Qui était Charlotte Valander, l’actrice décédée à l’âge de 53 ans ? “Une brindille au caractère guerrier”

« Mon calvaire m’a appris à craindre la mort », confie-t-elle un jour à L’Express. “Ou plutôt tu as peur que la vie s’arrête. Elle a acquis une telle saveur pour moi.”

Le destin l’a signée à l’âge de 53 ans. Son deuxième cœur a également échoué. “En attendant trois”, a-t-elle écrit sur Instagram le 8 juin. Avec un sens de l’humour fatigué: “J’ai besoin de tous vos commentaires positifs. Parce qu’un guerrier est moins un guerrier … “Si, après seulement quelques jours, vous obtenez un nouveau cœur, la greffe est un échec.

gloire dans le film

Née le 29 novembre 1968 à Paris, Anne-Charlotte Pascal grandit dans une famille aisée. Son père développe des logiciels informatiques et sa mère est pianiste.

Les premiers castings à l’adolescence. Elle a choisi le pseudonyme “Valandre”, en l’honneur de Val-André, la station balnéaire de son enfance en breton.

Petit et élancé mais totalement de mauvaise humeur. La jeune fille brune aux yeux bleu laser illumine le film “Rouge Baiser” (1985), réalisé par Véra Belmont, son premier rôle. En France pendant la guerre froide, il incarne Nadia, une jeune rebelle et combattante de la jeunesse communiste qui la voit trébucher après une rencontre amoureuse (Lambert Wilson).

Énorme succès. Il prédit un destin comme Sophie Marceau, qui a deux ans de plus que lui. Elle a remporté l’Ours d’argent de la meilleure actrice à Berlin et a été nominée pour le César de la meilleure femme d’espoir.

Gloire, fête, négligence… Quelques jours avant ses dix-huit ans, elle apprend qu’elle est séropositive. Avec un “prince goth”, membre d’un groupe de rock populaire, diriez-vous. Elle garde secrète sa séropositivité jusqu’en 2005 et publie son autobiographie Love in Blood, un succès en librairie (180 000 ventes) adapté en téléfilm.

“Les paillettes s’envolent comme de la cendre”

Elle n’en parle qu’à ses parents et à ses amants. Elle a abordé le rôle principal dans “White Wedding” (1989) et partage également son secret avec le réalisateur. Vanessa Paradis a été choisie… “Les paillettes s’envolent comme de la cendre… Quelque chose se bloque, le cinéma m’a quitté.”

Certes, elle a prospéré à la télévision en jouant de 1991 à 2000 dans la série “Les Cordier, magistrat et flic” (touche 11,4 millions de téléspectateurs) ou dans “Demain est à nous” (2017-2019). Mais elle n’obtiendra jamais la carrière qu’elle semblait promise.

Et elle doit se battre tous les jours. Son triple traitement a épuisé son cœur, et on lui en a greffé un en 2003. Elle est ainsi devenue la première greffée cardiaque séropositive en France.

“Après ma greffe, je pesais 35 kg. J’ai divorcé, j’ai déménagé et je n’avais plus de travail ni de vie sociale. C’était beaucoup.” Ça tient encore, surtout pour sa fille Tara, née sans le VIH en 2000. Comme lors de ce nouveau tube en 2008. Une crise cardiaque. Son cœur s’est arrêté de battre pendant 22 secondes.

La pente monte, notamment grâce à la psychanalyse. Trouvez le chemin vers le tableau, commencez à chanter et continuez à écrire. Elle s’implique également activement en faveur du don d’organes et est devenue la marraine de la Fondation Greffe de vie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.