Raquel Garrido et Alexis Korber nient avoir abusé de la femme de ménage, Le Point retire son article

Raquel Garrido et Alexis Korber nient avoir abusé de la femme de ménage, Le Point retire son article

petite bombe. A 14h49 mercredi alors que le site du Point publie un article, barré du mot “exclusif”, les députés de La France Insoumise accusent Raquel Garrido et Alexis Corbier d’exploiter un sans-papiers “sujet à l’enfer”. Des rythmes.” L’information est basée sur un contrôle de police qui aurait eu lieu en mai à Paris, où le salarié – un Algérien de 36 ans arrivé en France avec un visa étudiant en 2008 – n’a pas pu fournir de document. la loi est obligatoire.

Elle leur demanderait alors de travailler “jour et nuit” pour les deux parlementaires dans leur maison de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) et “également dans des logements parisiens où leurs enfants sont gardés afin de recevoir leur éducation dans la capitale”. ” Selon l’article, le couple avait promis des papiers à la jeune femme au cas où Jean-Luc Mélenchon remporterait la présidentielle ou Newbies aux législatives. Selon le journaliste, Raquel Garrido, qui vient d’être élue pour la première fois à l’Assemblée nationale dimanche 19 juin, va maltraiter son employé.

“Je te dis de rester, reste, et si ça ne te convient pas, il y en a beaucoup dans ton cas qui aimeraient travailler, mais tu peux oublier tes papiers”, écrit-elle dans un SMS. Dans un autre échange, la nounou va demander son salaire (sans que le SMS précise s’il s’agit d’un acompte ou non), puis Raquel Garrido répond : « Le maître va te donner 150 euros pour la semaine, et on verra le hébergement après, après.”

La réponse judiciaire arrive

Dans l’après-midi, la parution du magazine, classé à droite, a provoqué une recrudescence sur les réseaux sociaux. Le duo a fait l’objet de critiques de la part de plusieurs internautes et ce matin, ils étaient toujours en vogue sur Twitter sous divers hashtags, dont #Thénardier, une référence aux propriétaires de pub Les Misérables de Victor Hugo profitant de la célèbre petite Cosette.

Moins de deux heures après la publication de l’article, les deux élus publient un communiqué dans lequel ils démentent formellement les accusations portées par le magazine et annoncent avoir demandé à leurs avocats de “répondre judiciairement à cette agression”.

Depuis, jeudi, en début d’après-midi, Le Point a présenté ses “excuses sans équivoque et sincères” au couple, déclarant avoir retiré l’article et “continuer à enquêter pour comprendre ce qui s’est passé”. “Les vérifications complémentaires que nous avons effectuées ont révélé que des erreurs et des irrégularités de prudence avaient été commises”, note Etienne Gernelle, directeur de l’hebdomadaire.

Dans la foulée, Raquel Garrido a confirmé sur Twitter avoir “pris connaissance” du communiqué du réalisateur. J’exige le renvoi immédiat d’Aziz Zmouri. Je ne m’arrêterai pas là. Je ne pardonne pas qu’il s’en soit pris à nos enfants. Ma famille a beaucoup souffert. Les dégâts causés sont indélébiles. Je remercie les citoyens et les journalistes qui ont aidé à démanteler la calomnie.

Pour le leader de l’Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, “les calomniateurs du ‘couple’ sont vraiment bons pour s’interroger sur la pente qu’ils ont prise et les raisons pour lesquelles ils utilisent ces informateurs”, note Le Point.

Plus tôt, de nombreux internautes avaient pris leur défense, exprimant notamment leurs doutes sur les captures d’écran de messages attribués à Raquel Garrido et postés sur les réseaux sociaux en fin de journée, l’auteur de l’article Aziz Al-Zamouri.

Selon plusieurs sources locales, la dernière fille du couple – dont les deux sont les plus âgées – est bien scolarisée dans une école primaire de Bagnolet, ville où Raquel Garrido travaille également comme conseillère municipale de l’opposition.

Lors d’un entretien pendant la campagne des élections municipales en 2020, elle nous avait déjà confié que ses enfants étaient scolarisés en Seine-Saint-Denis, dénonçant les carences de l’État en matière d’éducation dans le département. Alors que de nombreuses familles en difficulté se tournent vers l’enseignement privé, Raquel Garrido a exclu cette option, affirmant que tout le monde tombera amoureux d’elle si elle place ses enfants dans un endroit spécial.

Leave a Reply

Your email address will not be published.