d’achat.

Leave a Reply

Your email address will not be published.