MotoGP : « Honda va sortir la machette et couper les têtes » Mais qui a dit ça ?

MotoGP : « Honda va sortir la machette et couper les têtes » Mais qui a dit ça ?

Le dernier Grand Prix d’Allemagne est peut-être la goutte qui a fait déborder le vase pour Honda, avec ce plus mauvais résultat de la marque jamais enregistré dans un Grand Prix depuis 1982. Aucun point n’a été rendu par les quatre pilotes dont les deux officiels aux brûlures d’un carénage qui ne pouvait pas chauffer correctement. Le pilote d’essai Stefan Bradel a décrit la situation comme “inacceptable”. Cette version du Sachsenring n’est pas passée inaperçue au sein de HRC qui est sur le point de faire mouche selon un confident du premier constructeur mondial. Malheureusement, ce ne devraient pas être les goodies que nous risquons de voir rouler…

Dans cette catastrophe, est Alberto PuigChef d’équipe d’usine avec des couleurs Repsol Qui est en première ligne et se voit obligé de réagir. Un cas inconfortable évoqué par un ancien employé de LCR, à savoir Oscar Harrow. L’appel a été passé lors de son dernier discours en direct sur la chaîne Twitch de Nico Abad. On retrouve ses propos sur le Tuttomotoriweb : « Après un fiasco ce week-end sacocheAlors qu’après 40 ans, Honda n’a pas été en mesure de marquer des points en MotoGP, je pense qu’ils finiront par tirer la machette au HRC et couper des têtes ».

Malheureusement, la procédure risque de faire des victimes par exemple… La solution la plus simple et la plus rapide est de changer la composition des pilotes, mais la crise en Honda Cela ne finira pas forcément. ” Je pense que nous savons tous ce qui ne va pas “, il ajouta Oscar Harrow. « Mais j’imagine qu’il y aura un changement dans les trois pilotes sauf pour Marc Marquez l’avertissement toucherait Taka Nakagami qui sera remplacé par Ai Ogura, Paul Aspargary qui reviendra chez KTM et Tech3, laissant place à Joan Mir, et Alex Marquez qui semble se diriger vers Ducati qui remettra les clés à Alex Rins…

Paul Espargaro, équipe Repsol Honda, Grand Prix MotoGP de Liqui Moly, Allemagne

« Si Honda veut être devant, il faut que ça change, comme en Formule 1, où presque tout se fait en Europe.«

nouvelles recrues Par Alex Raines, Joanne Mir et d’autres J’Ogura Peuvent-ils inverser le sens ? Selon l’ancien patron de LCR, la réponse est non, car le vrai problème n’est pas en bas, mais en haut de la pyramide des entreprises. selon Oscar HarrowRubrique course Honda Il doit être intégralement transféré en Europe, pour accélérer le développement et l’arrivée de nouveaux composants : ” HRC n’a pas de problème de passagers, mais d’autres usines ont fait trois pas en avant. La seule personne qui sait faire du vélo est Marc Marquez ».

tourner le courant, Oscar Harrow Pas de solution: ” L’état d’esprit du constructeur japonais ne suffit plus, ce n’est pas une question de longueur, plus court ou plus solide, tout nécessite un processus d’étude, un projet, des ingénieurs, des tests… Je pense qu’ils doivent changer, s’ils veulent être en avance et ils doivent changer, comme c’est le cas en Formule 1, où presque tout se fait en Europe ».

Une idée qui semble explorer YamahaCependant, culturellement parlant, cette approche n’a pas encore été assimilée au Japon. Mais c’est vrai qu’en Formule 1, entre Red Bull et Honda, ce fut un succès et la rumeur d’un gros projet Redbull En MotoGP, il existe depuis un certain temps déjà…

Stefan Bradel, équipe Repsol Honda, Grand Prix MotoGP de Liqui Moly, Allemagne

Leave a Reply

Your email address will not be published.