La vedette était une tranche de chorizo ​​: comment ce scientifique a trompé les internautes

Le scientifique a fait passer une tranche de chorizo ​​pour la star Proxima Centauri. (©JackF / Adobe Stock)

Il est rapidement devenu un hashtag viral sur Twitter : ChorizoGate ! Et il faut dire que l’initiative du scientifique Etienne Klein avait tout pour fonctionner.

Dimanche 31 juillet 2022, tel que repéré le HuffPostÉtienne Klein, directeur de recherche au Commissariat à l’énergie atomique (CEA), scientifique de renom, publie sur son compte Twitter une “photo de Proxima Centauri, l’étoile la plus proche du Soleil, située à 4,2 ans-lumière de nous”, prise d’après ses propos par le télescope spatial James-Webb.

Une étoile rouge mouchetée, sur fond noir, « ce niveau de détail… Un nouveau monde se dévoile jour après jour », note-t-il dans son tweet, commenté et partagé en masse par des milliers d’internautes.

Sauf qu’au lieu d’une photo de star, c’était en fait une photo… de chorizo. Un canular scientifique dont l’auteur a depuis présenté ses excuses.

Une arnaque crédible

Dès que son tweet est publié, l’image est commentée par des milliers de personnes et la Toile s’affole, alors que la publication est prise très au sérieux, notamment à cause du CV de son auteur. Physicien, philosophe des sciences, directeur de recherche au Commissariat à l’énergie atomique (CEA)… Etienne Klein est un scientifique connu et reconnu.

Sauf qu’une heure après sa publication, le chercheur l’avoue : il s’agissait d’un canular et la star n’est autre qu’une tranche de chorizo. Ce que certains internautes avaient encore repéré.

Vidéos : actuellement sur Actu

Eh bien, à l’heure de l’apéro, les biais cognitifs semblent s’en donner à cœur joie… Méfiez-vous donc d’eux. Selon la cosmologie contemporaine, aucun objet appartenant à la charcuterie espagnole n’existe ailleurs que sur Terre.

Étienne KleinScientifique

Le scientifique s’excuse

Mais face à la confusion générée par le canular, le scientifique s’est senti obligé de s’excuser lundi 1er août, précisant que sa démarche « était une forme d’amusement. Apprenons à nous méfier autant des arguments d’autorité que de l’éloquence spontanée de certaines images… », a-t-il ajouté.

Une manière d’inviter les internautes à se méfier des images qui circulent sur les réseaux sociaux.

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu dans l’espace Mon Actu. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Leave a Reply

Your email address will not be published.