Tout savoir sur la nouvelle offre de jeux vidéo par abonnement de Sony

Tout savoir sur la nouvelle offre de jeux vidéo par abonnement de Sony

Préparer

Un mois en Asie et dix jours après l’Amérique, Sony publie le 23 juin en Europe sa nouvelle offre d’abonnement PlayStation Plus, qui offre un accès illimité à des centaines de jeux.

Jusqu’à présent, PlayStation Now était une plate-forme simple qui connectait les utilisateurs entre eux pour leur permettre de jouer ensemble en ligne. PlayStation Plus propose une version entièrement repensée. Ainsi, pour quelques euros de plus chaque mois, les 48 millions d’abonnés du service repensé pourront désormais disposer d’un vaste catalogue de jeux accessibles sans surcoût en téléchargement.

Ce changement ouvre un nouveau front avec Microsoft, son grand concurrent sur le marché du matériel de jeu. Game Pass, le nom du service d’abonnement aux jeux vidéo de la société américaine, est déjà devenu l’un de ses pionniers. Le constructeur américain réclame 25 millions d’abonnés pour un service qui n’avait jusqu’alors aucun concurrent sérieux.

Trois abonnements au service Sony

Un nouveau nom mais aussi un nouveau look pour PlayStation Plus.

Afin de bien appréhender les nouvelles polices PlayStation Plus, voici les trois abonnements proposés :

  • L’Offre initiale Il existe déjà et coûte (encore) 9 euros. Rien ne change si ce n’est son nom, devenu PlayStation Plus “Essential”. Il permet aux utilisateurs de se connecter avec d’autres joueurs en ligne – tels que Nintendo Switch Online et Xbox Live Gold à partir de consoles concurrentes. Les téléchargements gratuits de deux ou trois nouveaux jeux par mois sont maintenus ainsi que l’accès gratuit à certains grands classiques PlayStation 4 (la collection PlayStation Plus). Tout comme pouvoir stocker vos données sauvegardées en ligne et obtenir des remises sur la boutique numérique de la console.
  • Pour 15 euros, lelargeur intermédiaire (PlayStation Plus “Extra”) Comprend les services fournis par l’abonnement précédent ainsi que l’accès gratuit à une vaste bibliothèque. Il s’adresse aux joueurs qui souhaitent acheter moins de jeux individuellement ou doubler leurs expériences. Pour le moment, Sony n’a pas encore fourni la liste complète de son catalogue de ludothèques disponibles en Europe, mais il a indiqué qu’il prévoyait d’en proposer 400. Les principaux titres sont exclusifs à l’éditeur, tels que Dieu de la guerreEt le Fantôme de Tsushima ou Spiderman de Marvel. Il y a aussi d’excellents films d’autres éditeurs comme Rockstar Games (Red Dead Redemption II) ou Ubisoft (Assassin’s Creed : Walhalla), une large sélection de classiques PlayStation 4 ou de pépites de jeux indépendants.
  • l’offre haut de gamme A 17 euros il s’adresse avant tout à la nostalgie. Cette PlayStation Plus “Premium” combine les services des deux domaines précédents tout en ajoutant plus de 350 jeux d’anciennes consoles Sony qui ne peuvent être joués qu’en streaming en direct. Ceux pour PSP ou PlayStation 1 et 2 seront disponibles en versions “Enhanced”. Ceux sur PlayStation 3 seront présentés tels qu’ils étaient lors de leur sortie. Autre nouveauté notable : cet abonnement permet aux utilisateurs d’essayer des jeux vidéo qui viennent de sortir pendant une durée limitée afin de décider d’effectuer ou non un achat.

Quatre différences avec Microsoft Game Pass

Les abonnements Sony et Microsoft ne sont pas équivalents. Il est donc impossible de les comparer avec précision. Voici quatre points pour y voir plus clair et comprendre ce qui les distingue :

  • Quels médias sont disponibles ? L’offre de Sony n’est jouable que sur les consoles PlayStation 4 et 5. Alors que Microsoft s’adresse aux possesseurs de consoles Xbox One et Xbox Series, mais aussi aux gamers qui disposent d’un PC Windows 10 ou 11, voire d’un simple smartphone, où ils peuvent accéder à le catalogue de l’éditeur dans les nuages.
  • quel est son prix ? D’autre part, nous avons Playstation Plus, un service divisé en trois tranches distinctes dont le prix est de 9, 15 ou 17 euros par mois. Plus vous payez, plus vous aurez accès à un large catalogue et à des services supplémentaires. Le service Microsoft est divisé en deux gammes de prix allant de 10 à 14 euros. L’utilisateur qui paie l’abonnement le moins cher doit choisir entre accéder au PC ou au catalogue Xbox, car les deux sont à peu près identiques. Payer plus lui donne accès aux deux. Notez que Sony et Microsoft proposent tous deux des réductions en optant pour un abonnement annuel.
  • Qui a le plus grand catalogue ? Il est impossible de trancher car les offres ne se valent pas. L’architecture de Sony est variable : elle va de 2 à 800 jeux selon le type d’abonnement. Le PlayStation Plus “Extra” de Sony est ce qui rivalise avec Microsoft Game Pass : ils proposent tous les deux environ 400 jeux récents, ce catalogue changeant tous les mois.
  • Pouvons-nous jouer à de nouveaux jeux ? La stratégie de Sony et Microsoft diffère sur ce point précis. Pour séduire les clients, Microsoft mise avec son Game Pass sur l’intégration instantanée de ses jeux exclusifs, dès le jour de leur sortie. Au contraire, Sony misera toujours sur les ventes unitaires pour obtenir les exclusivités les plus alléchantes lors de leur sortie. PlayStation Plus n’inclut pas les derniers films à succès de ses studios, tels que Grand Tourisme 7 ou Horizon interdit ouest. Prochain Dieu de la guerre : Ragnarök Le service n’est pas non plus annoncé. Pour autant, la société ne ferme pas la porte à des titres plus modestes : errer des Montpelliérains par Blue Twelve Studio sera diffusé sur Playstation Plus dès sa mise en vente le 19 juillet.

Leave a Reply

Your email address will not be published.