Menace d’attaquer une mosquée à Lille, arrestation d’un homme

Menace d’attaquer une mosquée à Lille, arrestation d’un homme

Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux mardi, on entend un homme dire qu’il voulait “tuer vingt justes” à la mosquée de Lille Sud. Le jeune homme de 23 ans a été interpellé jeudi.

temps de lecture:
2 minutes

La vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux mardi. Un homme photographiant la mosquée de la rue des Marquelles à Lille Sud depuis le parking juste en face dit vouloir mener une attaque. « C’est là-bas, c’est la mosquée. C’est une petite mosquée, mais le vendredi c’est bondé, il est possible de bien tuer une vingtaine de personnes « Pouvons-nous entendre ? Je vais voir s’il n’y a pas de musulmans au premier plan ou quoi. Dieu les tue tous. Je n’ai jamais décidé (vérifié, ndlr) ».

Jeudi soir, le parquet général indique qu’un homme ” Un jeune de 23 ans a été interpellé par la police ce matin après avoir été interpellé à son domicile de Faches Thomsnell dans le cadre de l’information judiciaire ouverte pour menaces de mort contre un groupe de personnes croyantes et apologie du terrorisme. ».

interroger” Et il a reconnu être le propriétaire des menaces qui visaient les fidèles de la mosquée Lil Al-Janoub dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux Selon le bureau du procureur, il a également noté Agir sous l’emprise de l’alcool Les enquêtes et investigations se poursuivent.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a confirmé dans un tweet sur Twitter que « menaces graves qui visait la mosquée de la Nuit du barrage. ” Sur mes instructions, la Police Nationale sécurise la mosquée depuis hier et ce, pour le temps nécessaire “, Identifie.

deuxième vidéo

Les images ont presque disparu de Twitter jeudi, avec plusieurs rapports arrivant sur la plateforme Pharos dédiée. Mais dans l’un des posts qui existe encore, une seconde vidéo montre encore la mosquée, cette fois d’un peu plus près, avec un zoom sur le siège de l’antenne lilloise de l’ONG Human Appeal. ” C’est là que j’ai évoqué dit une voix d’homme.

octobre dernier, Signe d’islamophobie Il a déjà été détecté sur l’interface. Une plainte a été déposée par l’association. Cependant, on ne sait pas s’il s’agit de la même personne et quand les photos sont montrées.

Lire aussi

Lil : Desis, le petit bonbon qui fait fondre l’avion

Mercato : Paolo Fonseca au LOSC, ‘Ça suit son cours’

Nuit : Fermeture entre 23h et minuit pour les courses de nuit

Continuez à lire sur ce(s) sujet(s) :

Faits Divers Lille Police Police et Justice Lille (59000, 59033, 59777, 59800, Nord)

Leave a Reply

Your email address will not be published.