Un voisin révèle la raison de son comportement

Jean-Claude Joly, vous vous souvenez de lui ? Si vous nous lisez régulièrement, vous savez déjà que le candidat emblématique “Love in the Meadow” s’est suicidé il y a quelques jours. Samedi 25 juin, la personne que Karen Le Marchand surnommait “Mon Jean-Claude” a été retrouvée pendue dans son écurie. Depuis, des rumeurs se sont répandues sur les raisons de son acte. Mais au fil des jours, les langues se sont estompées et de nouvelles informations ont été révélées. Voici ce que nous savons…

La grande famille ‘Love in the Meadow’ a été bouleversée par la mort de Jean-Claude Jolie

Sensible et généreux, Jean-Claude Joly était un candidat très populaire dans le film “L’amour dans le pré”. Les téléspectateurs et le présentateur ont particulièrement apprécié son sens de l’humour. Présent dans cette sixième édition de Meet Love, l’agriculteur a réalisé son rêve puisqu’il est tombé amoureux de Maud, l’une de ses prétendantes. Les deux tourtereaux se sont fiancés devant les caméras. Ils ont également eu une petite fille nommée Charlotte. Aujourd’hui, cette jeune femme a 8 ans.

L’annonce du décès de Jean-Claude Jolie a choqué tous les anciens candidats de l’émission “L’amour dans le pré”, ainsi que son présentateur et les téléspectateurs qui n’ont pas oublié ce candidat emblématique. Dans son village de La Frénaye, la disparition du producteur laitier a également causé du chagrin à de nombreux habitants. Peu après sa mort, un journal local a annoncé que le fermier de 53 ans s’était pendu.

Son mariage a rencontré des difficultés

Il a partagé sa vie avec Maud pendant plus de 10 ans. Cette maman célibataire était déjà mère de trois enfants lorsqu’elle est tombée sous le charme d’un portrait de Jean-Claude Jolie. Trois ans après le tournage de la sixième édition de « Love in the Meadow », les amoureux agrandissent leur famille avec l’arrivée de la petite Charlotte. Mais deux ans plus tard, le couple a fait parler de lui pour des raisons moins réjouissantes.

Après une plainte de sa femme, Jean-Claude Jolie a écopé d’une amende pour violences conjugales. Maud l’a accusé de lui avoir donné des coups de pied, ce qui l’aurait projetée au sol. La jeune femme l’a également accusé d’avoir abusé de son fils adolescent. Le fermier l’a violemment saisi par le poignet. Jean-Claude a toujours réfuté ces accusations. Quelque temps après sa condamnation, il a déclaré que Maud regrettait d’avoir porté plainte contre lui. Malgré toutes ces histoires, les parents de la petite Charlotte ont décidé de rester ensemble. Ainsi, ils ont repris le chemin de leur vie familiale mixte.

Jean-Claude Joly faisait face à des difficultés financières

Lorsque la presse a annoncé que Jean-Claude Jolie s’était suicidé, de nombreuses personnes ont cru que des problèmes conjugaux étaient à l’origine de cet acte désespéré. Cependant, un proche de l’agriculteur assure que la raison de son geste est complètement différente. Dans une interview avec les médias locaux, les habitants de La Frénaye ont supposé que ses difficultés de travail étaient à blâmer. En fait, des agriculteurs meurent chaque année en raison de problèmes financiers. Il semble que Jean-Claude ait également rencontré des difficultés financières liées à son activité professionnelle. L’un de ses proches a notamment déclaré que l’agriculteur souffrait d’étouffement matériel, et qu’il n’était plus en mesure de subvenir aux besoins de sa petite famille.

“Une fois qu’il a payé toutes ses dépenses, il ne lui restait plus que 100 euros par mois pour subvenir aux besoins de sa famille” Il a révélé cette personne proche de Jean-Claude Joly avant d’ajouter que l’agriculteur se battait depuis des années pour réussir à maintenir ses comptes agricoles. Comme il ne pouvait plus le faire, il était épuisé. En effet, le mari de Maud est devenu dépressif et n’a pas réussi à faire face à toutes les difficultés qu’il avait éprouvées durant toutes ces années de dur labeur. C’est la raison pour laquelle il a choisi de quitter ce monde. Si Jean-Claude Jolie n’avait plus à se soucier de rien, sa femme et sa fille devraient continuer à avancer sans mari et sans père.


Leave a Reply

Your email address will not be published.