Romière explique l’échec de la vente à Blitzer et dément avoir bloqué la reprise du club !

Notre coup d’envoi de la coupe du monde Exclu : Interview ‘Petite Soeur’ avec Giroud, Karachaoui et Brest !

Une fois de plus, la vente de l’ASSE s’effondre alors que David Pletzer semble très intéressé par Saint-Etienne. Dans sa chronique d’avancement, Roland Romeyer a tenté d’expliquer le nouvel échec de l’acquisition. Morceaux choisis.

Pourquoi la vente a-t-elle échoué ?

“David Blitzer a rédigé une offre sans engagement qui nous a semblé intrigante, Bernard Caiazo et moi, et nous avons demandé à KPMG de lui donner accès à la salle de données électronique afin qu’il puisse rédiger une offre ferme. Cependant, rien n’a été livré dans les délais qu’il avait promis. de nous le livrer. KPMG a conclu jusqu’à ce que les termes de son offre sans engagement soient devenus caducs et elle a déclaré la fin des discussions avec elle. La période d’exclusivité a pris fin. Aujourd’hui, Pletzer, comme tout le monde, peut faire une offre ferme. “

Bienvenue à Saint-Etienne

« A Saint-Étienne, on a le sens de l’accueil, et pendant mes deux jours à Geoffroy-Guichard, au Musée, à la Boutique des Verts et au siège de L’Étrat, on est resté dans leur entière disposition. A vrai dire, c’est moi qui les ai transportés du St Geoffroy- Guichard au Centre Robert Herpin Je les ai aussi emmenés dîner aux Halles Mazerat le mercredi 15 juin Nous avons répondu à toutes les questions et de mon point de vue tout s’est bien passé.”

Son désir absolu de vendre le club

“C’est complètement faux. Je l’ai dit et je le redis : ma volonté de vendre le club est ferme et irrévocable. KPMG travaille avec toute la minutie qu’il faut dans ce type d’opération jusqu’à ce que la vente soit conclue dans les meilleurs délais. ( …) Ma seule préoccupation est de trouver un successeur Il peut garantir la pérennité du club et protéger l’identité populaire de l’ASSE. N’oublions pas que les repreneurs bordelais se sont d’abord intéressés à Saint-Étienne. J’ai aussi passé une journée avec eux à l’époque et a refusé leur offre.”

résumer

Le co-contributeur de l’ASSE, Roland Romeyer, s’est exprimé dans les colonnes de Progrès pour expliquer sa version des faits sur la vente ratée du club. Le président des Verts tient à ne constituer en aucun cas un obstacle à la vente du club.

Leave a Reply

Your email address will not be published.