Ander Herrera a déjà un avis sur l’arrivée prochaine de Galletti sur le banc à Paris

Ander Herrera a déjà un avis sur l’arrivée prochaine de Galletti sur le banc à Paris

Dans une interview accordée au média espagnol As, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain Ander Herrera a évoqué son travail avec plusieurs entraîneurs prestigieux au cours de sa carrière. Le n°21 parisien répond même à une question sur Christophe Galtier, le potentiel futur entraîneur des champions de France.

C’est une interview fleuve qu’Ander Herrera a accordée jeudi aux médias espagnols. L’occasion de revenir en détail sur la carrière du milieu de terrain de 32 ans. L’évolution de son jeu, les clubs qu’il connaît, son évolution au Paris Saint-Germain, les entraîneurs de renommée mondiale avec lesquels il a pu travailler (Van Gaal, Mourinho, Marcelino), sa relation avec le trio Mbappe – Neymar – Messi. .. Le n°21 parisien n’évite presque rien, pas même une question sur son très probable prochain entraîneur à DC, Christoph Galtier.

Ander Herrera salue le 4-4-2 “trop ​​serré” pour Galtier

Interrogé sur le style de jeu des équipes de l’ancien entraîneur du LOSC, champion de France en 2021, Herrera a livré une analyse assez crue de la « tactique Galtier » : « A chaque fois que je l’ai affronté, ils ont utilisé un 4-4-2 avec un bloc très serré, car c’était un bloc très serré. Très difficile de faire passer le ballon entre les lignes. Ils étaient comme des chasseurs pour voir si je faisais une erreur et pour pouvoir bondir vers l’avant. C’était une équipe difficile à battre. Football, sagesse, c’est ce que je peux dire, mais Mauricio (Pochettino) est toujours notre entraîneur.

Ainsi, la réponse de fond montre aussi que l’Espagnol est déterminé à poursuivre son aventure au Paris Saint-Germain, avec lequel il est lié jusqu’en 2024. « Je veux continuer et profiter du club qui grandit entouré des meilleurs footballeurs du monde. J’aime la vie de tous les jours, la ville et mes coéquipiers. Ma famille est heureuse et je veux la suite”.

“Je me fiche de parcourir 14 kilomètres par match si Mbappe, Messi et Neymar doivent se reposer devant”

Interrogé sur le concours à son poste et l’éventualité de l’arrivée de Vetnia dans la capitale, il a expliqué “N’ayez pas peur, bien au contraire”, invoquant ses anciens partenaires tels que Nemanja Matic, Paul Pogba, Bastian Schweinsteiger ou encore… Marco Veratti. “C’est le meilleur joueur avec qui j’ai joué (…) un footballeur qui je pense toujours doit être partial sur le terrain, mais si c’est le joueur qui joue à ta place… Rien à dire !” Le niveau de Xavi et Iniesta.”

Ander Herrera n’est pas non plus avare des compliments d’un autre collègue, Kylian Mbappe. “Nous sommes très heureux de pouvoir profiter de ce qui pourrait être le meilleur joueur des 10 prochaines années”, explique-t-il, avant de détailler sa relation sur le terrain avec le trio offensif (Mbappé, Messi et Neymar). “En tant que milieu de terrain, je suis heureux de faire de mon mieux parce qu’ils vont gagner des matchs. Je me fiche qu’ils parcourent 14 kilomètres dans un match s’ils ont besoin de se reposer devant. Ce que je dois faire, ça marche donc que ces trois joueurs reçoivent le ballon dans les meilleures positions Et dans les meilleures circonstances possibles.”

À la fin de l’entretien, le milieu de terrain a précisé qu’il n’avait jamais abandonné l’équipe nationale – “Je ne perds jamais espoir” – même s’il n’a jamais parlé avec l’entraîneur Luis Enrique. Quant à son avenir après la fin de sa carrière, il semble bien dessiné : « Ce qui est presque certain, c’est que je ne m’entraînerai pas. Je le trouve très complexe et un très beau métier. » En management du sport, je n’exclus rien. Je voudrais travailler dans mon équipe, qui est le Real Zaragoza”.

Leave a Reply

Your email address will not be published.