Itinéraire du parcours d’un enfant de La Castellane devenu une légende du football

Itinéraire du parcours d’un enfant de La Castellane devenu une légende du football

Zinedine Zidane (quatrième en partant du haut à gauche), dans les années 1980, au club de football de Castellane à Marseille.

Team Channel – Jeudi 23 juin à 21h05 – Documentaire

Depuis fin mai 2021 cet homme est au chômage. Mais c’est probablement le plus faible taux de chômeurs qu’on puisse plaindre sur la planète. Zinedine Zidane, qui aura 50 ans le jeudi 23 juin, a démissionné de son poste enviable d’entraîneur du Real Madrid il y a un peu plus d’un an et profite de sa vie et de ses proches depuis.

Pendant ce temps, à peine un jour se passe sans que Zidane ne soit à la tête d’un club prestigieux ou à la tête de l’équipe nationale. Même le président Macron, bien que supporter présumé de l’OM, ​​donne son avis sur la question et verra “Zizou” à la tête du PSG…

Lire aussi : Zinedine Zidane dans le Paris Saint-Germain ou l’imaginaire du coach providentiel

En attendant, ce documentaire a l’avantage de dresser un portrait plus intimiste. Grâce aux témoignages de ceux qui l’ont connu enfant, adolescent et jeune homme, ses proches ainsi que ses premiers entraîneurs (dont Alain Lebeau) ou ses coéquipiers, on découvre le caractère complexe de cet enfant d’origine algérienne qui a grandi à La Castellane, une ville au nord de Marseille devenue une star planétaire.

Riche de nombreuses archives cinématographiques ravissantes et rarement vues, voici l’histoire de Zidane avant les récompenses, sur les relations invasives et les millions qu’elle a gagnés. Une histoire du village d’Agimeune en Algérie à Bordeaux en passant par Marseille et Cannes, raconte “Yazid” – son vrai surnom avant l’affectueux “Zizou”, qui fut d’abord nommé par Roland Corbis, son entraîneur à Bordeaux au début des années 1990 et qui est depuis entré dans les usages sémantiques de la désignation symbolique.

“Une partie de l’ombre”

Timide mais sanguinaire, peu bavard mais parvenant à se faire respecter d’un simple regard, Zinedine Zidane n’a jamais été un personnage lisse. “A un côté sombre, une forme de colère, une agressivité naturelle”confirme Raymond Domenech, ancien coach des Bleus.

L’intérêt particulier de ce documentaire est de ne pas négliger ses aspects les plus controversés. Un bon fils, un bon frère, un bon mari, un bon compagnon… Mais attention à ne pas le déranger. “Il a grandi dans un quartier difficile où il a appris à se défendre.”, se souvient Guy Lacombe, qui l’a dirigé à l’AS Cannes. En effet, le souriant « Zizou » sera licencié quatorze fois au cours de sa carrière professionnelle ! Un record pour un joueur de cette taille.

Tous les témoignages parlent d’un jeune homme aimé et respecté

En remontant le temps, un de ses premiers professeurs à Septemé-les-Vallons (Bouchers-du-Rhône) dit : “A onze ans, il a fait une chèvre avec ses petits ponts et ses roues. Il a esquivé tout le monde, donné des coups de poing et donné. Ce n’était pas un enfant de chœur !”

De sa famille d’accueil à Pégomas, près de Cannes, où il séjourna un an, à la maison de Mimont, près de la Croisette, où de jeunes ouvriers vivaient leurs espoirs pour le Festival de Cannes, tous les témoignages parlent d’un jeune homme aimé et respecté.

Après l’AS Cannes, il était logique que le gamin de La Castellane joue à l’OM. Bernard Tapie, et non Raymond Gothals, le célèbre entraîneur belge, était d’accord. L’AS Monaco tout de suite ? Arsène Wenger ne veut pas ça.

Lire aussi : Cet article est réservé à nos abonnés Zinedine Zidane a été élu Ballon d’Or en 1998 par “France-Football”, et à vingt-six ans il connaît l’apothéose de sa carrière.

Ce sera donc Bordeaux, où il s’installe avec Véronique, sa femme, qu’il a rencontrée dans la maison de bon augure. “Il était très sérieux, il s’intéressait beaucoup à l’alimentation”, se souvient son coéquipier Bixente Lizarazu. Il a dit le contraire par Zidane lui-même : “J’ai vécu longtemps comme un vieillard !”

Zinedine Zidane s’appelle Yazid, Documentaire de Sebastian Tarago et Jules Bean Rosa (Fr., 2022, 98 min). Il est diffusé dans le cadre de l’émission “L’Equipe Enquête” sur la chaîne L’Equipe.

Leave a Reply

Your email address will not be published.