Pourquoi le Red Inn n’a-t-il pas révélé tous ses secrets ?

Découvrez notre nouvel épisode de “Mysteries from Here”, la série secrète du podcast “Summer in Your Ears” dédiée aux histoires extraordinaires. Après les fantômes du Louvre, direction aujourd’hui les hauts plateaux de l’Ardache, au début du XIXe siècle. L’auberge de Peyrebeille, sur un plateau désertique balayé par les vents, a été pendant plus de vingt ans le théâtre de près de cinquante meurtres et de nombreux braquages, commis par ses locataires, Pierre et Marie Martin, et leur employé, Jean Rochet. Une histoire dont tous les secrets ne sont pas dévoilés, racontée aujourd’hui par Jean-Philippe Savignoni, maître de conférences – mentor. Co-écrit par ce “narrateur du patrimoine” Le mystère de l’Auberge rouge, la véritable histoire de l’Auberge de PeyrebeillePosté par Borée.

Un décès confirmé, comme des dizaines d’autres l’ont supposé

Si la mort du client est avérée, la mort du paysan Jean-Antoine Ingoulras, la rumeur amplifie les déclarations des voisins. Peut-être 20, puis 30, puis 50 personnes ont été tuées, selon les voisins. Après un procès à Privas (Ardèche) en juin 1883, le couple Martin et leur domestique sont condamnés à mort. Près de 30 000 personnes font le déplacement à l’automne pour voir le couple et leur valet guillotiné. « A cette époque, les crimes se faisaient expiation à l’endroit même où ils étaient commis », explique-t-il dans son édition du 25 octobre 1833, Mémorial Loire et Haute Loire. L’histoire de l’Auberge Rouge a été racontée au cinéma en 1951 par Claude Autant-Lara, puis par Gérard Krausek en 2007. Aujourd’hui encore en Ardès, elle attire les touristes enthousiasmés par l’effervescence de l’institution.

A bientôt pour une nouvelle histoire… “Mysteries from Here” est une série de podcast “Summer in Your Ears”. Vous pouvez l’écouter gratuitement sur votre application de podcast préférée et sur 20minutes.fr, dans la rubrique “Podcast”. N’hésitez pas à vous abonner, à nous noter avec des étoiles sur votre application d’écoute et à nous envoyer vos commentaires à audio@20minutes.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published.