Vrai ou faux. Les Nubiens ont-ils mieux performé aux élections législatives de 2022 par rapport aux dernières élections présidentielles et législatives de 2017 ?

Vrai ou faux.  Les Nubiens ont-ils mieux performé aux élections législatives de 2022 par rapport aux dernières élections présidentielles et législatives de 2017 ?

Noobs et ensemble ! Il est arrivé au coude à coude au premier tour des législatives, dimanche 12 juin. Jean-Luc Mélenchon et ses alliés étaient satisfaits de leurs résultats et pouvaient espérer voir arriver jusqu’à 190 députés à la prochaine Assemblée nationale. Mais la gauche unie a-t-elle fait mieux qu’au premier tour de l’élection présidentielle de 2022 ?

>> Suivez l’actualité des deux tours dans le direct dédié aux élections législatives

L’Alliance des partis de gauche a obtenu environ 5 millions de voix de moins que l’ensemble de ses composantes au premier tour de l’élection présidentielle. Jean-Luc Melenchon (21,95%), Yannick Gadot (4,63%), Fabian Roussel (2,28%) et Anne Hidalgo (1,75%) ont réuni ensemble 30,61% des suffrages, soit environ 10,8 millions de voix. Au premier tour des élections législatives, seuls 5,8 millions de bulletins nubiens ont été déposés dans les urnes, soit 25,66% des suffrages exprimés.

Compte tenu de l’abstention au premier tour des élections législatives (52,49 %)significativement plus élevé qu’au premier tour de l’élection présidentielle (26,31%), cette différence de votes n’est pas surprenante. Cependant, les Nupes peuvent regretter leur incapacité à mobiliser suffisamment leurs électeurs. Seuls 50% des électeurs de la présidentielle de Jean-Luc Mélenchon se sont rendus aux urnes dimanche, contre 61% des électeurs d’Emmanuel Macron, selon une enquête Ipsos-Supra Styria “Profil des abstentionnistes”.

“Les Nubiens ont laissé des scores inférieurs à ceux de l’élection présidentielle, principalement parce que les licenciements ont été plus importants pour les électeurs nubiens que pour les électeurs dirigés par Emmanuel Macron.”Matthew Gallard, directeur des études à l’Institut Ipsos explique. Les jeunes, les classes populaires ont beaucoup moins voté aux législatives qu’aux présidentielles., Il dit. L’écart est notable : 69% des 18-24 ans se sont abstenus, contre seulement 31% des plus de 70 ans, toujours selon l’enquête Ipsos-Sopra Steria “About Abstainers”.

Si l’on compare les élections législatives de 2017, le pari est tout de même gagné sur Nupes. Union des partis de gauche sur un pied d’égalité avec Ensemble !. C’est la première fois à l’ère de la Vème République que le parti du président de la République n’atteint pas récemment le seuil des 30% et n’est pas nettement en tête du premier tour des élections législatives.

Cependant, à l’exception de 2017, la gauche a obtenu un score inférieur à celui des précédentes élections législatives. Pour Matthew Galllard, il s’agit d’un résultat attendu d’une reconfiguration politique autour d’une tripartite plutôt que d’un bipolaire gauche-droite. “Avant, il n’y avait que deux camps se partageant l’électorat. Maintenant, avec la Triple Division, on s’attend à ce que la gauche ne marque pas très haut”a commenté.

Le résultat national des Nupes (25,66 %) au premier tour des législatives de 2022 n’est guère supérieur au résultat cumulé de France Insoumise, d’Europe Ecologie-Les Verts, du Parti communiste français et du Parti socialiste aux élections de 2017. Ces partis remporte alors 25,38% des suffrages. « Il n’y a pas eu de dynamique électorale particulière, et le succès de la coalition nubienne est lié à sa stratégie électorale qui s’adapte à la manière de voter aux législatives.Analyse de Matthieu Gallard. En 2017, les candidats de gauche se sont éliminés au premier tour. Avec des candidatures conjointes en 2022, la qualification pour le second tour est devenue beaucoup plus facile.

En 2017, les partis qui composent les Nubiens se sont qualifiés pour le second tour dans 146 circonscriptions et n’ont présenté des candidats au premier tour que dans 21 circonscriptions. Cette année, les Nupes sont présents au second tour dans 380 circonscriptions et leurs candidats sont arrivés premiers au premier tour dans 187 circonscriptions (4 députés élus à ce premier tour).

Mais que se passera-t-il au second tour ? Gagner ces nombreuses catégories reste un défi pour la coalition de gauche, qui doit mobiliser les électeurs abstentionnistes pour espérer la victoire. “La Nupes n’a pas beaucoup de voix. Certains électeurs de gauche différents, certains électeurs d’extrême gauche ou différents écologistes voteront pour eux. Où peuvent-ils se rassembler ! Comptez sur le relais des votes LR”, Matthieu Gallard explique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.