AOF Morning Meeting France/Europe – Baisse en vue avant les PMI – 23/06/2022 à 07:49

AOF Morning Meeting France/Europe – Baisse en vue avant les PMI – 23/06/2022 à 07:49

(AOF) – Les bourses européennes devraient chuter à l’ouverture dans le sillage de Wall Street. Les places asiatiques se terminaient dans un ordre dispersé. Hier, Jerome Powell a réitéré sa volonté de contenir l’inflation et a estimé que l’économie américaine était suffisamment solide pour supporter des taux d’intérêt plus élevés. Une analyse que les investisseurs ne semblent pas partager, comme en témoignent la baisse des actions, des taux et du pétrole. Les marchés réagiront à une série d’indicateurs et publieront notamment les résultats provisoires des enquêtes d’activité auprès des directeurs d’achats.

Des valeurs à suivre aujourd’hui

Polynie

Bluelinea annonce le lancement d’une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) des actionnaires, d’un montant de 7,1 millions d’euros. Cette augmentation de capital servira à renforcer la structure financière de la société, notamment en sécurisant le remboursement de l’ensemble des dettes financières, constituées en quasi-totalité de PGE, qui s’élèvent à 3,992 millions au 31 décembre 2021, et à lever des liquidités pour couvrir les fonds de roulement besoin en capital lié à la croissance de l’activité (+51% au premier trimestre 2022).

Fontaine Bagot

Fountaine Pajot a présenté ses comptes du premier semestre 2021/22. Le résultat net et part du groupe s’améliore fortement à 5 655 millions d’euros contre 536 milliers d’euros l’année précédente. Les éléments exceptionnels qui n’ont pas d’impact monétaire ont affecté la part du résultat net du groupe pour le premier semestre 2020/21. L’excédent global d’exploitation ressort à 12,9 millions d’euros, contre 13,2 millions d’euros un an plus tôt, “affecté par les pressions inflationnistes sur les matières premières et les difficultés d’approvisionnement”.

capgemini

Capgemini a annoncé la nomination de Steffen Elsaesser en tant que Directeur de la Transformation et membre du Comité exécutif du groupe, à compter du 1er juillet 2022. Ces fonctions, il sera chargé de Dans concevoir et de mettre en œrincipre certains programmes des paux Collection. Stephen El-Sayser rapportera à Ayman Ezzat, PDG de Capgemini.

Propriété INEA

Foncière INEA annonce le succès d’une augmentation de capital pour un montant total de 107,3 ​​M€. Elle permettra au groupe immobilier de financer sa croissance en finançant de nouveaux investissements avec pour objectif d’atteindre l’objectif affiché à fin 2021, un portefeuille de 2 milliards d’euros à fin 2026. « Cette augmentation de capital est la plus importante du l’histoire du groupe », confirme le PDG, Philippe Rossio.

Chiffres macroéconomiques

En France, le climat des affaires de juin est prévu à 8h45.

Les PMI manufacturiers et services de juin sont attendus pour la France à 9h15, pour l’Allemagne à 9h30 et pour la zone euro à 10h.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage seront publiées à 14h30. Les PMI pour les secteurs de la fabrication et des services seront publiés en juin à 15h45.

Vers 7 h 45, l’euro a augmenté de 0,02 % à 1,0569 $.

Hier à Paris

Les marchés européens ont terminé en baisse, mais ont réduit leurs pertes par rapport au creux d’aujourd’hui. La journée a mal commencé alors que de plus en plus d’économistes anticipent une récession en raison de politiques monétaires restrictives visant à freiner l’inflation. La bonne nouvelle est venue des États-Unis avec l’audition au Congrès de Jerome Powell, qui n’a pas apporté de mauvaises surprises. Le CAC 40 a clôturé en baisse de 0,81% à 5 916,63 points et l’EuroStoxx50 a perdu 0,77% à 3 467,21 points.

Hier à Wall Street

Wall Street a finalement terminé la session agitée légèrement plus bas en raison de l’audience du Congrès Jerome Powell. La réaction du marché obligataire a été stupéfiante. Le retour de 10 $, en solde jusque-là, s’est effondré. Il a chuté d’environ 13 points de base à 3,156 %. Les valeurs technologiques et de croissance, plus sensibles aux prix, ont bien réagi. Le président de la Fed a souligné en privé que le rythme des hausses de taux d’intérêt dépendra des perspectives économiques. Le Dow Jones et le Nasdaq ont chuté de 0,15% à 30 483,13 points et 11 053,08 points, respectivement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.