TOUR DE SUISSE – Peter Sagan remporte sa première victoire avec TotalEnergies, sa 120e carrière

TOUR DE SUISSE – Peter Sagan remporte sa première victoire avec TotalEnergies, sa 120e carrière

finalement. Peter Sagan a reçu mardi à Granges son premier bouquet de fleurs pour TotalEnergies. Le Slovaque de 32 ans a affronté un retour supersonique de Brian Cockard (Cofidis, 2e) pour s’adjuger la victoire dans la troisième étape du Tour de Suisse. Le succès récompense le travail fourni par son équipe, malgré les quelques garanties de forme faites par Sagan lors des deux premiers jours de course.

C’est la formation de TotalEnergies, une équipe française de deuxième division, qui a pris le contrôle du peloton pour faire chasser six coureurs renégats, dont Philip Gilbert, Quinn Simmons, le maillot rouge du meilleur grimpeur, ou encore Stéphane Bessigger. Cela a du sens, en termes de stature de recrue vedette. Moins, si l’on s’en tient à ses résultats récents. Et Sagan a répondu présent.

tournée suisse

Sagan est toujours spécial, plus seulement un “spécialiste”.

Depuis une heure

Phoenix Sagan, Bessigger proche d’un bon chiffre, Pinot à la traîne : résumé de la phase III

120 succès dont 18 dans le Tour de Suisse

L’équipe Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux d’Alexandre Christophe (troisième) et l’équipe BikeExchange – Jayco de Michael Matthews (huitième) ont déplacé TotalEnergies pour favoriser l’accès de masse. Bessieger a été le dernier coureur de break-up zone à abandonner, à 11 milles du poteau, lors de cette étape de 177 milles certes très vallonnée mais moins exigeante que les deux étapes précédentes.

Au final, aucun train n’a pu mettre son patin sur orbite. Sagan, en acrobate, a parfaitement géré le dernier kilomètre technique. Il a pris la roue droite, celle de Christophe bien menée par Andrea Pasqualon, mais a manqué de punch au moment de tirer au sprint sprint. Toujours sixième à 100 m de la séquence, Coquard a raté moins d’un vélo que le triple champion du monde (2015, 2016, 2017).

Ce succès retentissant est le numéro 120 dans la carrière de Sagan, qui n’a pas connu une telle joie depuis sa victoire au classement général du tournoi de Slovaquie en septembre dernier. Voir le “Tourminator” se remettre en piste pendant le Tour de Suisse prend tout son sens. Il a gagné 18 (!) fois, et remporté au moins une étape de cette course, chaque année, entre 2011 et 2019.

Manuel Poirot et Philip Gilbert lunettes à la main, à l’intérieur de l’échappée, lors de la troisième étape du Tour de Suisse – 14/06/2022

Crédit : Getty Images

Schachmann perd du temps à l’automne, Benno est trop loin

Stephen Williams (vainqueur de Bahreïn) a conservé la tête après une journée tranquille. Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) passe de la 16ème à la 4ème place (+7 pouces) grâce à un bonus gagné lors de la finale. Maximilian Schachmann (BORA-Hansgrohe) pensait lui aussi bien faire, lors de ce sprint moyen, obtenant deux secondes, mais a fait une chute à quatre kilomètres de l’arrivée qui lui a coûté une cinquantaine de secondes.

Loin du champion d’Allemagne et leader surprise de ce Tour de Suisse, Thibaut Pinot n’a pas terminé la course hippique mardi. Il se retrouve 47e (+3’58”) d’un classement général qu’il ne jouera probablement pas cette semaine. Mercredi, la pause reviendra en effet dans cette épreuve aux parcours raides, qui se terminera par un chronomètre dimanche.

Tipo Pino lors de la première étape du Tour de Suisse – 13/06/2022

Crédit : Getty Images

tournée suisse

Phoenix Sagan, Bessigger proche d’un bon chiffre, Pinot à la traîne : résumé de la phase III

il y a 3 heures

tournée suisse

Renaissance et bonheur colossal : Sagan lève enfin les bras avec TOTAL

il y a 3 heures

Leave a Reply

Your email address will not be published.