L’Espagne commande 20 autres avions de combat Eurofighter pour 2 milliards d’euros

L’Espagne commande 20 autres avions de combat Eurofighter pour 2 milliards d’euros

En octobre 2020, dans le cadre du programme « Halcón », le ministère espagnol de la Défense a annoncé son intention de remplacer une partie des F/A-18 Hornet utilisés par l’Ejército del Aire, notamment ceux obtenus auprès de l’US Navy. Dans les années 1990 pour équiper le 462nd Squadron basé à Las Palmas [Îles Canaries]. En effet, contrairement aux 64 autres modèles en service au sein des 12e et 15e escadrilles, ces appareils n’étaient pas susceptibles de modernisation. D’où leurs capacités limitées.

Cependant, en raison de la participation de l’industrie espagnole, via Airbus, au consortium Eurofighter, l’acquisition d’EF-2000 “Typhoons” supplémentaires, en plus des 73 déjà livrés à Ejército del Aire depuis 2003, est restée bloquée. .. même si c’était le cas L’hypothèse d’un achat de 25 appareils F-35A à Lockheed Martin est en place depuis un certain temps, selon les informations publiées par Jane’s en novembre dernier.

Cependant, même si l’acquisition du F-35B [la version à décollage court et à atterrissage vertical] Toujours en train de remplacer l’AV-8B Harrier II de son aéronavale, le gouvernement espagnol a coupé court aux spéculations en annonçant, le 14 décembre, une enveloppe de 2 milliards d’euros pour financer l’achat de 20 EF-2000. Au stade 4, c’est-à-dire équipé d’une antenne active à balayage électronique AESA CAPTOR-E.

Finalement, il a fallu un peu plus de six mois pour régler les détails de cette affaire. En effet, via NETMA [Nato EF-2000 Tornado Development, Production and Logistics Management Agency, ndlr]Le 23 juin, Madrid a officiellement annoncé l’acquisition de 20 avions EF-2000 supplémentaires [dont 16 monoplaces et 4 biplaces] pour 2,04 milliards d’euros.

Membre du consortium Eurofighter, avec Leonardo et Airbus Defence and Space, la société britannique BAE Systems s’est félicitée de cette demande espagnole. Et pour cause : un quart de la valeur de ce contrat ira dans sa poche…

“BAE Systems est responsable de la fabrication de plus d’un tiers des composants de chaque avion espagnol, y compris le fuselage avant et la queue de l’avion, dans le cadre d’un contrat évalué à plus de 500 millions de livres sterling”, a identifié le groupe britannique. “Notre personnel travaillera désormais aux côtés de nos partenaires pour s’assurer que l’Ejército del Aire dispose de l’avion dont il a besoin pour sécuriser son espace aérien pour les décennies à venir”, a-t-il ajouté.

Dans tous les cas, 20 EF-2000 slide 4 seront assemblés par Airbus à Getafe [Espagne], avec une livraison prévue en 2026. Pour la confédération Eurofighter, cette commande espagnole “sécurise l’activité industrielle jusqu’en 2030”. D’autant plus si Madrid décide de remplacer d’autres F/A-18A+ Hornet dans les années à venir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.