Pourquoi les prospects attribuent moins de places à Nupes qu’à Ensemble ! , malgré des résultats similaires ?

Pourquoi les prospects attribuent moins de places à Nupes qu’à Ensemble !  , malgré des résultats similaires ?

Ils sont au coude à coude. ensemble ! Les Nupes ont obtenu un peu plus de 25% des suffragesou s Premier tour des élections législatives, dimanche 12 juin. Un résultat si serré que l’identité du camp est arrivée en tête, faisait encore débat lundi, et que les dirigeants de l’Alliance de gauche ont contesté le filtrage du ministère de l’Intérieur. Pourtant, les projections du nombre de sièges que les différents partis pourraient obtenir à l’issue du second tour, ne laissent aucun doute sur le visage de la future Assemblée nationale : elles donnent un frein essentiel à l’alliance autour d’Emmanuel Macron, même si elle l’était. Le risque de ne pas atteindre la majorité absolue.

>> Suivez la campagne avant le second tour des législatives 2022 dans nos vies

ensemble ! Vous pouvez obtenir de 255 à 295 sièges sur 577 sur un vélo de sang, sEstimation Ipsos-Sopra Steria, dimanche soir, pour France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et chaînes parlementaires. La coalition de gauche aura une unité de 150 à 190 députés. Comment expliquer cet écart entre le nombre de voix et le nombre de sièges ?

Parce que les élections n’ont pas lieu à l’échelle nationale

L’écart entre le nombre de suffrages exprimés sur le territoire et les attentes en sièges Principalement à cause du système de vote. Les élections législatives se tiennent dans 577 circonscriptions différentes, plutôt qu’à l’échelle nationale. en doDans chacune, les électeurs choisissent leur député au scrutin majoritaire à deux tours. Pour obtenir la majorité des sièges à l’Assemblée nationale, un parti ou une coalition doit remporter le plus de circonscriptions possible.

Il n’y a donc pas de proportionnalité entre le résultat d’un parti ou d’un bloc politique au niveau national et le nombre de circonscriptions qu’il peut remporter. Si ses électeurs sont inégalement répartis sur le territoire, ce mode de scrutin crée une distorsion entre son poids dans l’électorat et sa représentation à l’Assemblée nationale. Pour lever cette contradiction, certaines formations politiques exigent que les représentants soient élus à la proportionnelle. C’est le cas des Nubiens, mais aussi du Rassemblement national, dont les projections prévoient entre 20 et 45 sièges tout en remportant 18,7 % des suffrages.

Parce que les électeurs nubiens sont plus concentrés dans certains quartiers

Pour gagner des sièges aux élections législatives, il est plus efficace d’obtenir des résultats équilibrés dans le plus de circonscriptions possible que d’obtenir des scores très élevés dans certaines circonscriptions et des scores très faibles dans d’autres. contreLe processus tend à nuire à la gauche, dont les électeurs vivent principalement dans les zones urbaines et suburbaines. “La gauche a un électorat très concentré dans les grandes villes”a expliqué à franceinfo Bruno Ginbart, vice-président De l’institut de sondage, à quelques semaines du scrutin.

Ainsi, à Paris et en Seine-Saint-Denis, quatre candidats du Nupes ont été élus dès le premier tour dimanche. Chacun a réussi à obtenir plus de 50 % des suffrages et un nombre de suffrages égal à au moins 25 % du nombre d’électeurs inscrits dans sa circonscription. toiSeul candidat de la majorité présidentielle à réaliser la même performance : Yannick Vavnik, dans le Maine.

Pourtant, l’électorat d’Emmanuel Macron est plus homogène sur l’ensemble du territoire. ensemble ! Ainsi j’ai réussi à me qualifier pour le second tour dans plus d’une circonscription de Nupes : 417 contre 380Selon les données du ministère de l’Intérieur.

Parce qu’ensemble ! Il préfère sa position médiane

Pour incliner l’ensemble vers la gauche, “Les Nupes doivent gagner 80% de leurs seconds tours”Analyse avec l’Agence France-Presse Simon Persico, spécialiste du côté gauche et chercheur à Science Po Grenoble. Cependant, l’Alliance de gauche n’est pas préférée dans bon nombre de ces duels en raison d’un défaut dans la réserve de voix, qui risque d’être redistribuée selon les consignes de vote. Au cœur de l’alliance du spectre politique ensemble ! En position de force de ce point de vue.

Les partisans d’Emmanuel Macron, par exemple, peuvent espérer que certains électeurs ayant choisi LR au premier tour se tourneront vers eux au second tour. “Lorsque les candidats affronteront ensemble un candidat de gauche, ils bénéficieront de rapports assez positifs des électeurs de droite, en particulier des électeurs républicains, qui reçoivent des scores significatifs.”Matthew Gallard, directeur de recherche à l’institut de sondage Ipsos-Sopra Steria, note, Interview réalisée par franceinfo.

Pour remporter le maximum de sièges face à une majorité présidentielle, les Nupes misent sur une participation en hausse au second tour, le taux d’abstention atteignant un plus haut historique (52,49%) dimanche. Votes de réserve parmi les électeurs qui ont voté Jean-Luc Mélenchon pour la Présidence de la République. Mais qui n’a pas bougé cette fois, attention à franceinfo Manuel Cervera Marzal est sociologue à l’EHESS, spécialiste de l’électorat de la France.

Leave a Reply

Your email address will not be published.