Comment ces “batteries à sable” peuvent résoudre nos problèmes énergétiques

Des ingénieurs finlandais ont installé la première “batterie à sable” au monde. Le sable est utilisé pour stocker l’énergie éolienne et solaire en été sous forme de chaleur, qui peut ensuite être libérée en hiver pour chauffer les maisons et les bureaux.

Régler l’hiver Cela risque d’être complexe pour de nombreux pays européens, en particulier ceux qui dépendent fortement de Gaz Russe. Cette carence peut être partiellement compensée par l’augmentation du nombre d’installationsL’énergie renouvelable. Cependant, la fabrication très variable Pour en dépendre complètement sans trop installer piles totalesgénéralement en lithium, coûteux à produire. Peut-être qu’une entreprise finlandaise a trouvé une solution basse technologie Avec batterie saisonnière zibeline.

énergie de la nuit polaire Vient de terminer sa première installation commerciale dans la ville de Kankanba. Sa batterie prend la forme d’un silo rempli de sable de travaux de construction. Lorsqu’il y a un surplus de production d’électricité, le surplus est utilisé pour chauffer le sable jusqu’à 500°C. Ce sable, tout à fait ordinaire, peut entretenir cette la chaleur en quelques mois. La batterie, qui mesure environ quatre mètres de large et sept mètres de haut, contient environ 100 tonnes de sable. Il a une capacité de 8 mégawatts (mégawattheures) et une puissance de chauffage de 100 kilowatts (kilowatts).

Une solution sans produits dangereux

Cette énergie n’est pas reconvertie en électricité lorsque la demande augmente car le rendement est actuellement assez modeste. D’autre part, la chaleur stockée peut être conservée jusqu’à l’hiver et transférée à l’eau chauffage domestiquebureaux et même une piscine municipale. C’est une solution qui n’en utilise aucune publier Dangereux, nécessite peu d’entretien et peut fonctionner pendant des décennies.

La prochaine étape sera de créer un fichier Batterie beaucoup plus grosse. Les ingénieurs ont dit que le prochain pourrait être mille fois plus grand. Selon l’entreprise, la température interne de la batterie peut atteindre 1 000 degrés Celsius, avec une capacité de 20 gigawattheures (GWh) et une puissance délivrée de 100 mégawatts (mégawatt). Il offre déjà d’énormes avantages pour le chauffage en hiver, mais si les ingénieurs peuvent trouver un moyen efficace de reconvertir la chaleur en électricité, une batterie de sable pourrait révolutionner leénergie verte.

Des idées de lecture pour l’été avec Futura ?

Pour fêter le début des vacances, nous vous présentons Mag Futura au tarif préférentiel de 15 euros au lieu de 19 euros soit 20% de remise !

Qu’est-ce que Mag Futura ?

  • Notre premier magazine papier de plus de 200 pages pour rendre la science accessible au plus grand nombre
  • 4 questions scientifiques clés Pour 2022, de la Terre à la Lune
  • livraison à domicile*

* L’offre spéciale est valable jusqu’au 19 juillet. La livraison est effectuée en France (à l’exception de la France métropolitaine), en Suisse et en Belgique.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.