Ces cartes montrent pays par pays quel Android ou Apple domine le monde

Le monde est divisé en deux catégories de personnes : les utilisateurs d’Android et les utilisateurs d’Apple. Les deux géants du mobile se livrent une guerre sans merci depuis de nombreuses années, et vous verrez que la personne qui mène la gigue n’est pas forcément celle que l’on pense.

Crédit : Centre d’électronique

voir également

Les cartes que vous découvrirez dans cet article sont les premières à montrer avec une grande précision quel Android ou Apple est le plus populaire dans chaque pays du monde, continent par continent. Publié par Electronics Hub, il est basé sur une analyse qualitative de près de 350 000 tweets à travers le monde qui comprenaient des attitudes positives, neutres et négatives envers Android et/ou Apple.

Le sentiment entre Android et Apple a été quelque peu tribal depuis le début. C’est Steve Jobs lui-même qui a déclaré, lorsque Google a lancé Android dix mois seulement après qu’Apple a lancé l’iPhone : “Je vais détruire Android, car c’est un produit volé. Je suis prêt à mener une guerre thermonucléaire à cause de cela.” Dans cette querelle éternelle, acheter un téléphone est devenu comme choisir un camp. Chaque choix est accompagné d’un arsenal d’arguments pour et contre.

Si vous êtes un fan d’iPhone, vous appréciez l’élégance et la simplicité de son design, et vous serez horrifié par le gâchis gênant qu’est le système d’exploitation Android. Si vous êtes un fan d’Android, vous avez pitié de l’utilisateur d’iPhone, prisonnier d’un écosystème fermé coûteux conçu pour soutirer de l’argent à ses utilisateurs. Même sans recourir à ces extrêmes, beaucoup d’entre nous reconnaîtront facilement de quel côté de la ligne nous nous trouvons.

Crédit : NextPit / Irina Efremova

Android vs Apple, un duel serré

Sur la base de la concurrence entre les deux pour le nombre de pays, Android gagne. Au total, 74 des 142 pays étudiés ont préféré Android (en vert sur la carte). Seulement 65 personnes aiment Apple (grisé sur la carte). Il s’agit d’une rupture de 52% et 48%, ce qui n’est pas énorme bien sûr, mais permet néanmoins de dire qu’Android séduit de plus en plus de pays. La Biélorussie, les Fidji et le Pérou (en jaune sur la carte) n’ont pas pu décider quel camp soutenir dans la guerre téléphonique mondiale.

Crédit : Centre d’électronique

Crédit : Centre d’électronique

Crédit : Centre d’électronique

Crédit : Centre d’électronique

Crédit : Hub Electronics

Crédit : Hub Electronics

Crédit : Centre d’électronique

Amusant, n’est-ce pas ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.