A Bruxelles, les premiers pas de la « Communauté politique européenne »

A Bruxelles, les premiers pas de la « Communauté politique européenne »

Le président français Emmanuel Macron, la présidente du Parlement européen Roberta Mezzola et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen lors d'une conférence de presse conjointe le 9 mai 2022 à Strasbourg.

Emmanuel Macron a lancé l’idée, le 9 mai, au Parlement de Strasbourg : “communauté politique” Afin de sécuriser les pays candidats, l’Ukraine en tête, à l’Union européenne, le chef de l’Etat a proposé d’assister à un baptême du feu à Bruxelles, jeudi 23 juin, lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du G20. -Sept. Avant la passation de la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne à la République tchèque, le 1il est En juillet, Paris espère que le projet, source de tensions avec les capitales d’Europe centrale et orientale, figurera dans les résultats du sommet, voire qu’une date sera fixée, au second semestre, pour son lancement officiel d’ici la fin de l’année.

Lire aussi : A Strasbourg, Emmanuel Macron a relancé l’idée de l’Union européenne

L’attribution attendue du statut de candidat à l’UE à l’Ukraine et à la Moldavie, dont le retour à la guerre en Europe s’est accéléré, pourrait faciliter un compromis en ce sens entre les 27 : les États baltes ou la Pologne en ont fait une condition avant de parler de la France. suggestion. Pour convaincre, la diplomatie française a depuis affiché ses intentions. “La communauté politique européenne ne se substituera pas à l’adhésion à l’Union européenne, ni ne remplacera le processus d’élargissement”, Ainsi confirme un document français référé aux vingt-sept en préparation du sommet : « Au contraire, il permettra de renforcer les relations avec les États membres de l’UE avant l’adhésion, tant au niveau politique qu’en soutenant la participation à certaines politiques de l’UE, y compris, le cas échéant, par une intégration progressive dans le marché intérieur et Ce texte garantit, notamment le scientifique prendre connaissance.

“Structure juridique légère”

« La communauté politique européenne prendra la forme d’une structure juridique légère, dotée d’un pouvoir de décision, dans le respect de l’indépendance de décision au sein de l’Union européenne et de chacun des pays dans lesquels elle [la] redresseur, composant, partie de”, Spécifie ce document. Selon Paris, cette nouvelle collection “Il se réunit plusieurs fois par an au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement, ainsi qu’au niveau ministériel”, Il peut être doté d’un petit organe de pilotage soutenu par les institutions bruxelloises.

Lire aussi : Cet article est réservé à nos abonnés Adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne : pourquoi est-ce un enjeu crucial à Kyiv

“Pour autant, il y a encore un vrai travail de persuasion à faire, car la proposition suscite autant d’intérêt que d’interrogations”, a-t-il ajouté. Sébastien Millard, directeur de l’Institut Jacques Delors, l’un des laboratoires d’idées qui s’est très tôt emparé du sujet, note, sous l’impulsion de son patron, Enrico Letta. L’ancien Premier ministre italien préfère parler d’un “Confédération” Comme celle proposée en vain par François Mitterrand en décembre 1989, un peu plus d’un mois après la chute du mur de Berlin.

Il vous reste 47,19% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.