Mubasher – La guerre en Ukraine : les bombardements russes se poursuivent dans l’est du pays

Conflit gazier entre Berlin et Kiev : le Canada a décidé de rendre les turbines du gazoduc russe à l’Allemagne

Le Canada a décidé samedi de restituer à l’Allemagne des turbines destinées au gazoduc russe Nord Stream pour atténuer une crise énergétique avec la Russie, malgré les appels de l’Ukraine à ne pas « succomber au chantage du Kremlin ».

« Le Canada accordera à Siemens Canada un permis révocable et limité dans le temps pour permettre à ses turbines Nordstream 1 réparées de retourner en Allemagne, soutenant ainsi la capacité de l’Europe à accéder à une énergie fiable et abordable », a déclaré le ministre des Ressources naturelles, Jonathan Wilkinson.

L’Ukraine a exhorté le Canada à ne pas retourner les turbines actuellement dans les ateliers du groupe Siemens près de Montréal, au Québec. Le groupe gazier russe Gazprom s’est appuyé sur ces travaux pour justifier mi-juin de réduire ses livraisons à l’Allemagne via le gazoduc Nord Stream.

Le vice-Premier ministre ukrainien met en garde les habitants des zones occupées contre des combats à grande échelle

Si les assaillants et l’attaque sont allés frapper le sol, Kyiv s’attend à de nouvelles attaques russes. L’armée russe “est en train de se regrouper, ou plutôt de reconfigurer ses groupes et de préparer de nouveaux mouvements à Sloviansk, Kramatorsk et Bakhmut”, a indiqué vendredi une estimation sur le Telegram du gouverneur de la région de Donetsk, Pavlo Kirilenko.

Le gouverneur de Lougansk, Sergei Gaidai, a déclaré samedi que les forces russes visaient la région de Donetsk depuis leurs bases dans la région de Lougansk où “il n’y a pas d’occupation complète” et qui “continue de se battre”.

Dans un autre contexte, la vice-première ministre Irina Vereshuk, citant des médias ukrainiens, a appelé les habitants des zones occupées par l’armée russe à évacuer les zones occupées par l’armée russe par tous les moyens possibles, avertissant : « Il y aura des combats à grande échelle .”

Volodymyr Zelensky a dénoncé les “frappes brutales” des Russes dans l’est du pays.

Si ces derniers jours les forces russes n’enregistrent pas d’avancées significatives sur le terrain, alors leurs frappes ne s’arrêteront pas. Ainsi, dans sa traditionnelle intervention nocturne, Volodymyr Zelensky déplorait il y a quelques heures que dans le Donbass, dans l’Ukraine orientale peu à peu occupée, “les frappes sauvages de l’artillerie russe ne s’arrêtent pas un jour, Sloviansk, à la pelle, Avdiivka.. .” .

Le président ukrainien a appelé les alliés de son pays à utiliser des armes “modernes et puissantes” pour se défendre.

“Un jour, la Russie a bombardé Mykolaïv (sud), Kharkiv (nord-est), Kryvyi Rig (lieu de naissance de Volodymyr Zelensky à l’est, ndlr), les villages de la région de Zaporijia (est)… et délibérément frappé (.. . ) Ils ont baptisé de simples maisons, des biens de caractère civil, et des gens… il y a des victimes, des morts et des blessés.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.