Wimbledon : Nick Kyrgios espère saisir l’opportunité de sa vie contre le joueur vedette Novak Djokovic

Le contexte

Pendant une décennie, la cour centrale est devenue son jardin. Dès lors, retrouver le sextuple champion Novak Djokovic en finale de Wimbledon – et c’est la huitième fois de sa carrière – n’a rien d’étonnant. Avant même le début du tournoi, il était le favori et le sera aussi dimanche. En revanche, affronter Nick Kyrgios, qui est classé 40e mondial et non numéro un, est une vraie curiosité sinon une énorme sensation.

Wimbledon

Kyrgios, transformation

il y a 14 heures

On le savait, l’Australien était une menace pour tous les joueurs de la table sur la pelouse. Sa préparation sérieuse en surface avec des demi-finales consécutives à Halle et Stuttgart l’a rendu encore plus dangereux. Mais entre le statut de coupeur de tête potentiel et le travail final au Grand Chelem, il y a un énorme écart que l’excentrique Nick a pu combler en quelques semaines. S’il s’est miraculeusement échappé en cinq sets au premier tour contre l’invité britannique Paul Job, ce blitzkrieg l’a renvoyé deux semaines.

Correia : “Kyrgios mérite d’être en finale”

Puis il a marqué un deuxième tournant majeur face à Stefanos Tsitsipas dans un combat électrique, remportant son Top 5 du Grand Chelem pour la première fois en huit ans et son exploit face à Rafael Nadal, déjà à Wimbledon. Il a ensuite confirmé face aux joueurs les moins bien classés tout en bénéficiant de quelques coups de sort : forfait de Matteo Berrettini (il y a deux semaines pour cause de Covid) et Rafael Nadal (une blessure au ventre) qu’il a dû retrouver en demi-finale. Il abordera donc sa première grande finale avec un corps frais, mais peut-être en manque de rythme.

Pour Novak Djokovic, le nombre sera de 32, ce qui est un record. Le Serbe a poursuivi sa série sans défaite à Londres : compte désormais 27 victoires consécutives. Il est arrivé sans tournoi préparatoire comme c’est souvent le cas, et il n’était pas toujours en tournée. Il s’est même particulièrement fait peur face à Yannick Sener en quart de finale, où il est venu avec deux sets à handicap. Mais en même temps, il a retrouvé la marge exceptionnelle dont il jouit sur la plupart de ses adversaires sur gazon. Le défi de ce championnat de Wimbledon, central dans la course au Grand Chelem (avec deux titres laissés de côté par Rafael Nadal), l’a parfois mis à rude épreuve, mais son expérience et sa maîtrise de la forme longue restent inégalées.

Face à face

  • Il y avait des précédents entre les deux hommes… à deux semaines d’intervalle. C’était il y a cinq ans en quart de finale à Acapulco puis en huitièmes de finale à Indian Wells. Et à chaque fois, Nick Kyrgios s’est imposé, qui plus est, sans perdre un seul set : 7-6, 7-5 au Mexique et 6-4, 7-6 en Californie.
  • Depuis, le Serbe et l’Australien ne se sont plus jamais rencontrés en compétition. Ce sera donc leur premier duel en Grand Chelem et dans le meilleur des cinq tours.

Corretga sur l’art du sous-service : “Nick, tout ce qu’il peut contre Djokovic”

leur voyage

Novak Djokovic

Premier tour : Pat Sunwoo Kwon [KOR] 6-3, 3-6, 6-3, 6-4
2e tour : bat Thanasi Kokkinakis [AUS] 6-1, 6-4, 6-2
Troisième tour : Bat Miomir Kikmanovic [SRB/N.25] 6-0, 6-3, 6-4
1/8 Finale : Pat Tim van Riethoven [P-B/WC] 6-2, 4-6, 6-1, 6-2
1/4 de finale : battre Jannik Sinner [ITA/N.10] 5-7, 2-6, 6-3, 6-2, 6-2
1/2 Finale : Pat Cameron Norrie [GBR/N.9] 2-6, 6-3, 6-2, 6-4

Nick Kyrgios

Premier tour : Bat Paul Gibb [GBR/WC] 3-6, 6-1, 7-5, 6-7 (3), 7-5
2e tour : bat Filiip Krajinovic [SRB/N.26] 6-2, 6-3, 6-1
Troisième tour : battre Stefanos Tsitsipas [GRE/N.4] 6-7 (2), 6-4, 6-3, 7-6 (7)
1/8e de finale : Pat Brandon Nakashima [E-U] 4-6, 6-4, 7-6 (2), 3-6, 6-2
1/4 Finale : battre Christian Garin [CHI] 6-4, 6-3, 7-6 (5)
1/2 finale : Rafael Nadal passe forfait [ESP/N.2]

ils ont dit

Novak Djokovic:Le mouvement dans la transmission Kyrgios est très fluide et rapide. Il peut trouver tous les coins et lancer le ballon vers l’avant pour pouvoir également toucher le filet. Il se met en bonne position pour être agressif. Son service est très difficile à lire, même sur gazon, et je ne me suis pas entraîné avec lui depuis la dernière fois que j’ai perdu contre lui en 2017. Donc ça va être dans les détails.. “

Nick Kyrgios :Il y a des gars prometteurs là-bas : Alcaraz est incroyable, Sinner est très bon… mais ces gars comme moi ne pourront jamais être à la hauteur du Big 3. Nous ne reverrons plus jamais un concurrent comme Rafa, quelqu’un qui gère le raquette comme Roger sans effort apparent, et un calibre gagnant de Djokovic. Si jamais je gagne un tournoi majeur, s’il vous plait, ne me poussez pas à en gagner un autre !

Wellander : “Djokovic a toutes les chances de remporter 8 titres à Wimbledon”

5 statistiques à retenir

0. Novak Djokovic n’a jamais remporté un titre du Grand Chelem sans affronter au moins l’un des 10 meilleurs membres sur son chemin. S’il bat Nick Kyrgios dimanche, cette 21e victoire en Majeur sera la première dans laquelle il n’a rencontré aucun des 9 autres meilleurs joueurs du monde.

8. Avec ce huitième de finale à Wimbledon, le Serbe est le seul joueur à avoir atteint ce stade de la compétition au moins huit fois dans trois des quatre tournois du Grand Chelem (9 à l’Open d’Australie et 9 à l’US Open). Il est aussi le seul à avoir disputé au moins 6 finales dans chacune des quatre majeures (6 à Roland-Garros).

19. Nick Kyrgios est le premier joueur non classé à atteindre la finale de Wimbledon en 19 ans et son compatriote Mark Philippoussis en 2003. Cela ne s’était pas produit au Grand Chelem depuis 2008 et Jo-Wilfried Tsonga à l’Open d’Australie. Des Philippousses comme Tsonga ont trébuché sur la dernière marche d’affilée face à Roger Federer et… Novak Djokovic.

120. C’est le nombre d’as que Nick Kyrgios a touchés en deux semaines. Il est le leader du classement sur le terrain, devant… John Isner qui a servi 116 mais en seulement trois matchs (contre cinq pour l’Australien). Novak Djokovic est huitième du classement avec 50 as en six matches.

118. Malgré deux matches en cinq sets, Nick Kyrgios a passé 118 minutes de moins sur le terrain ces deux semaines que Novak Djokovic, soit près de deux heures (1h58). Cela correspond à la durée du match en trois sets et de fait, le Serbe a rejoué en raison du forfait de Rafael Nadal. Compte tenu de la condition physique de Djokovic, le facteur ne devrait pas trop peser.

nous avons vu

Même si le “Djokodal” attendu n’est pas au début des deux semaines, cette finale est “séduisant“Sur le papier pour reprendre le terme Nick Kyrgios lui-même utilisé. Voir un maître des lieux opposer un joueur aussi talentueux et imprévisible, qui marie à merveille son tennis avec du gazon, est forcément curieux. D’autant que l’Australien n’a jamais perdu face au Serbe n’est pas la question ici Il a pris mon match de 2017 comme référence : beaucoup d’eau coulait sous les ponts, Djokovic traversait une période difficile et la surface était différente, mais il n’y aurait pas d’ascension psychologique.

Cependant, il y a un autre élément clé à jouer : le triple champion en titre jouera les 32 derniers du Grand Chelem, tout en étant le premier de Kyrgios. Comment l’Australien va-t-il gérer l’événement et la tension qui l’entoure ? De son propre aveu, il a eu du mal à dormir de jeudi soir à vendredi après avoir réalisé qu’il allait être en finale. Il a joué le match dans sa tête à quelques reprises mais en trois jours, il a probablement eu le temps de faire baisser la tension. Et voici l’autre dilemme : sera-t-il également exclu du tournoi ?

Pourtant, sur le plan physique, Kyrgios profitera d’une fraîcheur inattendue pour aborder la finale. Et s’il reste sur son nuage, il sera plus une menace pour Djokovic qui ne résistera pas à une période d’hésitation tant qu’il sera face à Sener. Cependant, l’expérience du Serbe, son endurance, sa capacité à se concentrer du premier point au dernier point, la qualité de sa récupération et de sa défense contre un service chaud et la force de l’Australien sont autant d’arguments qui pourraient faire basculer cette finale en sa faveur. .

Nous attendions : Novak Djokovic en quatre sets.

Novak Djokovic à Wimbledon 2022

Crédit : Getty Images

Wimbledon

32 Finale du Grand Chelem : “Dioko” bat Federer !

Hier à 16h56

Wimbledon

Nadal est plus fort que la douleur : je voulais juste finir, je déteste abandonner

06/07/2022 à 22:05

Leave a Reply

Your email address will not be published.