Vous détestez les potins chez le coiffeur ? Cette offre propose une option “sans conversation” – l’édition Soirée Ouest-France

Vous détestez les potins chez le coiffeur ?  Cette offre propose une option “sans conversation” – l’édition Soirée Ouest-France

Écrit par Mathilde LE PETITCORPS

Chez le coiffeur, certains clients détestent se sentir obligés de discuter avec la personne qui se coupe les cheveux. À Sydney, en Australie, un salon de coiffure propose désormais une option “sans conversation” dans ses services.

(Carte : Ouest de la France)

L’ambiance est unique au salon de coiffure AB Color à Sydney en Australie. Contrairement à l’agitation habituelle d’un coiffeur, où le bruit des sèche-cheveux et des tondeuses se mêle à de multiples conversations simultanées, ici le volume est un ton plus bas. En effet, le gérant du salon, Ash Boughton, a eu l’idée d’afficher les coiffures de ses clients en silence, c’est-à-dire sans conversation inappropriée de la part du personnel. journal britannique Gardienqui relaie cette information, explique même que l’idée s’est propagée à d’autres salons australiens.

Et le Certains clients aiment parler de la pluie, de la météo, des enfants, du travail et des derniers potins tout en se lavant, se colorant ou se coupant les cheveux, Ash Boughton sait que pour d’autres, avoir une courte conversation lors d’une réunion est une affaire polie. D’une réelle envie de discuter. Certains le détestent même ! Alors, afin de leur permettre enfin de passer un bon moment dans le salon de coiffure, il a créé ce service « sans parler ».

Lire aussi : Ce barbier new-yorkais coupe les cheveux en plein air à Central Park, les clients adorent ça

Choisissez les options lors de la prise de rendez-vous

Concrètement, laChaque personne qui entre se voit proposer une option de coupure silencieuse. Le client peut également en faire la demande lors de la prise de rendez-vous, que ce soit par téléphone, par mail ou sur le site internet du programme, via un sondage en ligne.

A son arrivée, la personne qui a choisi cette option doit impérativement expliquer au coiffeur ce qu’elle veut, mais une fois qu’elle l’a fait, elle peut se taire. Et vous n’aurez pas à répondre par un sourire forcé aux questions du coiffeur, l’employé s’engage à ne pas parler pendant toute la durée du rendez-vous.

En revanche, Le calme absolu n’est pas garanti. Les tondeuses à gazon et les sèche-cheveux font autant de bruit qu’ailleurs, et les clients à côté des fauteuils ou des shampoings n’ont pas forcément choisi le silence.

Une idée qui a émergé en pleine pandémie

Le coiffeur a eu cette idée avec la pandémie de Covid-19. Il a estimé qu’avec les conversations troublantes liées à la pandémie, l’atmosphère dans le salon était devenue lourde et stressante pour les clients et le personnel. Explique le “Le besoin d’expériences plus calmes est devenu nécessaire”.

Depuis, cette option “talk-free” fait un carton dans son salon et plus largement en Australie. Les clients peuvent profiter de ce temps pour lire, travailler sur leur ordinateur ou simplement se détendre en silence. Et les employés sont plus en mesure de se concentrer sur leur travail. Alors avec une évaluation aussi positive, peut-être que ce concept va bientôt s’enraciner en France.

Lire aussi : Entre boire de la bière et se faire couper les cheveux, ce coiffeur choisit d’offrir les deux

Leave a Reply

Your email address will not be published.