Le directeur général affirme : “Ces moments sont uniques, nous nous battrons pour leur pérennité !”

Les Vieilles Charrues fêtent leurs 30 ans avec 280 000 festivaliers. Un souvenir particulier, trois ans après sa dernière “vraie” sortie, sans les restrictions liées au Covid-19 avec. Comme le veut la tradition, le festival Carhaix-Plouguer, au cœur du Finistère, s’est ouvert par un grand concert, mercredi soir, devant le château de Kerampuilh, avec la traduction du Bagad de Carhaix.

>> Vieilles Charrues : Stromae, Orelsan, Midnight Oil… et 400 drones pour fêter les 30 ans du festival

C’est comme ça depuis 30 ans, mais Jane Rosette, la programmatrice du festival, attend ce moment avec impatience : “C’est très émouvant de retrouver le site avec ses quatre scènes, avec les espaces pour les festivaliers et de retrouver toutes les équipes.” Le réalisateur Jérôme Trehorel le résume parfaitement : « Nous sommes enfin là ! »

Restez prudent : “Cette année, c’est super, mais demain, comment envisage-t-on la suite ?” La crise a laissé des traces, les budgets augmentent et les manques à gagner sont nombreux. Les Vieilles Charrues ont leur statut 100% syndical et indépendant : “Revivre ces moments des premiers concerts, où les artistes vont monter sur scène, retrouver le public et les bénévoles. C’est un truc de fou aux Vieilles Charrues, c’est unique, alors on va se battre pour que ça continue.”Jérôme Tréhorel explique.

Jeudi soir, des artistes comme Stromae, ou Clara Luciani, de Bourges à Carhaix, s’en serviront à toutes les dates cet été.“Je pense que cet album viendra seul dans les festivals et je pense qu’une chanson comme respirer à nouveau prendre tout son sens devant un public peu persuasif ou sous le soleil.raconte le chanteur Martigal.

Pour célébrer le 30e anniversaire, il y aura aussi des surprises. “Comme Matmata, qui nous a donné un concert unique en son genre à l’occasion des 30 ans du festival. Ils n’étaient pas en tournée et nous leur avons dit que ce serait vraiment cool d’être là avec nous et bien sûr ils ont accepté ! ” , Jane Rosette est excitée. Et avec eux, 70 000 festivaliers ou presque tous les soirs, sont heureux de retrouver les Vieilles Charrues après la sortie d’une forme quelque peu mélancolique “Covid-compatible” l’an dernier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.