Häagen-Dazs se souvient de la glace à la vanille vendue en France

Le géant alimentaire propriétaire de la marque a demandé aux gens de jeter les produits et de les contacter, y compris pour un remboursement.

Le groupe américain General Mills va retirer volontairement quatre lots de glaces à la vanille qu’il commercialise en France sous la marque Häagen-Dazs après avoir découvert des traces d’oxyde d’éthylène, un pesticide cancérigène interdit en Europe, a-t-on annoncé mercredi.

“Suite à la détection de traces d’oxyde d’éthylène (ETO) sur des lots de certains produits Häagen-Dazs, General Mills a décidé de procéder à un rappel volontaire et préventif des glaces à la vanille vendues en France”, l’un de ses parfums phares, l’agri -Géant alimentaire annoncé dans un communiqué de presse.

A l’origine de ce retrait, il indiquait “des traces d’ETO (qui) peuvent être attribuées à un ingrédient (extrait de vanille) fourni par l’un de nos fournisseurs. La présence résiduelle d’ETO dépasse légèrement les seuils de détection analytiques”, explique-t-il.

Numéro sans frais disponible

“Compte tenu de ces informations, les produits suivants font l’objet d’un rappel immédiat : les glaces à la vanille aux formats 460 ml et 650 ml, en mini pots de 95 ml, et celles vendues en carton de quatre dans la Collection Vanille, dont la date de durabilité minimale débute du mercredi au 21 mai, 2023.

De nombreux distributeurs sont intéressés : parmi eux, Auchan, Carrefour, Casino, Cora Franprix, Intermarché, Leclerc ou encore Monoprix, la liste comprend aussi des magasins du glacier Häagen-Dazs en France.

“Les personnes qui ont acheté l’un de ces produits sont priées de les jeter et de contacter General Mills”, indique le groupe. Le Service Consommateur répondra aux questions des utilisateurs concernés au numéro vert suivant : 08 00 33 32 31.

récupération programmée

“Häagen-Dazs n’utilise pas d’ETO dans ses produits et respecte toutes les réglementations et normes strictes en matière de sécurité alimentaire sur tous les marchés sur lesquels nous opérons”, déclare l’entreprise, qui renvoie la responsabilité à ses fournisseurs.

“Aucun autre produit Häagen-Dazs n’a été concerné”, identifie General Mills, qui présente ses excuses à ses clients et consommateurs pour “la gêne occasionnée par ce retour”. Un remboursement vous sera proposé.

La contamination à l’oxyde d’éthylène a entraîné le rappel de nombreux produits en Europe – dont les glaces – entre 2020 et 2021, contaminés par cette substance active, classée cancérigène et interdite à l’usage alimentaire dans l’Union européenne depuis 1991.

Leave a Reply

Your email address will not be published.