Mubasher : la France se prépare à une canicule exceptionnelle

Mubasher : la France se prépare à une canicule exceptionnelle

Le gouvernement annonce 500 millions d’euros pour “réhabiliter” les villes et favoriser le développement des îles froides

Face à une canicule précoce et sévère, le gouvernement va créer un fonds de 500 millions d’euros pour la “réhabilitation”, a annoncé la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire.

Elle a expliqué que face à “cette vague large, forte, précoce et sans précédent dans cette période”, annoncée dans les prochains jours, le gouvernement “appelle à la vigilance et publie des mesures pour accélérer la préparation aux conséquences du changement climatique”.

Olivia Gregoire a souligné que « le gouvernement favorisera le développement des magnifiques îles de la ville grâce à un engagement fort pour soutenir les communautés locales dans l’adaptation aux conséquences du changement climatique.

Chaleur : Vigilance accrue face aux “coups de chaleur”

L’arrivée d’une vague de chaleur augmente le risque de “coup de chaleur”, une surchauffe du corps pouvant entraîner la mort, en particulier dans les groupes les plus vulnérables.

>> Quels sont les symptômes ? Que faire si une personne a un coup de chaleur ? Comment les évitez-vous ? Tous les détails sont dans cet article.

12 direction mise sur la vigile jaune canicule

Avec l’arrivée d’une canicule en France, qui a d’abord touché le sud-ouest, douze provinces du territoire ont été placées mardi en alerte jaune à la canicule.

12 administrations ont été placées en alerte à la canicule jaune du mardi 14 juin 2022.
12 administrations ont été placées en vigilance jaune à la canicule ce mardi 14 juin 2022. © Météo-France

Il s’agit de la Gironde, du Landis, des Pyrénées Atlantiques, du Lot-et-Garonne, du Gires, des Hautes-Pyrénées, du Tarn et Garonne, de la Haute-Garonne, de l’Aveyron, du Tarn, du Tambour et de l’Ardèche.

Le Réveil Jaune correspond au Niveau 2 sur 4 du Plan Canicule. Cela implique une vigilance accrue dans les maisons de retraite, les hôpitaux et les crèches.

La chaleur : un été “tous risques” pour les pompiers

Invité Informations France Le commandant Eric Bocardi, porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, a, mardi matin, tiré la sonnette d’alarme sur la gravité de l’été, qui débute en termes d’incendies.

Inquiet, il dit s’attendre à un été “tous risques”, notamment face à une canicule très précoce qui a débuté mardi. Conséquence : des incendies qui surviennent “tôt et avant”.

>> Plus d’informations dans cet article.

Jusqu’à 40°C : Les températures remonteront en fin de semaine

Le temps chaud a déjà envahi le pays et ce n’est que le début. Entre jeudi et samedi, des températures très élevées sont attendues dans la moitié sud, et le mercure peut avoisiner les 40 degrés Celsius localement, surtout à l’ombre.

Températures maximales prévues pour le jeudi 16 juin 2022.
Températures maximales attendues pour le jeudi 16 juin 2022. © Capture d’écran

La canicule aura donc atteint toute la région, s’étendant jusqu’à la moitié nord où les températures maximales dépasseront les 30 degrés Celsius ce week-end.

Températures maximales prévues pour le vendredi 17 juin 2022.
Températures maximales attendues pour le vendredi 17 juin 2022. © Capture d’écran

Les températures sont encore très élevées à minuit, signe de la poursuite de la canicule

Les journées seront chaudes et les nuits aussi. On peut donc parler de canicule si le mercure reste anormalement élevé malgré la tombée de la nuit. Ce soir, à minuit, il fera encore 29°C à Bordeaux et Toulouse ou 24°C à Lyon.

Températures du mardi 14 juin 2022 minuit.
Températures du mardi 14 juin 2022 minuit. © BFM TV

Ce début de canicule sera particulièrement marqué par une succession de nuits particulièrement chaudes, dites “nuits tropicales”.

La canicule qui débute dans le sud-ouest se propagera au reste du pays à partir de mercredi

La hausse des températures débute mardi en France métropolitaine avec un après-midi chaud et ensoleillé. La chaleur se propage à travers le pays depuis le sud-ouest, avec des températures maximales atteignant 37°C à Bordeaux (12°C au-dessus de la normale pour la saison) ou à Toulouse.

Météo du 14 juin 2022 après-midi.
Météo du 14 juin 2022 après-midi. © capture d’écran

La « girouette » qui transporte l’air chaud du sud de l’Europe et du Maghreb se propagera ensuite mercredi au reste du pays. Ainsi, les températures fluctueront très largement au-delà de 30°C sur la quasi-totalité de la région.

Météo du 15 juin 2022 après-midi.
Météo du 15 juin 2022 après-midi. © capture d’écran

Le ministère de la Santé “appelle à la vigilance”

Face à cette canicule, “l’attention des autorités se porte en priorité sur les personnes particulièrement fragiles ou vulnérables : les personnes âgées, les femmes enceintes, les nourrissons, les sans-abri ou les personnes vivant dans des logements précaires, ou encore les travailleurs exposés à la chaleur” , qui peut être sévèrement affectée par les températures Haute température.

Le ministère de la Santé appelle la population à “être vigilante”, et publie des recommandations contre les fortes chaleurs : “boire de l’eau régulièrement et se rafraîchir”, “ne pas boire d’alcool”, “éviter le stress, surtout aux heures les plus chaudes de la journée” . , « passer plusieurs heures par jour dans un endroit frais », « rafraîchir la maison », « manger suffisamment », « donner et recevoir des nouvelles de ses proches » et « en cas d’urgence ou de malaise, appeler le 15 ».

Cette vague de chaleur pourrait être la plus ancienne depuis 1947

La France a déjà connu des températures exceptionnelles en juin. Le record absolu pour la France métropolitaine remonte à juin 2019, avec 46°C à Vérargues (Hérault) mais c’était en fin de mois (28 juin). Mais cette canicule sera “primitive, à l’échelle nationale, et la plus ancienne depuis le début des mesures”, note à l’AFP Frédéric Nathan, expert prévisionnel à Météo-France.

Selon les dires, celle-ci pourrait être précédée de 1947, qui eut lieu du 26 au 28 juin.

La date la plus ancienne remonte à 2017, du 18 au 22 juin (des canicules locales se sont produites plus tôt en juin en Alsace ou en Aquitaine en 2003).

Des pics attendus à 40°C cette semaine

La France connaîtra des températures bien au-dessus de 30 degrés Celsius cette semaine avec une vague de chaleur particulièrement précoce, autre indice d’une planète qui se réchauffe. Les températures maximales devraient atteindre 40 degrés Celsius dans le sud du pays. Cet air chaud atteindra la France mardi en provenance du sud-ouest avant de se propager d’abord sur toute la moitié sud mercredi puis sur le nord.

Ces températures sont dues à une dépression locale entre les Açores et Madère qui amène progressivement de l’air très chaud du Maghreb vers l’Europe occidentale. La péninsule ibérique a déjà été touchée, avec des températures de plus de 40°C attendues, notamment en Espagne.

Leave a Reply

Your email address will not be published.