L’Eure-et-Loir annonce de nouvelles mesures pour restreindre l’usage de l’eau

Par conséquent, les cours d’eau, comme certaines nappes phréatiques du département, sont en situation de fragilité, notamment dans la région de Chartres.

Dans ces circonstances et après avis de la Chambre d’Agriculture et de Chartres-Métropole, Le gouverneur a décidé de prendre des mesures de restriction d’eau qui entreront en vigueur à partir du vendredi 15 juillet Elle doit permettre de préserver la ressource, tant quantitativement que qualitativement.

Concernant les agriculteurs, le Gouverneur Aure Lauer salue les efforts qu’ils déploient depuis début juin, notamment les 59 d’entre eux qui ont accepté de réduire de 10% l’irrigation de leurs cultures. Afin de réduire la pression exercée sur les cours d’eau, il est désormais prévu de porter cet effort à 30 %.

Sécheresse : Il n’y aura rien à extraire des nappes phréatiques cet été

Des mesures sont également prévues pour les collectivités et les particuliers. Ainsi, l’irrigation des pelouses et des terrains de sport est interdite dans toutes les communes placées en état d’alerte ou en état de crise ; En zone d’alerte, l’arrosage entre 11 h et 18 h est également interdit. Il est également interdit de remplir les piscines. Quant au nettoyage des véhicules, il reste autorisé dans les centres désignés à cet effet uniquement.

convocation civile

Outre ces mesures restrictives, note la préfecture, “l’attention des citoyens est attirée sur la nécessité de faire preuve de civisme afin de réduire au minimum la consommation d’eau, notamment dans les communes de la communauté de Chartres”.

L’efficacité de ces mesures sera réexaminée une semaine après leur entrée en vigueur, le vendredi 22 juillet.

Leave a Reply

Your email address will not be published.