tremblement de terre dévastateur

tremblement de terre dévastateur

Jeudi, les sauveteurs tentaient désespérément d’aider les victimes du tremblement de terre qui a tué au moins 1 000 personnes dans le sud-est de l’Afghanistan, mais leurs efforts ont été entravés par le manque de ressources, le terrain montagneux et les pluies torrentielles. Le tremblement de terre de magnitude 5,9 s’est produit aux premières heures de mercredi dans cette zone rurale pauvre et difficile d’accès à la frontière avec le Pakistan. pointe sur les photos.

Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • Des enfants se tiennent près d’une maison détruite lors d’un tremblement de terre dans le district de Sabra, au sud-ouest de la province de Khost, en Afghanistan, le mercredi 22 juin 2022. AP / SIPA

    Le séisme de magnitude 5,9 s’est produit aux premières heures de la matinée de mercredi dans le sud-est de l’Afghanistan.

  • Destruction après le tremblement de terre qui a frappé le village de Jayan, province de Paktika, Afghanistan, jeudi 23 juin 2022. – Ibrahim Norouzi/AFP/Siba

    Il s’agit du tremblement de terre le plus meurtrier du pays depuis plus de deux décennies.

  • Destruction causée par un tremblement de terre qui a frappé la province de Paktika, en Afghanistan, le mercredi 22 juin 2022. AP / SIPA

    Mercredi, les autorités ont déclaré qu’au moins un millier de personnes avaient été tuées et 1 500 blessées dans la seule province de Paktika, qui craignent toujours que le nombre de morts ne s’alourdisse.

  • Destruction causée par un tremblement de terre dans la province de Paktika, Afghanistan, jeudi 23 juin 2022. Ibrahim Norouzi/AFP/Siba

    L’Afghanistan souffre déjà d’une crise économique et humanitaire, et s’expose à un nouveau drame qui pose un grand défi aux talibans, au pouvoir depuis la mi-août 2021.

  • Un villageois récupère ses affaires sous les décombres de sa maison qui a été détruite lors d’un tremblement de terre dans le district de Sabra, province de Khost, Afghanistan, le mercredi 22 juin 2022. AP / SIPA

    “J’étais éveillé quand le tremblement de terre a frappé… Quand je suis sorti de chez moi, tout était silencieux parce que des gens étaient enterrés sous leurs maisons”, a déclaré Zeitullah à l’AFP jeudi.

  • Une fille se tient près d’une maison détruite par un tremblement de terre dans le district de Spira, en Afghanistan, le mercredi 22 juin 2022. AP / SIPA

    Le chef de l’Autorité de l’information et de la culture de la province de Paktika, Muhammad Amin Hudhaifa, a souligné la “difficulté d’accéder aux sites touchés”, d’autant plus que “la zone a été inondée la nuit dernière à cause de fortes pluies”.

  • Des hommes se tiennent autour des corps des personnes tuées lors du tremblement de terre qui a frappé le village de Jayan, province de Paktika, Afghanistan, le jeudi 23 juin 2022. Ibrahim Norouzi/AFP/Siba

    L’ONG Save the Children a estimé jeudi que plus de 118 000 enfants ont été touchés par la catastrophe. “Il est maintenant probable que de nombreux enfants n’aient pas accès à de l’eau potable, à de la nourriture et à un endroit sûr pour dormir”, a-t-elle déclaré.

  • Un Afghan se tient devant la porte d’une maison détruite par un tremblement de terre dans le district de Bernal, dans la province de Paktika, le 23 juin 2022. Ahmed Sahel Arman / Agence France-Presse

    L’ONU, qui a relevé la destruction d’au moins 2 000 habitations – chacune habitée par au moins sept ou huit personnes – a souligné le manque de machines de déblaiement.

  • Une jeune fille marche parmi les décombres de maisons détruites suite au tremblement de terre qui a frappé le district de Bernal, province de Paktika, le 23 juin 2022. Ahmed Sahel Arman / Agence France-Presse

    Le gouvernement taliban a rappelé l’armée, mais ses ressources sont limitées. L’Afghanistan dispose d’un nombre très limité d’hélicoptères et d’avions.

  • Un villageois afghan est assis près de sa maison qui a été détruite lors d’un tremblement de terre dans le district de Sabra, en Afghanistan, le mercredi 22 juin 2022. – AP / SIPA

    Les images montrent des personnes en train de retirer les décombres des maisons à mains nues à la recherche de corps.

  • Des villageois sont assis devant une tente après qu’un tremblement de terre a détruit leurs maisons dans le district de Spira, dans le sud-ouest de la province de Khost, en Afghanistan, le mercredi 22 juin 2022. AP / SIPA

    Toutefois, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné que l’ONU était “pleinement mobilisée” pour aiderAfghanistan.

  • Des enfants sont assis dehors près des ruines d’une maison détruite par un tremblement de terre dans le district de Bernal, district de Paktika, le 23 juin 2022. Ahmed Sahel Arman / Agence France-Presse

    Le tremblement de terre le plus meurtrier de l’histoire moderne de l’Afghanistan (5 000 morts) s’est produit en mai 1998 dans les provinces de Takhar et Badakhshan (nord-est).

Leave a Reply

Your email address will not be published.