Trois choses à savoir sur la nouvelle canicule qui va frapper la France à partir de lundi

Après une canicule particulièrement précoce à la mi-juin, la France va connaître une nouvelle hausse générale des températures censée durer au moins jusqu’à la fin de la semaine prochaine, selon Météo France. Qui allez-vous toucher ? quelles sont les raisons? Combien de temps ça va durer? Voici trois choses à savoir sur cette canicule.

1Plus de 30°C sont attendus sur tout le territoire, et au-dessus de 40°C

Mercure a déjà commencé à monter ce week-end avec des températures “Élevé mais saisonnier”, explique à franceinfo Jean-Yves Choplin, expert en prévision à Météo France. Ce n’est que le début : l’agence s’attend à l’arrivée d’une vague de chaleur, qui se stabilisera lundi sur toute la région et s’intensifiera au cours de la semaine. “La plaine de Toulouse et la vallée du Rhône seront les plus touchées”, fait référence à Jean-Yves Choplin. Mercure pourra atteindre 38 degrés Celsius à partir de lundi. Elle devrait dépasser les 30°C sur une grande partie du territoire, Selon Météo France.

Les températures continueront d’augmenter dans les jours suivants, avec des températures plus élevées s’étendant le long de la côte atlantique. “On risque de dépasser les 40°C mercredi dans le sud-ouest et le sud-est, alors que les valeurs devraient rester comprises entre 30 et 34°C dans la moitié nord.”prédit Jean-Yves Choplin.

En revanche, les températures ne devraient pas atteindre 46 degrés Celsius, comme le confirment certaines cartes largement diffusées sur les réseaux sociaux ces derniers jours. « Cette simulation est celle du modèle américain, le système mondial de prévisionlié à Jean-Yves Choplin. Les météorologues utilisent des centaines de schémas différents pour déterminer la direction moyenne. Aucun autre modèle ne donne des températures à 46°C, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a aucune chance que cela se produise, mais c’est hautement improbable.

2Ajout d’un anticyclone et d’une colonne de chaleur

De nombreux coupables contribuent au réchauffement attendu dans les prochains jours. Jusqu’à lundi, principalement prévu pour “Un ouragan assez fort couvre l’Europe de l’Est et limite la circulation de l’air”explique Jean-Yves Choplin. “Le soleil réchauffe cette masse d’air et la terre pendant la journée, puis l’air redescend la nuit, la comprime et la réchauffe, et ainsi de suite tant que dure l’anticyclone.”Décrivez le spécialiste. D’où la première étape de la montée lente et généralisée des températures.

A partir de mardi, un nouveau phénomène émerge : une “goutte froide” va se former au large du Portugal. Cette masse d’air froid qui se forme en altitude va provoquer le déplacement d’une langue d’air chaud venant du Maroc. Cette “colonne de chaleur”, censée traverser l’Espagne avant de toucher le sud de la France et la côte atlantique, sera responsable de la hausse des températures la plus rapide à partir du milieu de semaine, avec une hausse de deux degrés par jour.

Phénomènes favorisés par le réchauffement climatique causé par Émissions de gaz à effet de serre associées à l’activité humaine. “Ces épisodes de chaleur accablante sont plus fréquents depuis 2000”confirme Jean-Yves Choplin, qui ajoute que“Nous avons eu deux canicules de plus de dix jours entre 1947 et 2000, mais trois depuis 2000.”.

3La canicule doit durer au moins dix jours

“Pour l’instant, nos prévisions à dix jours n’anticipent pas la fin de cette canicule.”, prévient Jean-Yves Choplin. Les prévisions sont généralement faites pour la semaine ou la dizaine de jours à venir, car plus on essaie de prévoir, plus l’incertitude est grande.

“Cette canicule sera un peu moins sévère qu’en 2019, mais en termes de durée, elle est beaucoup, beaucoup plus élevée que cela.”

Jean-Yves Choplin, prévisionniste à Météo France

à franceinfo

“Il y a encore beaucoup de doutes sur le comportement de cette goutte froide.” Après le 15 juillet, le prévisionniste Florentin Kairos observe une journée Twitter. Plus cette masse d’air froid reste longtemps, plus elle déplacera l’air chaud du désert.

L’autre question est “probabilité canicule” : cette canicule va-t-elle se transformer en canicule ? ? Pour cela, les températures élevées doivent continuer jour et nuit après depuis les seuils Niveau départemental, sur une durée supérieure à trois jours.

Encore une fois, les prévisionnistes restent prudents pour l’instant. Nous surveillerons de près la situation dans le sud, mais nous nous attendons à des fluctuations de températures dans la moitié nord.explique Jean-Yves Choplin. Des seuils pourraient être atteints dans certains départements à partir de mardi, mais une canicule à l’échelle nationale n’est pas attendue.

Il faut aussi se préparer aux éventuelles conséquences de cette canicule, notamment les incendies. “Nous devons être très vigilants” Appelle Jean-Yves Choplin, qui s’en aperçoit“Il manque un peu de vent la semaine prochaine et toutes les conditions seront réunies jusqu’à ce que les feux de brousse éclatent.” Le Nord Gard a déjà dévasté un “incendie massif” qui a brûlé plus de 650 hectares.

Leave a Reply

Your email address will not be published.