Dans des tweets cinglants, la femme de Novak Djokovic confronte le journaliste après Wimbledon

Novak Djokovic peut compter sur sa femme Jelena pour le défendre. Dimanche 10 juillet, le joueur de 36 ans n’a pas tardé à défier le journaliste américain Ben Rothenberg. Ce dernier s’est fait connaître après avoir publié le message suivant sur Twitter suite à la victoire de Novak Djokovic sur Nick Kyrgios en finale de Wimbledon : «À moins d’un changement rapide de la loi américaine sur l’immigration, Wimbledon sera le dernier Grand Chelem de l’année pour Djokovic. Les États-Unis exigent que les étrangers soient vaccinés pour entrer sur leur territoire, et Djokovic a fermement déclaré qu’il n’était pas prêt à se faire vacciner, devenant ainsi un garçon anti-vaccination.

Ces propos n’ont pas du tout plu à Jelena Djokovic et les ont vite révélés. Dans une réponse cinglante, la femme du tennisman a vivement critiqué les propos de Ben Rotherberg : “Pardon. Je veux juste m’assurer qu’il a été signalé comme un ingrédient anti-vaccination majeur pour une raison. Il a simplement répondu à son choix de corps.Alors le journaliste s’est justifié et a dit :Je comprends que c’est son choix, mais je dis aussi que sa décision d’être farouchement anti-vaccin limite sa capacité à participer à des tournois. Cela a, par inadvertance ou par inadvertance, fait de lui une immense icône du mouvement anti-extrémisme. Je l’ai vu très clairement en Australie.

Puis Jelena Djokovic est allée encore mieux : “Vous créez un récit très critique qui s’aligne sur votre programme. Il choisit simplement ce qui convient le mieux à son corps. S’il ne joue pas parce qu’il a fait ce choix, ça va.Ben Rothenberg répond :Je peux accepter le verdict. Je crois que tous les citoyens, en particulier les personnalités publiques, ont le devoir d’agir de manière responsable en matière de santé publique et de messagerie pendant la pandémie. En tant que personne qui a suivi Novak en tant que héros influent, j’ai été profondément déçu à de nombreuses reprises.Sur un ton ironique, Jelena Djokovic a clôturé la discussion :Merci de partager vos convictions. J’espère que vous ne serez pas jugé à leur place. Ou vous ne deviendrez pas la vedette de la haine et de l’intimidation. On ne sait jamais. Vous êtes également une personne influente, s’il vous plaît ne déçois pas constamment. A moins que ce ne soit votre travail.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, Novak Djokovic a toujours affiché sa volonté de ne pas se faire vacciner contre la maladie. En janvier dernier, le Serbe n’avait pas pu participer à l’Open d’Australie après avoir été disqualifié du sol australien en raison d’un statut vaccinal. Si l’ancien numéro un mondial est en mesure de concourir à Roland Garros et à Wimbledon par la suite, Duker pourrait manquer le prochain US Open, prévu du 29 août au 11 septembre. Actuellement, la législation en vigueur aux États-Unis interdit à Novak Djokovic de se rendre sur le sol américain sans vaccination.

Benoît Lesur

Leave a Reply

Your email address will not be published.