Matthew Noel a annoncé que la matinée prolongée

Matthew Noel a annoncé que la matinée prolongée

En pleine transition alors que Lawrence Bloch va bientôt quitter sa place de responsable d’antenne pour Adele van Reith, France Inter continue d’annoncer des mises à jour sur le calendrier de la rentrée. Intéressant, sans être écrasant.

Après les fuites de la semaine dernière, les publicités autour du futur réseau Inter continuent d’être livrées de manière décalée, cette fois à l’AFP par la directrice de l’information Catherine Neal. Côté matin d’abord. Changement notable : A la rentrée, Nicholas Demorande sera à l’antenne une demi-heure de plus. Entre 9h et 9h30, Leah Salameh laissera sa place en studio à l’animateur actuel de Lancette MSonya Devilers. Vous donnerez trente minutes sur la base d’un entretien avec A “Grand témoin à cette époque”, C’est un concept qui n’a pas encore été clarifié. Entrevue culturelle d’Augustin Trabinard (Boomerang), dont on annonçait la refonte, se glissera bientôt sur le réseau.

Il y a aussi de nombreux changements dans les rangs des éditorialistes. On apprend que Thomas Legrand a décidé d’arrêter son éditorial politique quatorze ans après qu’il ait commencé – sans renoncer au commentaire politique puisqu’il a remplacé le micro par la plume en écrivant une chronique politique en septembre libération, Comme le journal l’a annoncé aujourd’hui. On connaît désormais son remplaçant, dont le nom a été confirmé à l’AFP : Il n’y a pas de recrutement étranger passionnant car il s’agit de Yael Gause, chef du service politique de la station. Un vrai défi pour remplacer le son éditorial qui s’est figé de longue date dans les oreilles des auditeurs, mais qui connaissent déjà les analyses pédagogiques de Yaël Goosz, qu’il donne notamment le vendredi à 8h50.

Hormis la présidente de la Fondation des femmes Anne-Cécile Mailfert, les présentatrices d’opinion de 7h20 laisseront place à de nouvelles signatures à caractère plus ou moins politique, qui ont espérons-le un peu plus d’expérience de l’exercice radio : l’écrivain franco-israélien Dov Alfon, qui court tous les jours libération ; le journaliste Hugo Kleiman ; Rédacteur en chef adjoint Exprimer Anne Rosencher et Guillaume Roquette, directeur de la rédaction Revue du Figaro Et l’ancien directeur de celui-ci valeurs actuelles. A noter que ce dernier a déjà écrit une chronique sur l’Inter, en 6/7 par le boulevard Audrey. Selon ses secrets à cette époque arrêts sur imageEt le Il a fini par quitter le micro, ébranlé par l’agressivité des e-mails de certains auditeurs qui le jugeaient bon pour l’Inter. Autre mise à jour confirmée pour les fans de la station matinale : Environnement est de retour avec une chronique assurée tous les vendredis à 8h45 par les journalistes Celia Quelrett et Sandy Dauphin. Ce dernier a été une présence régulière dans le lot cette saison ; A l’occasion des Matinées Spéciales du Président, c’est elle qui a interrogé les candidats sur les enjeux environnementaux de leurs programmes.

Côté humour, la direction de l’Inter a demandé à Charlene Vanhunker de transformer sa chronique quotidienne du matin en une publication hebdomadaire, Paris Annonce un remplacement de qualité d’Europe 1 : l’animateur Mathieu Noël, qui héritera également de l’espace culturel laissé libre par Antoine de Cayons (Bobobob), Entre 16 heures et 17 heures, France Inter, dont le prochain réseau est encore en formation sous une administration bicéphale (Adel van Reith n’a pas encore complètement remplacé Lawrence Bloch), n’a rien confirmé à l’AFP ni à Télérama. Matthew Noel est cependant à l’aise avec l’exercice risqué de mêler humour et information. Début 2019, nos pages s’appelaient A “Le courtier en information rigole un peu”. Avec lui au micro, l’humour matinal de l’Inter sera-t-il aussi politique que celui de Charlene Vanhuncker ? possède.

Quant au reste de la grille horaire, hormis l’obscure émission dominicale dédiée aux sports, nous vous annoncions la semaine dernière le JT hebdomadaire de Thomas Legrand dédié aux idées politiques, le samedi en fin d’après-midi… certainement sur la place actuellement occupée par l’historien et historienne Jean Lebrun qui nous a demandé de nous arrêter sur sa nomination service intelligent Après deux saisons. « Je n’en pouvais plus, je n’ai pas travaillé dur depuis deux ans ! Je ne connaissais pas toujours les sujets et j’ai dû faire des recherches et puis il y avait beaucoup de montage. . Gardez ma colonne Coeur de l’histoire l’année prochaine à la même époque [du lundi au vendredi à 13h54] “,” nous raconte avec humour.

La suite du mercato dans le prochain épisode…

Leave a Reply

Your email address will not be published.