Formule 1 | Alpine F1 : Alonso relance la vitesse en ligne droite pour l’A522

Formule 1 |  Alpine F1 : Alonso relance la vitesse en ligne droite pour l’A522

Alpine F1 : Alonso salue la vitesse (...)

Fernando Alonso est satisfait d’avoir pu profiter d’une très bonne vitesse de pointe à Bakou. L’Alpine F1 a montré des performances moteur impressionnantes, grâce également aux réglages axés sur la vitesse, qui ont permis au double champion du monde de résister aux pilotes McLaren.

“Personne ne m’a dépassé ! Ils ouvraient leur DRS et je n’arrêtais pas de m’éloigner, donc c’était une très bonne chose” Bienvenue Alonso. “Nous sommes meilleurs. Nous avons plus de pouvoir et plus de diffusion.”

“Nous sommes forts sur des pistes comme celle-ci. L’année dernière, nous avons eu beaucoup de difficultés à Bakou, et cette année, nous sommes compétitifs, donc cela montre que nous avons fait un très grand pas en avant.”

Après un début de saison catastrophique en termes de fiabilité, les choses commencent à s’arranger dans la région alpine : “La fiabilité était un souci au début de l’année, en fait je suis dans le quatrième moteur en huit courses, mais maintenant je pense que nous le contrôlons.

“Je suis content. Ça fait du bien. On change le concept, on change le design, on change tout. C’est performant, donc je suis content et je suis content des efforts de l’équipe.”

Réglages “extrêmes” pour Alpine F1

Alpine F1 a choisi les réglages extrêmes à Bakou, afin de privilégier la vitesse de pointe. L’Espagnol sait que c’était un compromis et ne sait pas encore si son équipe fera de même au Canada : “Nous avons fait ce que nous pensions être le mieux pour nous et notre voiture.”

“Évidemment, si vous comparez aux autres, il semble que nous étions très rapides dans la ligne droite et que nous luttions un peu dans les virages et peut-être plus de détérioration des pneus à cause de cela. Mais au Canada, nous verrons quelle configuration nous choisirons.”

“Ce n’est peut-être pas parce que c’est si extrême, mais notre voiture aime généralement moins d’appuis. Nous verrons si nous pouvons trouver un peu plus de performances car avec deux ou trois dixièmes, je pense que nous pouvons vraiment faire un grand pas en avant.”

Alonso a terminé septième, bien que la course ait été calme. Il souhaitait plus d’événements, mais il est satisfait : “Je m’attendais à plus d’accidents. La course a été dure et les voitures sont vraiment dures. On peut à peine voir les virages à certains points de freinage. J’ai donc pensé que nous pourrions voir plus d’erreurs.”

“Mais oui, je suis content de la septième place. Évidemment, nous avons profité des périodes de retraite devant nous, les Ferrari et [Yuki] Tsunoda. Mais oui, ces choses se passent à Bakou et nous prenons ces six points, ce qui nous donne un bon avant-goût après la septième place à Monaco. Continuons sur cette lancée.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.