ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire dans votre commune de l’Aisne, de la Marne ou des Ardennes


Face à la sécheresse qui touche tout le pays cet été, de nombreuses mesures de restriction d’usage de l’eau ont été prises par les préfectures. La Marne, l’Aisne et les Ardennes sont évidemment concernées. Cependant, toutes les municipalités ne sont pas dans le même bateau. Au total, 762 communes de nos trois départements sont soumises à des restrictions plus ou moins sévères.

Tapez le nom de votre commune dans l’outil de recherche ci-dessous pour connaître son niveau d’alerte. Si votre commune n’apparaît pas, cela signifie qu’elle n’est concernée par aucune restriction.

Si votre commune est située dans une zone en état d’alerte, il est interdit :

– pour arroser les pelouses, les parterres de fleurs et les potagers entre 11h et 18h

– pour remplir ou vidanger votre piscine, sauf pour un nivellement ou en cas de premier remplissage (si le chantier de la piscine avait commencé avant les premières restrictions).

– laver son véhicule à domicile. Chez les professionnels, cela n’est possible qu’avec un équipement haute pression et un système de recyclage de l’eau.

– le nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées, sauf si l’opération est réalisée par une collectivité ou une entreprise de nettoyage.

– remplir ou vidanger des plans d’eau, sauf autorisation de la police de l’eau.

Les prélèvements dans les canaux et les travaux dans les cours d’eau doivent également être limités au maximum.

LIRE AUSSI :Canicule : une quatrième canicule attendue pour la semaine prochaine

Si votre commune est située dans une zone en état d’alerte renforcée, toutes les restrictions ci-dessus s’appliquent. Certains sont durcis :

– l’arrosage des pelouses et plates-bandes est interdit, quelle que soit l’heure.

– l’arrosage des potagers n’est autorisé qu’entre 22h et 8h

– le nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées est interdit sauf si des impératifs de santé ou de sécurité sont requis. L’opération doit être effectuée par une collectivité ou une entreprise de nettoyage.

– les travaux en cours d’eau doivent être différés, sauf en situation de sécheresse totale ; raisons de sécurité; en cas de restauration ou de renaturation du cours d’eau ; déclaration au service de police de l’eau.

Les entreprises, les collectivités et les exploitations agricoles sont également soumises aux restrictions qui s’appliquent aux particuliers., à partir de l’état d’alerte. Ils sont également concernés par des restrictions spécifiques, dont l’interdiction d’arroser les terrains de sport entre 11h et 18h ou d’arroser les espaces verts (hors plantations).

Pour les exploitations, des limitations voire des interdictions d’irrigation des cultures à certaines périodes ont également été mises en place. Pour plus de détails, consultez les sites des préfectures de la Marne (www.marne.gouv.fr), de l’Aisne (www.aisne.gouv.fr) et des Ardennes (www.ardennes.gouv.Fr).

Toute personne contrevenant aux dispositions des décrets fixant ces règles est passible d’une amende maximale de 1 500 €.

Leave a Reply

Your email address will not be published.