Clément Bonn dit aux bandits de “bouger”

Le ministre des Transports veut rassembler des joueurs afin de réduire le pouvoir d’achat des Français.

Le nouveau ministre des Transports, Clément Bonn, est confronté au défi de l’inflation, véritable bombe à fragmentation. Ce carburant affecte les mouvements de grève des secteurs ferroviaire et aérien, touche le porte-monnaie d’un grand nombre de Français, qui doivent notamment faire face à la cherté du carburant.

En cette période de départ, les voyageurs partant en voiture – c’est-à-dire la majorité des Français – doivent déjà présenter une enveloppe beaucoup plus importante que d’habitude pour payer l’essence, et le prix du carburant principal dépasse désormais les 2 euros le litre. Face à cette situation tendue, le ministre des Transports a annoncé Parisien l’ambition du filsavec Percy“, De “Amener tous les représentants autour de la table, pour réfléchir aux actionsParmi les options envisagées par Clément Boone, s’est posé la questionun mouvementles compagnies d’autoroutes.

Le ministre prend en exemple la décision de TotalEnergies, qui a décidé de mettre en place une réduction de 12 cents le litre de carburant à ses stations situées sur les aires de service autoroutières, jusqu’au 31 août. Une remise s’ajoutant à la réduction décidée par l’Etat d’un montant de 18 centimes. Cette aide gouvernementale doit également être prolongée : alors qu’elle devait être levée à la même date, elle doit rester en vigueur jusqu’à fin septembre, avant d’être progressivement réduite.

Les tarifs SNCF interrogent

Cependant, les Français qui ont pris la voiture cet été ne sont pas les seuls à avoir payé le prix fort pour se déplacer. Depuis plusieurs mois, les clients de la SNCF ont été surpris par les tarifs pratiqués par la compagnie ferroviaire. “Il y a toujours un pic de prix pour l’été. J’encourage tous ceux qui peuvent retarder un vol, au départ ou au retour, d’un jour ou deux, à le faire. C’est la garantie d’obtenir des billets plus facilement et moins cher” appelle Clément Bonn.

La SNCF enregistre déjà 10% de réservations en plus par rapport à 2019, avant la crise sanitaire. “Puis SNCF Des offres de rabais et des cartes à taux maximum, comme la Carte Avantage, devraient être développées. Surtout, continuez à préparer des voyages moins chers pour ceux qui ont moins de ressources ou plus de tempsajoute le ministre.


voir également – Grève SNCF : “S’il n’y a pas d’annonces significatives, nous prendrons d’autres initiatives durant l’été et la rentrée”, prévient la CGT-Cheminots

Leave a Reply

Your email address will not be published.