Vers une extension de bonus de 6000 euros ?

Selon nos confrères d’autoactu.com, le gouvernement pourrait décider de ne pas réduire la super récompense CO2 de 1 000 euros au 1er juillet, comme initialement prévu.

Nous avons appris que le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, est favorable à l’extension du périmètre actuel de la récompense carbone au-delà du 1er juillet 2022, contrairement à ce qui était initialement prévu. Il s’était exprimé en ce sens peu avant le début de la campagne présidentielle de mars dernier : “La récompense de 6000 euros, ça devrait être conservé plus longtemps”, avait-il dit. On dirait que cette promesse faite sera officialisée dans une semaine, selon les informations de nos confrères d’autoactu.com. Ils ont noté : “Rien n’est encore officiel, mais le gouvernement peut l’annoncer cette semaine après le passage des élections législatives. Et il publiera un décret d’ici la fin du mois”. Bien sûr, nous aurons la confirmation très bientôt car juillet approche à grands pas.

Et les véhicules hybrides rechargeables ?

Pour rappel, un nouveau décret a été publié début mai modifiant l’attribution de la récompense carbone. Comme nous l’avons défini dans un article précédent, “Modifie la durée de détention minimale d’un véhicule avant qu’il puisse être vendu. Elle passe de six mois à ‘un an’, et il faut avoir dépassé 6000 km pour vendre sa voiture. (2000 km pour deux roues électriques). Au contraire, on s’est toujours demandé si les montants allaient être réduits de 1 000 euros. Il était prévu qu’à partir du 1er juillet, le montant de la prime soit de 5 000 euros pour un modèle zéro émission dont le prix est inférieur à 45 000 euros et de 1 000 euros pour un véhicule 100 % électrique dont le prix est compris entre 45 000 euros et 60 000 euros. La récompense était de 1 000 euros uniquement pour les rares véhicules à pile à combustible (Hyundai Nexo et Toyota Mirai). Enfin, cela aurait signifié l’arrêt complet de la prime pour les véhicules hybrides rechargeables qui ne bénéficiaient déjà que d’une prime gouvernementale de 1 000 € depuis le 1er juillet 2021.

Cependant, pour ces derniers, la question se pose toujours. Si le pays milite pour la possibilité de commercialiser des modèles PHEV après 2035, le récent vote du Parlement européen tire la sonnette d’alarme pour les voitures hybrides rechargeables à partir de cette date. Le gouvernement décidera-t-il de maintenir ce soutien qui leur est accordé jusqu’au 30 juin 2022 sachant que le sort catastrophique de cette technologie est déjà décidé ? Il n’est pas impossible qu’il lui préfère désormais les modèles 100% électriques… Bientôt confirmé !

Rappel du barème de récompense CO2 en vigueur

Type de voiture Montant de la prime de dioxyde de carbone
Type de voitureélectrique Montant de la prime de dioxyde de carbone6000 euros pour une voiture 100% électrique dont le prix ne dépasse pas 45 000 euros, 2 000 euros pour les modèles dont les prix vont de 45 000 à 60 000 euros
Type de voitureHybride électrique Montant de la prime de dioxyde de carbone1 000 € pour un PHEV émettant entre 21 et 50 g/km de CO2 et disposant d’une autonomie électrique de plus de 50 km
Type de voiturehydrogène Montant de la prime de dioxyde de carbone2 000 € pour les modèles à pile à combustible dont le prix est supérieur à 60 000 €
Publié dans 20/06/2022 actualisé 20/06/2022

Leave a Reply

Your email address will not be published.