GlobalFoundries et STMicroelectronics annoncent l’implantation d’une usine à Grenoble

Les fabricants de semi-conducteurs GlobalFoundries (américain) et STMicroelectronics (franco-italien) vont construire une usine près de Grenoble pour produire des semi-conducteurs, avec un investissement estimé à 5,7 milliards d’euros, selon les deux entreprises et le gouvernement français.

La nouvelle usine devrait créer près d’un millier d’emplois supplémentaires à Krolls, où STMicroelectronics dispose déjà d’un important site de fabrication, et bénéficiera de « Gros soutien financier de l’État français »Selon les deux sociétés.

Le projet est le fer de lance du programme d’investissement et du sommet « Choose France » qui accueille les dirigeants de grandes entreprises étrangères pour les convaincre d’investir en France. Ce sommet se tiendra le lundi 11 juillet, au château de Versailles, en présence du président Emmanuel Macron.

Lisez nos explications : Semi-conducteurs : que sont ces puces électroniques dont la pénurie perturbe l’économie mondiale ?

Ingrédient essentiel

nouvelle usine “Il contribuera de manière significative aux objectifs du plan européen ‘Chip Law’, dont l’un des objectifs est d’augmenter la capacité de production en Europe à 20% de la capacité mondiale d’ici 2030”Les deux sociétés ont indiqué dans un communiqué.

« Cet énorme investissement pluriannuel vise non seulement à produire des semi-conducteurs de haute technologie en Europe, mais également à soutenir le leadership et la résilience des écosystèmes technologiques européens, de la recherche et du développement à la production de masse, répondant ainsi à la demande des clients européens et mondiaux. ”Pouvons-nous également lire le communiqué de presse. Les semi-conducteurs produits dans la nouvelle usine serviront notamment les marchés finaux Tels que les automobiles, l’industrie et l’Internet des objets (L’Internet des objets) et infrastructures de communication ».

Lire aussi Cet article est réservé à nos abonnés Le monde de l’industrie s’inquiète du manque de puces électroniques

Les semi-conducteurs sont à l’électronique ce que le pétrole est à l’industrie : Un composant essentiel, mais souvent invisible, que l’on trouve dans les ordinateurs, les consoles de jeux vidéo, les smartphones, les téléviseurs, les voitures, les avions, les machines à laver, les capteurs de température des climatiseurs, les panneaux solaires, etc.

Mais la demande d’appareils électroniques en tous genres a considérablement augmenté depuis le début de la pandémie, entre montée en puissance du travail à distance et loisirs à domicile. Au point de freiner d’autres secteurs gourmands, comme l’automobile.

Le monde avec l’AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published.