Le gouvernement annonce une enveloppe de 500 millions d’euros pour la “réhabilitation” des villes

Le gouvernement annonce une enveloppe de 500 millions d’euros pour la “réhabilitation” des villes

Face à la canicule déclarée, la Première ministre Elizabeth Bourne réunira, mardi 14 juin, gouverneurs de région et directeurs d’agences régionales de santé. Le gouvernement prévoit de créer un fonds de 500 millions d’euros pour « Reconfigurer » Villes, a annoncé la porte-parole Olivia Grégoire.

Le gouvernement entend favoriser « Développer des îlots de fraîcheur dans la ville avec un engagement très fort pour accompagner les collectivités dans l’adaptation aux conséquences du changement climatique »dit M.je Grégoire après le cabinet. De plus, ce fonds servira à Cofinancement, avec les collectivités territoriales qui en expriment le besoin, de ces opérations de resaturation. »

Lire aussi : Cet article est réservé à nos abonnés Une vague de chaleur exceptionnellement sévère arrive en France cette semaine

Avant de “Cette vague importante, puissante, précoce, inédite dans cette période”annoncé par le gouvernement pour les prochains jours Appel à la vigilance et publie des mesures pour accélérer la préparation aux conséquences du changement climatiqueLe ministre a souligné.

Elizabeth Bourne se réunira à 17h, « Par visioconférence à tous les gouverneurs de région ainsi qu’aux directeurs généraux des agences régionales de santé »Alors que le ministre de l’Éducation nationale Bab Ndaye échange “avec les doyens”Olivia Grégoire a dit :

“jours difficiles”

le gouvernement « Il a déjà instruit tous les services de l’Etat d’assurer le fonctionnement des différents dispositifs d’abris et d’accompagnement, à partir de demain. [mercredi] »Elle a ajouté en prévision de “Ça va être dur ces jours-ci pour nous tous, surtout pour les plus vulnérables”.

Lire aussi : Cet article est réservé à nos abonnés Comment les scientifiques déterminent-ils si une vague de chaleur est affectée par le changement climatique

La France connaîtra des températures bien supérieures à 30 degrés Celsius cette semaine, une canicule particulièrement précoce, autre indice d’un réchauffement de la planète, dans un contexte de sécheresse exceptionnelle des sols faisant craindre des pertes de récoltes et des incendies en France.

Entre jeudi et samedi, des températures très élevées, de 35°C à 38°C, sont attendues dans la moitié sud, et le mercure pourrait même avoisiner les 40°C localement. Les températures minimales ne doivent pas descendre en dessous de 20°C pendant la nuit.

Lire aussi : Cet article est réservé à nos abonnés Après un mois de mai record, la France se dirige vers un été plus chaud et plus sec que d’habitude

Le monde avec l’AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published.