La représentante Nobbs Rachel Keke a-t-elle occupé des postes de soutien aux Marines Le Pen ou à Bachar al-Assad ? mettre en garde

La représentante Nobbs Rachel Keke a-t-elle occupé des postes de soutien aux Marines Le Pen ou à Bachar al-Assad ?  mettre en garde

Sur les réseaux sociaux, les partisans de l’extrême droite ou d’Emmanuel Macron passent un bon moment. Des captures d’écran de messages Facebook, comme ceux de Rachel Keke, circulent dans les deux domaines depuis le 20 juin. Le vedisus d’extrême droite les a répertoriés dans un article mis à jour le 21 juin.

Entre 2016 et 2019, la nouvelle députée Nupes-LFI, élue dans le Val-de-Marne, avait partagé ou aimé des positions d’extrême droite ou de droite comme ce post de juillet 2016 et soutenu la précédente campagne présidentielle de Marine Le. Stylo. Le contenu de Bachar al-Assad partisan de la rébellion contre les “criminels prédateurs de la France, des Etats-Unis et de l’Angleterre”, en avril 2018, fait également partie de la liste. Nathalie Loiseau, députée de la Chambre des représentants de la Renaissance (ancien parti LREM) qui s’est présentée sur la liste d’extrême droite dans sa jeunesse, s’est fait l’écho de cette dernière, notant que ses “bras tombaient” dès le 20 juin.

Des tracts dénonçant la “négrophobie des Maghrébins” après une manifestation contre l’esclavage en Libye, ou affirmant qu'”il n’y a pas plus de racisme qu’un Algérien” auraient pu être partagés par la femme de chambre syndicale, qui a mené le combat à l’hôtel Ibis de Batignolle. Dans un tweet viral, la plateforme coopérative des citoyens maghrébins, Gathering, a commenté le 20 juin “plusieurs messages racistes contre les Algériens et les Marocains”.

Du faux

Mais sur Facebook, le compte avec le pseudonyme Raïssa Rachel Keke n’est plus actif. Il est donc impossible de vérifier l’authenticité de toutes ces publications. Depuis mai 2022, Rachel Kiki possède un compte officiel à la fois sur Facebook et Twitter, créé pour la campagne des législatives. appelle le 20 minutes, Rachel Kiki n’a pas encore répondu. questionné à propos RTL Le 21 juin, la députée n’a ni confirmé ni démenti : “Ils ont dit ce qu’ils veulent dire, ça ne va pas me briser, ça ne va pas me frustrer, je suis forte, dit-elle. Je ne sais pas où ils vont chercher, où ils vont”. jettera un coup d’oeil.”

“Contenu légal d’extrême droite sans vérification”

Sur Twitter, l’ONG Action for Muslim Rights, qui précise que Rachel Keke fait “l’objet d’une campagne de haine”, a appelé le 21 juin à se méfier des posts pouvant provenir d’un faux compte. Stéphanie Lamy, auteurmaintenant toxiqueune enquête sur la désinformation en politique, dénoncée dans un itinéraire Le fait que les partisans d’Emmanuel Macron “légitiment des contenus d’extrême droite sans aucune vérification”. “Actuellement, on ne sait pas si le contenu qui a d’abord été diffusé par l’extrême droite et amplifié par LREM était ‘réel’ ou non (captures trafiquées, usurpation d’identité), analyse-t-il.

Il met en garde contre une “opération sémantique (un contrecoup raciste et misogyne) visant Rachel Keke” et “semblable à une tactique bien connue Femspoofing », c’est-à-dire « des hommes qui se font de fausses images des femmes pour les entourer et interagir ».

Alors que Rachel Keke faisait ses premiers pas à l’Assemblée nationale le 21 juin, Sophie de Ravenel, journaliste politique au Figaro, l’a également interrogée sur ces postes. Rachel Kecky n’a pas voulu répondre : “Ne m’en parlez pas, c’est mon jour historique. Je ne veux pas en parler maintenant.” Sur le site LCP, la journaliste s’estime “représentative de la France”. qui ont évolué au fil de leurs idées, qui remettent en question leurs appartenances politiques d’un bord à l’autre.” “.

Pour Insoumis, précise le journaliste, ce n’est pas un problème : “Nous, notre volonté, c’est aussi d’être transformés en idées, prônaient-ils avec Sophie de Ravenel. Si vous incarnez cette transformation, c’est bien.” 20 minutesMathilde Bannot, cheffe du groupe LFI à l’Assemblée nationale, ou Adrien Quatennens, coordinateur du parti, n’ont pas encore répondu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.