Mobilisation au Royaume-Uni contre l’envoi de demandeurs d’asile au Rwanda

Mobilisation au Royaume-Uni contre l’envoi de demandeurs d’asile au Rwanda

Pour ne rater aucune actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter de monde afrique à partir de ce lien. Tous les samedis à 6h du matin, retrouvez une semaine d’actualités et d’échanges couverte par la rédaction sur monde afrique.

Manifestation devant le Home Office, Londres, 13 juin 2022.

Lundi 13 juin, quelques centaines de manifestants se sont rassemblés sous les fenêtres du Home Office, dans le quartier de Westminster. “Les réfugiés sont les bienvenus ici.” (Les réfugiés sont les bienvenus ici) et « Priti Patel, va au diable ! » (Priti Patel – Ministre britannique de l’intérieur – Allez en enfer !), La foule applaudit. “Nous avons peut-être perdu une bataille aujourd’hui, mais nous continuerons à nous battre, pour convaincre les gens qu’il n’y a pas beaucoup de réfugiés dans ce pays et que la politique d’immigration du gouvernement Johnson est mauvaise.” confirme au micro Hector, militant pour Barac UK, une association antiraciste. Marie, une jeune femme de l’ONG Joint Council for Migrant Welfare, lit un e-mail à la foule de responsables du ministère de l’Intérieur, qui disent qu’elle “Je suis désolé d’être complice de cette politique injuste.”

Lire aussi : Au Royaume-Uni, la souffrance d’un immigré gay menacé d’expulsion au Rwanda

Les manifestants veulent exprimer leur mécontentement face à la nouvelle politique d’immigration britannique et leur colère, à la veille du départ programmé du premier vol vers le Rwanda, transportant des demandeurs d’asile ayant demandé l’asile au Royaume-Uni. En avril, Downing Street a choqué les groupes d’aide aux immigrés, le Parti travailliste et même certains politiciens conservateurs, en annonçant un partenariat avec Kigali pour envoyer des demandeurs d’asile au Rwanda au motif qu’ils venaient juste d’arriver. “Illégalement” Au Royaume-Uni, c’est-à-dire sans visa, très probablement en traversant la Manche en canot pneumatique.

“Briser le modèle économique” des passeurs

Cette politique a été dénoncée par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, l’archevêque de Cantorbéry et le chef de l’Église anglicane – qui la considère “immoral” – et même, selon les journaux du dimanche, par le prince Charles – qui la jugera “épouvantable”. Cela n’a pas empêché Priti Patel d’essayer de le mettre en œuvre. L’envoi de demandeurs d’asile (Afghans, Erythréens ou Iraniens) contre leur gré au Rwanda, qui auraient pourtant toutes les chances d’obtenir le statut de réfugié au Royaume-Uni, vise à décourager la traversée de la Manche, évitant ainsi la noyade et Casser le modèle économique contrebandiers, insiste le ministre. Elle veut prouver à la droite conservatrice qu’elle agit, alors que 10 000 personnes ont déjà traversé la Manche depuis début 2022.

Vous avez 24,99% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.