A Agen, l’équivalent d’un mois de pluie est tombé en une heure

A Agen, l’équivalent d’un mois de pluie est tombé en une heure

En quelques minutes, les routes sont devenues impraticables. A 11 heures, la police a mis en évidence…

En quelques minutes, les routes sont devenues impraticables. A 11 heures, la police a notamment fermé plusieurs voies de circulation. De nombreux conducteurs se sont retrouvés piégés dans l’eau en quelques secondes.

Dans le même temps, trois collèges sont touchés, et quatre écoles, soit l’équivalent de 350 élèves, sont évacuées : les proviseurs demandent aux parents d’emmener leurs enfants car les plafonds de toutes les salles de classe sont remplis d’eau. De nombreux magasins du centre-ville et de sa périphérie ont également été fermés en raison de problèmes d’intrusion. Parmi eux, le magasin The But a été contraint de licencier ses 20 employés.

Les pompiers ont été appelés une centaine de fois en moins d’une heure. Caves, sous-sols inondés, maison foudroyée : ils sont intervenus près de 80 fois à cause de la tempête. Au total, 1 500 personnes ont été privées d’électricité. Enfin, de nombreux établissements publics ont été endommagés par les pluies, comme la piscine couverte Aquasud.

“tropical”

Selon Météo-France, cette tempête est due, notamment, au couplage d’air chaud accumulé et de vents violents. En moins d’une heure, 45,9 mm de pluie sont tombés. C’est à peu près ce que raconte la section lors du classique June (58 mm). Ce fut une pluie battante entre 10h24 et 10h30 : 11 mm d’eau en six minutes. “C’était tropical”, ont commenté les météorologues.

« Nous sommes dans l’anneau des cinquante ans, explique Valérie Pettus, directrice de cabinet du maire d’Agen, Jan Dionis. On est pourtant encore loin de l’incident de la nuit du 8 au 9 septembre 2021, où plus de 100 mm d’eau sont tombés sur la ville en quelques heures. Cependant, 45,9 mm d’eau suffisent pour saturer les grilles. Et de toucher une nouvelle fois certains habitants du quartier Yasmine, notamment la rue de Chartier, déjà fortement endommagée en septembre. “Deux fois en moins d’un an, c’est trop. Françoise soupire, armée de son balai. Ses meubles et son électroménager ont de nouveau été testés. Nous venons de terminer les travaux après le mauvais temps de l’an dernier.”

Ce jeudi, l’administration était en alerte jaune, et rien de violent n’avait été annoncé auparavant. “Les prévisions n’ont pas identifié de cases d’alerte orange avec des vents d’accompagnement, et dans une zone géographique plus proche de la zone départementale que de la ville”, ont encore précisé les spécialistes de Météo-France. Ce phénomène était déjà particulièrement local dans la ville-préfecture.

Météo-France s’attend à ce que la masse d’air se refroidisse à partir de vendredi. Cela annonce un temps quasi automnal samedi. Avec des températures ne dépassant pas, pour le Lot-et-Garonne, de 20 à 22 degrés. Le ciel de fond restera plat après les turbulences pendant quelques jours, “mais au retour du beau temps, pas trop chaud, autour de 29 degrés”, à partir de mardi 28 juin ou mercredi 29 juin.

Leave a Reply

Your email address will not be published.