Score historique, combien de députés ?

Résultat RN. Ce second tour marqua une date de rupture pour le mouvement national qui envoya 89 députés en circulation. La majorité est prévenue, et le groupe parlementaire dirigé par Marine Le Pen sera une force d’opposition à constituer.

Trouvez un résultat législatif près de chez vous

[Mis à jour le 20 juin 2022 à 14h41] A la surprise générale, le Rassemblement national est devenu la principale force d’opposition hier soir. De 8 députés en circulation en 2017, il compte désormais 89 candidats éligibles. Pour le parti d’extrême droite, qui a souvent stagné sous la barre des dix députés, sauf en 1986 où la proportionnelle a permis au front de gagner 35 sièges, la formation d’un groupe parlementaire relève presque de l’exploit. Surtout après cette campagne législative très secrète de sa dirigeante, Marine Le Pen, loin des débats dominés par les Nupes et le camp présidentiel, on s’attendait à un schéma similaire aux années précédentes. Jusque-là, le développement du parti créé par Jean-Marie Le Pen s’observait essentiellement à l’échelle nationale, avec une montée en puissance régulière lors des élections présidentielles, mais il souffrait d’un manque de représentativité au niveau local avec quelques députés fiables et s’est implanté dans la région. Enfin, les attentes des instituts de sondage étaient loin de la réalité, puisqu’ils attendaient une quinzaine de députés, 15 étant le nombre nécessaire pour former un bloc au sein du conseil.

Alors Emmanuel Macron a été prévenu : le pays ne sera dirigé qu’à la majorité relative, en traitant avec la nouvelle force d’opposition représentée par les députés du Front national, farouchement contestataires. Seuls les adversaires des Patriots devraient faire attention. On pense surtout à Reconquest ici ! , le parti du jeune Eric Zemmour est déjà mort à ses débuts, privé de tout siège à l’assemblée et qui voit le RN s’offrir un siège confortable, tant parlementaire que fiscal. Parce que la législation joue un rôle majeur dans le financement des partis politiques. Les voix obtenues au premier tour servent de base à un calcul de 7 millions d’euros annuels au parti, auxquels s’ajoutent des versements à chaque député. Le nombre de députés a atteint 89, selon les résultats officiels, et plus de 3 millions d’euros tomberont annuellement dans les caisses du parti dirigé par Jordan Bardella. De quoi combler le vide au RN, dont les dettes s’élèveront à plus de 20 millions d’euros. La FAR gagnera également en visibilité en siégeant dans plusieurs commissions et sera interpellée à partir du lundi 20 juin, avec la voix de Marine Le Pen, future présidente de la commission des finances.

Quel est le résultat de l’Assemblée nationale aux élections législatives 2022 ?

Si les premières estimations plaçaient le RN entre 60 et 90 sièges, confirmant le dynamisme généré dès le premier tour, le résultat final serait très proche de la fourchette haute avec 89 sièges au Front national, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur. Après le premier tour, le scénario de présence massive de l’association semblait être un lointain souvenir mais le RN a frappé fort au second tour, surtout à la lumière de Son score au premier tour : 18,68% derrière Ensemble ! (25,75%) et les débutants (25,66%). Le RN a pu qualifier 208 de ses candidats au second tour.

Depuis l’annonce des premiers résultats dimanche dernier, la machine du Front républicain est enclenchée. Des responsables politiques de gauche, du centre et de droite ont appelé à l’interdiction des candidats de Marine Le Pen. Outre la rhétorique habituelle du “pas une voix pour l’extrême droite”, les candidats ont même décidé de se retirer en faveur de la défaite des candidats du Front national. C’était Mary’s Cumpress à 1temps Cercle Lotte et al Garonne : “A nous de regarder ces résultats avec clarté : la composition de ce premier tour triangulaire, avec la dangereuse présence d’un candidat d’extrême droite, ne nous permet pas de maintenir tranquillement la candidature de la nouvelle Union populaire éco et sociale au second tour. Si cela suffisait, le candidat du mouvement, Michel Lauzana, a obtenu 51,49% des suffrages dans cette circonscription, le barrage n’a pas tenu partout loin de là.

Le Front national a-t-il obtenu un groupe de députés à l’Assemblée nationale ?

Ayant recueilli 18,68 % des suffrages exprimés au premier tour des législatives, le Front national avait espéré emmener le plus grand nombre de députés au palais Bourbon. Le parti de Marine Le Pen était toujours en lice dans 208 circonscriptions. De plus, le 110 est arrivé en tête. Des candidats du Front national souvent opposés dans des duels à la majorité présidentielle, ensemble ! (107 duels), ou l’Alliance de gauche, les Nubiens (59 duels). Le résultat final, 89 sièges de députés, a sans doute dépassé bien des espérances au sein du parti RN, comme l’a reconnu Marine Le Pen dans la matinée du lundi 20 juin : “Dans nos plus grands espoirs, il y avait 60 députés”, a-t-elle admis.

Qui sont les candidats à l’Assemblée nationale pour les élections législatives ?

Si Marine Le Pen a été l’une des premières à officialiser sa candidature aux législatives avec le vote de son droitier Jordan Bardella, le 28 avril depuis Fréjus, le président par intérim du parti de la flamme Jordan Bardella a encensé les rangs. Il a été présenté par le RN avec des candidats qui ont investi dans 567 circonscriptions sur 577. Seuls quatre anciens députés du GOP se sont représentés : Marine Le Pen et Bruno Beldi dans le Pas de Calais, Sébastien Chino dans le Nord et Nicolas Maisonnet dans le Gard. Tous les autres candidats devaient former la “nouvelle génération” de l’armée royale comme le souhaitaient Jordan Bardella et Marine Le Pen.

Qui sont les nouveaux députés du Front national ?

Ainsi, ils auront 89 ans pour gagner les rangs du Palais Bourbon pour le prochain mandat qui débutera fin juin. Parmi ces 89 présidents, on retrouve des figures du RN comme Marine Le Pen réélue dans le Pas de Calais et sans doute invitée à prendre la présidence du groupe mais aussi Sébastien Cheno confortablement réélu dans le Nord et Bruno Belde dans le Pas. -de-Calais. Les personnalités montantes du RN ont cette fois changé le procès et obtenu un siège à l’Assemblée comme Frank Alessio dans les Bouches-du-Rhône, Edwig Diaz en Gironde, le trésorier du RN Kevin Pfeiffer élu en Moselle ou Laurent Jacoubli qui, après plusieurs essaie, et finit par gagner, également en Moselle . Parmi les nouveaux patrons du RN, citons également Romain Baubry, le policier élu dans le 15e arrondissement des Bouches du Rhône, et Kevin Mauvieux, un ancien LR passé par les rangs du RN et élu dans le 3e arrondissement de l’Eure, Florence Juliette, l’ancienne historienne de la République populaire de Chine élue En Meuse ou encore Anne-Sophie Frigout, professeur d’histoire à la Marne et ancienne vice-présidente de Debout la France. A noter que quatre provinces envoient 100% de députés FN dans leurs circonscriptions : Haute-Marne, Haute-Saône, Aude, et Pyrénées-Orientales.

Leave a Reply

Your email address will not be published.