La Russie annonce sa sortie de la Station spatiale internationale “après 2024”

Retrouvez ici tous nos live #UKRAINE

13h59 : La sortie des Russes de la Station Spatiale Internationale est un ancien serpent de mer, qui a retrouvé une certaine importance avec le conflit en Ukraine. Déjà l’année dernière, Moscou parlait d’un retrait en 2025, se souvient-il libération.

13h57 : Après avoir quitté la Station Spatiale Internationale, Roscosmos “Vous allez commencer à former la station orbitale russe”Interfax a cité le chef de l’agence russe (en russe). Ce site, déjà en préparation, deviendra alors le “priorité” agence. Vous trouverez ci-dessous un aperçu fourni au début du mois.

Suivre le favori

14h02 : La Russie agit “résolution” Quitter la Station Spatiale Internationale “Après 2024”. Lors d’une rencontre télévisée avec Vladimir Poutine, le chef de Roscosmos, Yuri Borisov, fait un pas de plus vers le désengagement russe. “Bien sûr, nous remplirons toutes nos obligations envers nos partenaires.” Avant ce départ, il confirme.

13h50 : La Russie annonce son retrait de la Station spatiale internationale Après 2024.

12h51 : Cet accord vise avant tout à aider l’Allemagne, très dépendante du gaz russe, qui sera la première à faire les frais de l’arrêt des livraisons russes. “Si des produits chimiques sont crachés en Allemagne, toute l’industrie européenne pourrait s’arrêter”La France convoquée ce matin pour apporter son soutien au projet européen.

12h42 : “Économiser le gaz maintenant nous aidera à nous adapter. Cet hiver sera moins cher et plus facile pour les citoyens et l’industrie de l’UE.”

L’accord conclu par les pays de l’Union européenne prévoit d’abord l’application sur la base de “Bénévole”avant la possibilité de déclencher une alerte qui rendrait obligatoire une réduction de 15 % de la demande de gaz dans chaque État.


(Marcus Schreiber/AFP/Siba)

12h34 : “Ce n’était pas une tâche impossible”La présidence tchèque du Conseil de l’Union européenne se réjouit après avoir trouvé un accord sur un plan de réduction coordonnée de la consommation de gaz en Europe. Elle y voit une réponse ferme à Tentative russe diviser l’Union européenne en utilisant les ressources énergétiques comme une arme.

12h42 : La version entérinée par le G27 contient une série d’exemptions liées au statut particulier de chaque pays en matière de gaz. Cependant, chaque pays devrait faire “Tout est possible” Réduire sa consommation d’au moins 15 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années, notamment en réduisant le chauffage des bâtiments.

12h23 : La Commission européenne a proposé, la semaine dernière, de réduire de 15 % la demande européenne de gaz de chaque État membre à partir du mois d’août, afin qu’elle puisse passer l’hiver malgré la baisse des expéditions russes. Face à l’opposition de nombreuses nations, ce texte a été amendé.

12h15 : Les États membres de l’Union européenne s’accordent sur un plan de réduction de leur consommation de gaz.

12h29 : A midi, voici un nouveau point dans l’actualité :

Elizabeth Bourne demande “typique” Pour les ministères et départements en matière de sobriété énergétique. Le Premier ministre souhaite prendre une série de mesures visant à “Réduire la consommation d’énergie et accélérer la sortie des énergies fossiles”.

Les discussions patinent encore à l’assemblée. Après une première semaine épique, les discussions vacillent à nouveau sur la deuxième partie des mesures du pouvoir d’achat. Les eurodéputés ont omis d’examiner des points clés tels que la nationalisation d’EDF.

Le géant gazier russe Gazprom a annoncé qu’il réduirait considérablement les livraisons de gaz russe à l’Europe via le gazoduc Nord Stream. Le groupe invoque une raison technique, et Berlin ne croit pas à cette explication. Continuez nos vies.

“Il n’y aura pas de taxe sur le JO”a promis Emmanuel Macron dans une interview à l’équipe. Deux ans avant l’ouverture des JO de Paris, le 26 juillet 2024, les organisateurs ont dévoilé hier le slogan : “Ouvrons grand les jeux.”

De jour en jour, la longue liste des restrictions d’utilisation de l’eau s’allonge : la quasi-totalité des agglomérations françaises, 90 sur 96 provinces, sont désormais en alerte sécheresse, à des degrés divers.

12h28 : L’Ukraine a signé vendredi un accord avec la Russie pour relancer les exportations de céréales, ce qui n’a pas empêché Moscou de frapper la principale ville du sud. Au port, les employés se rendent anxieusement au travail. “Nous n’attendons rien de bon. Nous avons deux navires en otage de l’agression russe et nous nous demandons comment les faire sortir du port”, a-t-il ajouté. Personne ne peut garantir leur sécurité.confie le gestionnaire de téléchargement franceinfo dans le port d’Odessa.

(Sergei Kharchenko / Norfoto)

11h58 : Les prix du gaz en Europe continuent d’augmenter. Ils ont atteint leur plus haut niveau depuis le record historique en mars, après l’annonce de nouvelles coupures de livraisons via le gazoduc Nord Stream par le géant gazier russe Gazprom. Vers 11 heures, le fonds hollandais, la référence du gaz naturel en Europe, changeait pour 189,75 euros par MWh (MWh), peu après avoir dépassé les 190 euros par mégawattheure.

10h21 : La guerre du gaz de Poutine contre l’Europe est une continuation directe de sa guerre contre l’Ukraine. Et partout où il peut faire du mal, il le fera. Toute la dépendance de l’Europe vis-à-vis de la Russie sera utilisée pour détruire la vie normale de chaque famille européenne. Le seul moyen est de réagir de manière agressive et de se débarrasser de toute dépendance.

10 ou 24 : La guerre du gaz de Poutine contre l’Europe est une continuation directe de sa guerre contre l’Ukraine.

Alors que Gazprom annonce de nouvelles réductions de l’approvisionnement en gaz, le ministre ukrainien des Affaires étrangères met en garde sur Twitter Ce que Vladimir Poutine est susceptible d’utiliser Toute dépendance de l’Europe vis-à-vis de la Russie pour détruire la vie normale de chaque famille européenne ». L’Union européenne a appelé à une réponse.

09h44 (3/3) La Russie continuera de donner la priorité aux efforts visant à affaiblir et à détruire la capacité anti-navire de l’Ukraine. Cependant, les opérations de ciblage russes sont susceptibles d’être régulièrement minées par des renseignements obsolètes, une mauvaise planification et une approche descendante des opérations.

09h44 (2/3) La Russie considère presque certainement les missiles anti-navires comme une menace majeure limitant l’efficacité de sa flotte de la mer Noire. Cela a considérablement sapé le plan d’invasion global, car la Russie ne pouvait de manière réaliste pas tenter un assaut amphibie pour s’emparer d’Odessa.

09h43 : (1/3) Le 24 juillet 2022, des missiles de croisière russes ont touché le quai du port d’Odessa, en Ukraine. Le ministère russe de la Défense a affirmé avoir touché un navire de guerre ukrainien et un stock de missiles anti-navires. Rien n’indique que ces cibles se trouvaient là où les missiles ont atterri.

09h47 : sur moi TwitterLe ministère britannique de la Défense est sceptique quant à la version russe de l’attaque au missile sur Odessa. Le ministère russe de la Défense a affirmé qu’il avait touché un navire de guerre ukrainien et un stock de missiles anti-navires, et rien n’indique que ces cibles se trouvaient à l’endroit où les missiles ont atterri.

09h57 : A 9h, voici les gros titres :

Elizabeth Bourne demande “typique” Pour les ministères et départements en matière de sobriété énergétique. Le Premier ministre souhaite prendre une série de mesures visant à “Réduire la consommation d’énergie et accélérer la sortie des énergies fossiles”.

Les discussions patinent encore à l’assemblée. Après une première semaine épique, les discussions vacillent à nouveau sur la deuxième partie des mesures du pouvoir d’achat. Les eurodéputés ont omis d’examiner des points clés tels que la nationalisation d’EDF.

“Il n’y aura pas de taxe sur le JO”a promis Emmanuel Macron dans une interview à l’équipe. Deux ans avant l’ouverture des JO de Paris, le 26 juillet 2024, les organisateurs ont dévoilé hier le slogan : “Ouvrons grand les jeux.”

Le géant gazier russe Gazprom a annoncé qu’il réduirait considérablement les livraisons de gaz russe à l’Europe via le gazoduc Nord Stream. Le groupe invoque une raison technique, et Berlin ne croit pas à cette explication.

De jour en jour, la longue liste des restrictions s’allonge : la quasi-totalité des métropoles françaises, 90 sur 96 provinces, sont placées en alerte sécheresse, à des degrés divers.

09h29 : “L’unité et la solidarité sont la meilleure arme que nous ayons contre Poutine.”

La nouvelle coupure radicale de l’approvisionnement en gaz annoncée par Gazprom est Preuve supplémentaire L’Europe doit “Réduire au plus vite sa dépendance aux approvisionnements russes”estime le ministre tchèque de l’Energie, avant une rencontre à Bruxelles avec ses vingt-sept homologues.

07h32 : Première pierre de cette émission en direct, je vous fais un point sur l’actualité :

Les discussions patinent encore à l’assemblée. Après une première semaine épique, les discussions vacillent à nouveau sur la deuxième partie des mesures du pouvoir d’achat. Les représentants n’ont pas tenu compte d’éléments clés tels que la nationalisation d’EDF.

“Il n’y aura pas de taxe sur le JO”a promis Emmanuel Macron dans une interview à l’équipe. Deux ans avant l’ouverture des JO de Paris, le 26 juillet 2024, les organisateurs ont dévoilé hier le slogan : “Ouvrons grand les jeux.”

Le gouvernement a annoncé qu’il se mobilisait “Armes supplémentaires” pour la vaccination contre la variole du singe, à l’heure où élus et associations dénoncent le manque de moyens. Une arène vaccinale sera ouverte à Paris.

Le géant gazier russe Gazprom a annoncé qu’il réduirait considérablement les livraisons de gaz russe à l’Europe via le gazoduc Nord Stream. Le groupe invoque une raison technique, et Berlin ne croit pas à cette explication.

De jour en jour, la longue liste des restrictions s’allonge : la quasi-totalité des métropoles françaises, 90 sur 96 provinces, sont placées en alerte sécheresse, à des degrés divers.

Leave a Reply

Your email address will not be published.