Tour de France – repos en peloton : test covid négatif pour tous les coureurs

Le Tour de France est imprévisible, et chaque étape ajoute son lot de difficultés : chutes, blessures… Depuis deux ans, coureurs et organisateurs doivent composer avec un nouveau facteur : le Covid-19. Alors que onze coureurs ont dû abandonner la course, dont trois en raison d’un test Covid positif, comme Guillaume Martin (Cofidis), l’UCI a révélé lundi que tous les coureurs testés dimanche avaient été testés négatifs. Une bonne nouvelle, alors que les craintes de contamination se sont propagées. Si tout se passe bien demain, ils seront 165 au départ de l’étape 10 mardi.

La Fédération internationale a insisté sur le fait queLes règles établies il y a deux ans continuent de s’appliquer dans l’intérêt de la santé et de la sécurité de tous. Ces exigences incluent le port d’un masque, le maintien d’une distance physique adéquate et la désinfection fréquente des mains.“.

Tour de France

Profil du Col du Granon : 11,3 km à 9,2% et un brasier continu à très haute altitude

il y a 3 heures

Soft focus sur le protocole

Interrogé lundi sur RMC, le team manager de Cofidis, Cédric Vasseur, a appelé à des mesures sanitaires plus strictes pour les deuxième et troisième semaines de Grande Boucle :Nous espérons surtout qu’avec la fatigue qui va augmenter – car en deuxième et troisième semaines les organismes sont affaiblis – nous renforcerons les mesures sanitaires. Je pense qu’on va prévenir les gens autour de l’équipe. Autour de la bulle du Tour de France, personne ne porte de masque en France, donc difficile de se protéger.

En cas de positivité, le protocole précise que «La décision d’un éventuel isolement sera prise collégialement par le médecin de l’équipe concernée, le médecin Covid-19 de l’épreuve et le directeur médical de l’UCI.Dans une interview à L’Equipe, Guillaume Martin, se sentant bien, a critiqué ce point du protocole UCI et remis en cause la définition des critères utilisés pour prendre une décision : “C’est un excellent flou artistique et c’est là que je me suis trompé. je suis resté L’idée que le protocole est aménagé pour qu’un coureur positif puisse continuer mais sans symptômes. Je pensais que je rentrerais dans cette case. “Mais, avoue le coureur normand, le dernier test PCR”Il a révélé un «taux R» relativement faible, de sorte que l’infection était très élevée“.

avec AFP

Tour de France

A l’épreuve pour tous : le jour de repos… et tous les dangers

il y a 14 heures

Tour de France

Fritsch : “Pojacar est encore loin de gagner le Tour, le Grannon nous en dira plus mercredi”

il y a 14 heures

Leave a Reply

Your email address will not be published.